Partagez
Aller en bas
avatar
ClarkGable
Boss
Boss
Messages : 3623
Date d'inscription : 13/10/2014
Age : 38
Localisation : Paris

Bio or not Bio, telle est la question

le Ven 14 Nov 2014, 11:48


Les produits Bio, naturels, labélisés nous abreuvent d'un marketing caché pour nous faire croire, plus que de raison, en leurs vertus.
Ce n'est pas pour autant pas toujours vrai, comme l'a démontré à plusieurs reprises LPL dans différents posts de ce forum.

Etant une buse Razz  pour identifier l'ivraie du bon grain, avez-vous des tuyaux pour reconnaître les mauvais ingrédients, les manips marketings faussement écolo/bio/bobo/naturello.... de nos produits à raser ?
Existe-t-il par exemple des outils en ligne qui décrivent les ingrédients avec une note sur leur incidence ? une liste noire ? etc.

Peut être que si LPL ou d'autres artisans passent par là, ils peuvent mieux nous guider, sur les composant à éviter, ceux de base indispensable, etc.

Autre exemple, comment les fabricants peuvent-ils conserver un savon ou ne crème à barbe de façon "verte", sachant, si je ne me trompe pas, qu'il n'existe pas réellement de conservateurs naturels qui permettent de conserver sur une longue durée... --> je dis bien sur une longue durée (12 mois ou plus).
avatar
ClarkGable
Boss
Boss
Messages : 3623
Date d'inscription : 13/10/2014
Age : 38
Localisation : Paris

Re: Bio or not Bio, telle est la question

le Ven 14 Nov 2014, 11:55
Ce qu'écrit Cyril est vraiment, au delà de l'intérêt pour nos pig , est assez passionnant ! (ci-dessous tiré du billet Old Spice Shaving Soap Vintage)

le pere lucien a écrit:Je ne suis pas medecin et encore moi allergologue mais c'est vrai que je n'aime pas bien le BHT et encore. Moins l'EDTA

Qd j'tais au lycee nous faisions des dosages complexometrique a l'edta puis cela a ete urement et simplement interdit car edta est cancerigene. L'utilisation du bht est lui aussi interdit dans les lycees. Alors c'est vrai que je ne m etonne pas d'en voir dans un savon des années 60 mais je m etonne d'en voir dans des savon d'aujourd hui

Le bht est un reducteur qui s'oxyde a la place des huiles et evite ou retarde le ranciment de celles ci
L'edta est un chelatant: c'est a dire qu'il comlexifie et empeche la precipitation des sel de calcium magnesium et baryum
Il permet aux savon de mousser même avec une e au dure. Le problème est que dans 90% des cas cela n'est pas utile

Alors qu'est ce qu'un sel ?

Un sel est le resulat de la combinaisond un acide et d'une base
Celon Bronsted un acide est un donneur de proton et une base un acepteur de protons. On voit que ces deux la sont fait pour s'entendre

Une graisse est une combinaison d'un aciide avec un alcool (le glycerol ou glycerine) et cette combinaison s'appelle un ester. Une base forte comme la soude ou la potasse va s'attaquer a cette structure pour prendre la place de l'alcool aupres de l'acide et former un sel tout en liberant la glycerine (le glycerol)
C'est la saponnification
Le sel de cuisine peut etre fabriquer en combinant l'acide chlorhydrique et la soude
Les savons sont des sels d'acide gras (a longue chaine carbonees ) et de soude ou de potasse

Mais une graisse n'est pas composee que d'un seul acide

Par exemple l'huile de boeuf ou suif est compose de plusieur acide alors pour simplifier l'INCI a pris le mot tallow ou suif en anglais et y a ajoute le suffixe ate qui caracterise les sel oxygenes et le cation complementaire ( sodium ou potassium) ils ont trouuve des nom impropres qui sont senser simlifier les choses mais qui au final les compliquent car cette apelation n'est pas standardisee
Ainsi il ne faut pas confondre le palmitate de sodium ( sel de l'acide palmitique) et le palmate de sodium savon de l'huile de palme qui est compose de palmitate de sodium mais aussi d'oleate de sodium et de stearate de sodium et autres linoleate de sodium
Pire encore l'oleate de sodium sel de l'acide oleique et l'oeate de sodium savon de l'huile dolive ont le même nom alors qu'il sont different car l'huile d'olive ne contient que 72% d'acide oleique
Pour finir sur la debilite de l'INCi
On a vu qu'un même nom peut designer deux choses differentes mais dans un même temps un même savon peut etre designe par plusieur nom diferents
Exemple d'un simple savon a l'huile dolives

