Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Po12
Membre actif
Membre actif
Messages : 199
Date d'inscription : 03/09/2015

La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Lun 28 Sep 2015 - 16:10
Cher lecteur, toi qui t’es égaré par hasard sur ce message, et qui t’aventure en tant que novice ou expert dans l’univers du rasage traditionnel, laisses moi te conter ce monde étrange et fascinant.

Commençons par un peu d’histoire, ce qui te permettra de briller en société au moment ou les autres invités t’interrogeront sur ces estafilades qui te couvrent si élégamment le visage : qui sont-elles, d’où viennent-elles, etc.

Le rasage –action de s’enlever (ou se faire enlever) les poils- remonte probablement à la préhistoire. C’était le moyen idéal, pour les chasseurs, de ne pas être confondus par leurs collègues avec un Pouletus Gigantibus, ou un Phacocherus Mordicus au cours des grandes chasses dans la forêt de Crao et Rahan.
Le génie technique humain de l’époque a rapidement compris qu’il valait mieux utiliser des outils prévu à cet effet, plutôt que de s’arracher les poils par poignées (ça pique !).
Il suffisait pour cela de s’adresser gentiment à un Tigre à Dents de Sabre pour lui demander de prêter ses canines un instant. Ce qui explique pourquoi il y a relativement peu de témoignages picturaux sur les grottes de Lascaux ou ailleurs. Ces Tigres là n’avaient aucun sens de la communauté et préféraient bouloter les intrépides quémandeurs.

On retrouve cette quête sans fin du rasage au cours des âges, car « rien n’arrête le poil », comme le chante si bien Conchita Wurst.
Les Romains avaient recours à des spécialistes : les Tonsors (qui sont à l’origine de la question rituelle posée par chaque père à son fils après son 1er rasage : est ce que tu Tonsor ?).
Les Vikings se tressaient des couvertures en poils coupés sur les cadavres de leurs ennemis, car « L’hiver vient ».
Les Japonais forgeaient leurs lames sublimes suivant des traditions immémorielles (par exemple : tremper l’acier dans un bac de 10 000 litres d’eau de rosée, recueillie à l’aube, chaque 29 Février, sur les plus hautes branches d’un Bonzaï). Ils ne se rasaient qu’une fois dans leur vie, juste avant de vérifier si cette lame coupait vraiment bien en s’ouvrant le ventre en deux.
Les Indiens d’Amérique eux – en bon écolo new age - avaient toujours recours à l’arrachage manuel mais méticuleux du poil, insensibles aux progrès apportés par les Européens : poudre à canon, fusils, massacres, déportations, maladies, foi catholique...

Les progrès techniques continuent et permettent à l’homme, le vrai, d’approfondir sa science et son art du rasage, ou « Pognotomie », terme forgé par Alphonse Bouchard dans son « Traité sur l’art de se raser soi même » avec lequel il a bouché plus d’un coin.
Là aussi n’hésitez pas à utiliser le mot Pognotomie lors de vos dîners mondains. Nombreux seront ceux qui penseront que vous vous adonnez à des pratiques sexuelles étranges. Qu’importe. Méprisez les.

La profession de barbier devient extrêmement courante et de développe à toute vitesse. Elle gagne ses lettres de noblesse. Certains experts ajoutent que sous Louis XIV les barbiers ont eu le droit de porter l’épée (bien que n’étant pas nobles) après que le barbier du Roi ait réussi à le guérir d’une fistule. C'est-à-dire une infection très mal placée qui pourrait laisser penser qu’on s’adonne à des pratiques sexuelles étranges.
Attention : ne pas confondre fistule et pognotomie. Rien à voir.

Un grand pas est franchi vers le XVIè siècle avec l’invention du rasoir droit, plus communément connu chez nous sous le nom de « coupe chou ». Là encore l’origine du nom se perd, mais ou pense qu’il est lié à la Révolution Française. La corporation des bourreaux était essentiellement Auvergnate, et l’ordre de décapitation sur l’échafaud était « Coupe Cou », soit prononcé en Auvergnat « Coupe Chou ».
Charles Henri Sanson, le célèbre bourreau qui coupa la tête de Louis XVI, Danton, Robespierre et bien d’autres n’avait-il pas pour devise « Un chou est un chou ».