1: sodium oleate, aqua , glycerine
2: olea europea, aqua, sodium hydroxyde, glycerine
3: sodium oleate, sodium palmitate, aqua, sodium linoleate, glycerol

Vous remarquerez que dans la formulation 3 on pourait penser qu'il y a de l'huile de palme mais non il s'agit du sel de l'acide palmitique contenue dans l'huile d'olive

La formulation 3 n'est jamais utilisee pourtant c'est la seule standardisee et chimiquement juste
Les deux autre sont preferees par l'INCI faiter par des pharmaciens et des medecins
Il ne faut pas qu'ils s'occupent de chimie sinon on va faire de la medecine

Alors l'INCI c'est:

Les produits de synthese par leur nom chimique ou en abreviation (edta,bht,...) Ou par leur nom comercial (methyl paraben le nom chimique etant 1,4 hydroxy,benzoate de methyl)
Les huile par leur nom verniculaire comme les HE
Oea europea et lavandula angustifolia

Les savon par le nom de l'huile en anglais transforme en sel avec sufixe ate
Ex: sodium sunflower seedate pour le savon de l'huile de tournesol

L'eau en latin ou en anglais

On classe par ordre decroissant de predominence et ce qui est a moins de 1,5 %. Pas l'obligation de figurer sauf mention particuliere dans la liste positive ( pour les produit dangereux)

La nomenclature officiel internationale chimique peut se substituer a l'INCI parce qu'elle est officiel et juste ...elle!

Donc laissons la chimie aux chimistes!
Vous l'aurez compris c'est le bordel
Dautres questions ?
avatar
Prorasoir
Pilier
Pilier
Messages : 11213
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 73
Localisation : Mont Olympe

Re: Bio or not Bio, telle est la question

le Ven 14 Nov 2014, 12:20
ClarkGable a écrit:

Vegan et le running rabbit ne veulent pas forcément bio, cette image mélange un peu tout.

ClarkGable a écrit:Les produits Bio, naturels, labélisés nous abreuvent d'un marketing caché pour nous faire croire, plus que de raison, en leurs vertus.

Je ne vois pas trop le marketing caché si la valeur "bio" est mise en exergue, il me paraît bien visible au contraire ...




ClarkGable a écrit:Ce n'est pas pour autant pas toujours vrai, comme l'a démontré à plusieurs reprises LPL dans différents posts de ce forum.

Etant une buse Razz  pour identifier l'ivraie du bon grain, avez-vous des tuyaux pour reconnaître les mauvais ingrédients, les manips marketings faussement écolo/bio/bobo/naturello.... de nos produits à raser ?
Existe-t-il par exemple des outils en ligne qui décrivent les ingrédients avec une note sur leur incidence ? une liste noire ? etc.

Peut être que si LPL ou d'autres artisans passent par là, ils peuvent mieux nous guider, sur les composant à éviter, ceux de base indispensable, etc.

Autre exemple, comment les fabricants peuvent-ils conserver un savon ou ne crème à barbe de façon "verte", sachant, si je ne me trompe pas, qu'il n'existe pas réellement de conservateurs naturels qui permettent de conserver sur une longue durée... --> je dis bien sur une longue durée (12 mois ou plus).

Le savon (dur) est antisceptique à 99% ou pas loin, donc y a pas trop de risque que ça germe ou que ça vire au bouillon de culture, donc dans une boîte, ça doit pouvoir être conservé des années.
avatar
Prorasoir
Pilier
Pilier
Messages : 11213
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 73
Localisation : Mont Olympe

Re: Bio or not Bio, telle est la question

le Ven 14 Nov 2014, 12:25
ClarkGable a écrit:Ce qu'écrit Cyril est vraiment, au delà de l'intérêt pour nos  pig , est assez passionnant ! (ci-dessous tiré du billet Old Spice Shaving Soap Vintage)

le pere lucien a écrit:Je ne suis pas medecin et encore moi allergologue mais c'est vrai que je n'aime pas bien le BHT et encore. Moins l'EDTA

Qd j'tais au lycee nous faisions des dosages complexometrique a l'edta puis cela a ete urement et simplement interdit car edta est cancerigene. L'utilisation du bht est lui aussi interdit dans les lycees. Alors c'est vrai que je ne m etonne pas d'en voir dans un savon des années 60 mais je m etonne d'en voir dans des savon d'aujourd hui

Ahahah, faudra l'indiquer aux amateurs de savons vintage conservés dans leur jus.

Moi, je voudrais bien éviter de respirer et éviter toutes ces émanations  des moteurs diesel, mais bon ...
avatar
ClarkGable
Boss
Boss
Messages : 3623
Date d'inscription : 13/10/2014
Age : 38
Localisation : Paris

Re: Bio or not Bio, telle est la question

le Ven 14 Nov 2014, 13:36
L'image des labels que j'ai mise ne vient pas de moi, c'est pour la déco Laughing mais effectivement le vegan et rabbit ne sont pas de type Bio, cependant ils participent à cette engouement pour les produits labellisés.

Sur le savon, je suis d'accord, mais est-ce la même chose pour les crèmes à raser.
Ensuite, vient les AS en baume, les pré-rasage, etc. Donc ce n'est pas exclusif à la seule étape du rasage.

Concernant le marketing 'bio', ce que je voulais exprimer c'est plutôt qu'on nous fait croire à grand renfort de marketing à l'association d'idée : bio = plus grande efficacité.
avatar
Decorsica
Membre très actif
Membre très actif
Messages : 394
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 45
Localisation : corsica

Re: Bio or not Bio, telle est la question

le Ven 14 Nov 2014, 14:17
ClarkGable a écrit:L'image des labels que j'ai mise ne vient pas de moi, c'est pour la déco Laughing  mais effectivement le vegan et rabbit ne sont pas de type Bio, cependant ils participent à cette engouement pour les produits labellisés.

Sur le savon, je suis d'accord, mais est-ce la même chose pour les crèmes à raser.
Ensuite, vient les AS en baume, les pré-rasage, etc. Donc ce n'est pas exclusif à la seule étape du rasage.

Concernant le marketing 'bio', ce que je voulais exprimer c'est plutôt qu'on nous fait croire à grand renfort de marketing à l'association d'idée : bio = plus grande efficacité.

je reprendrais juste la dernière phrase, je ne sais te dire si l'efficacité est meilleure lorsque les produits sont bio. Une chose est sure, l'homme ne fait que copier la nature, et bon nombre de plantes ont des vertus que jamais un produit issu de la chimie n'égalera.

Pour le reste, je parle produits utilisés dans certains cosmétiques bio ou pas, c'est au consommateur de vérifier sa composition...mais comme on le sait, la société des gens pressés est la société d'aujourd'hui...

pour les outils :

http://www.laveritesurlescosmetiques.com qui est un trublion dans le monde du cosmétique car pas spécialement tendre avec tout le monde, j'ai en tête un billet sur les produits pour bébé d'une grande marque utilisant des....parabens

@ Prorasoir je dirais même plus, je serais content le jour ou les voitures de rallye seront électriques, ils ne nous casseront plus les rognons avec ...
Cool
avatar
ClarkGable
Boss
Boss
Messages : 3623
Date d'inscription : 13/10/2014
Age : 38
Localisation : Paris

Re: Bio or not Bio, telle est la question

le Ven 14 Nov 2014, 16:04
Decorsica a écrit:

je reprendrais juste la dernière phrase, je ne sais te dire si l'efficacité est meilleure lorsque les produits sont bio. Une chose est sure, l'homme ne fait que copier la nature, et bon nombre de plantes ont des vertus que jamais un produit issu de la chimie n'égalera.

Je n'irais pas jusque là, même si je suis pro nature ; il y a aujourd'hui des traitements, évidemment issus de la nature, mais qui ont été modifié, assemblé, dynamisé pour être plus efficaces grâce à la chimie, pour des traitements contre le cancer, le VIH, etc.

Un décoction de tilleul ne suffirait pas ; je caricature exprès, mais c'est simplement pour affirmer que l'appui de la chimie est dans bien des cas essentiel.