Le rasoir droit, lui, est nettement plus maniable qu’une guillotine, mais demande malgré tout une certaine dextérité sous peine d’arriver au même résultat qu’une sentence prononcée pendant la Terreur.
L’objet est composé de plusieurs pièces simple à fabriquer, qu’on assemble ensuite, ce qui permet sa production industrielle à des coûts modiques et son usage désastreux par de nombreuses mains innocentes.
Vous trouverez dans ce forum de nombreux sujets et témoignages liés aux coupe chou. Nous y reviendrons plus tard en détail.

Aujourd’hui encore cet objet reste très utilisé par les professionnels, les amateurs avertis, ainsi que par Jack l’Eventreur, Dexter et le mari de ma (mes) belle mère. Son caractère vintage rassure le client, si ce n’est la main Parkinsonienne du barbier. Pour beaucoup c’est l’expérience ultime du rasage (parfois la dernière) et l’objet génère un certain fétichisme dont je reparlerais plus tard également.

avatar
Prorasoir
Team
Team
Messages : 9569
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 99
Localisation : Groland

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Lun 28 Sep 2015 - 16:14
Ahah très marrant ! clown
avatar
Jondalar
Boss
Boss
Messages : 4897
Date d'inscription : 01/03/2015
Age : 57
Localisation : Haute Loire

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Lun 28 Sep 2015 - 17:08
avatar
jdel070
Boss
Boss
Messages : 3162
Date d'inscription : 20/04/2015

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Lun 28 Sep 2015 - 17:13
Sinon, pour les gens sérieux, à recouper avec ça Rolling Eyes  Wink ... Et entre autres les ouvrages de R. K. Waits, dont de larges extraits sont disponibles sur Google livres, comme celui-ci (le plus connu) et celui-là.
avatar
Jondalar
Boss
Boss
Messages : 4897
Date d'inscription : 01/03/2015
Age : 57
Localisation : Haute Loire

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Lun 28 Sep 2015 - 17:29
Jolie bibliographie certes, quoiqu'en anglais,....mais sommes nous vraiment des gens sérieux ? Mad
avatar
Gemini
Homeboy
Homeboy
Messages : 655
Date d'inscription : 27/07/2015
Age : 39
Localisation : IDF

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Lun 28 Sep 2015 - 17:38
est ce que tu Tonsor ?

J'adore lol!
avatar
JM29
Team
Team
Messages : 6424
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 46
Localisation : Bretagne

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Lun 28 Sep 2015 - 17:49
Gemini a écrit:
est ce que tu Tonsor ?

J'adore lol!
Ça sent le vécu.
avatar
jdel070
Boss
Boss
Messages : 3162
Date d'inscription : 20/04/2015

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Lun 28 Sep 2015 - 19:39
Jondalar a écrit:Jolie bibliographie certes, quoiqu'en anglais,....mais sommes nous vraiment des gens sérieux ? Mad

J'ai un peu regardé en français et je n'ai rien trouvé, ou en tout cas j'ai eu l'impression qu'il faudrait qu'on se bouge le What a Face
avatar
jdel070
Boss
Boss
Messages : 3162
Date d'inscription : 20/04/2015

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Lun 28 Sep 2015 - 19:41
Ca serait intéressant de rassembler sur un fil des sources accessibles en ligne sur l'histoire du rasage Rolling Eyes
Soit des études historiques, soit des traités de barbier... J'ai jeté un coup d'oeil sur Archive.org et comme ça vite fait je n'ai pas vu grand chose...
avatar
VGE
Boss
Boss
Messages : 3907
Date d'inscription : 28/10/2014
Age : 47
Localisation : Hauts de Seine

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Lun 28 Sep 2015 - 20:38
Très bien ce petit cours d'histoire. J'ai beaucoup appris Wink
avatar
Zatiqs
Membre très actif
Membre très actif
Messages : 305
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 51
Localisation : Ile de La Reunion

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Lun 28 Sep 2015 - 22:41
Excellent,
Donne nous vite la composition de ce que tu fumes, "c'est de la bonne Laughing "
J'adore ce délire et cette prose.
Merci à toi


Dernière édition par Zatiqs le Mar 29 Sep 2015 - 0:00, édité 1 fois
avatar
bsh21
Boss
Boss
Messages : 3193
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 59
Localisation : LE MANS

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Lun 28 Sep 2015 - 23:07
Zatiqs a écrit:Excellent,
Donne nous vite la composition de ce que tu