Decorsica a écrit:

http://www.laveritesurlescosmetiques.com qui est un trublion dans le monde du cosmétique car pas spécialement tendre avec tout le monde, j'ai en tête un billet sur les produits pour bébé d'une grande marque utilisant des....parabens


Merci, je vais regarder ça de plus près  cyclops

Decorsica a écrit:
@ Prorasoir je dirais même plus, je serais content le jour ou les voitures de rallye seront électriques, ils ne nous casseront plus les rognons avec ...
Cool

Surtout pas, il y aura encore plus de morts sur le Paris-Dakar... on ne les entendra même plus venir ! Very Happy
Ce qui est assez paradoxal dans le développement de certains véhicules électriques, c'est de voir qui'ils ont mis au point des simulations de bruits moteurs pour que les voitures fassent toujours du bruit (et lutter ainsi contre l'insécurité du silence) !
avatar
ClarkGable
Boss
Boss
Messages : 3623
Date d'inscription : 13/10/2014
Age : 38
Localisation : Paris

Re: Bio or not Bio, telle est la question

le Ven 14 Nov 2014, 16:24
En regardant ton site, j'ai également trouvé celui-là assez intéressant, puisqu'il regroupe beaucoup de chose (ingrédients, produits, etc...)
http://www.ewg.org/skindeep/
avatar
Mach1
Admin
Admin
Messages : 7855
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 57
Localisation : Bruxelles

Re: Bio or not Bio, telle est la question

le Ven 14 Nov 2014, 20:05
Decorsica a écrit:je reprendrais juste la dernière phrase, je ne sais te dire si l'efficacité est meilleure lorsque les produits sont bio. Une chose est sure, l'homme ne fait que copier la nature, et bon nombre de plantes ont des vertus que jamais un produit issu de la chimie n'égalera.
Comme le curare? la belladone? La cigüe? la digitale? La ricine? Razz

Non, franchement, la nature a bon dos, mais elle est aussi mortelle que la chimie de labo quand elle s'y met. On peut être prudent, mais le discours "la nature c'est bien , la chimie c'est mal" a tendance a me laisser sceptique Wink

_________________
Je suis toujours prêt à apprendre, bien que je n'aime pas toujours qu'on me donne des leçons.  
Winston Churchill
avatar
Decorsica
Membre très actif
Membre très actif
Messages : 394
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 45
Localisation : corsica

Re: Bio or not Bio, telle est la question

le Ven 14 Nov 2014, 21:01
Mach1 a écrit:
Decorsica a écrit:je reprendrais juste la dernière phrase, je ne sais te dire si l'efficacité est meilleure lorsque les produits sont bio. Une chose est sure, l'homme ne fait que copier la nature, et bon nombre de plantes ont des vertus que jamais un produit issu de la chimie n'égalera.
Comme le curare? la belladone? La cigüe? la digitale? La ricine? Razz

Non, franchement, la nature a bon dos, mais elle est aussi mortelle que la chimie de labo quand elle s'y met. On peut être prudent, mais le discours "la nature c'est bien , la chimie c'est mal" a tendance a me laisser sceptique  Wink

Bien si tu préfères les EDTA, ce n'est pas moi qui vais te contredire !

@ Prorasoir, chez Toyota les motoristes ont déjà donné un bruit à leurs voitures électriques.

On ne va pas renier non plus les progrès scientifiques, Je ne vais pas faire le catalogue des plantes utilisées ( dont on a extrait les composés ) et qui soignent aujourd'hui. Quelques exemples, le drosera ( plante carnivore Afrique du Sud ) est la base du Drosetux sirop anti toux, helichrysum Italicum, l'immortelle...soigne les coups, les bleus...

Mais continuez à discuter je suivrais le fil avec intérêt

PS: j'ai omis les abeilles, mais c'est un aparté...
avatar
ClarkGable
Boss
Boss
Messages : 3623
Date d'inscription : 13/10/2014
Age : 38
Localisation : Paris

Re: Bio or not Bio, telle est la question

le Ven 14 Nov 2014, 21:22
Pour aller dans le sens de Decorsica, j'ai récemment vu un reportage sur une chaîne info concernant un éminent chirurgien qui utilise des pansements post-opératoires au miel de thym pour cicatriser plus rapidement (et plus efficacement que n'importe quel produit chimique) couplé à un joli résultat esthétique. cheers
Contenu sponsorisé

Re: Bio or not Bio, telle est la question

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum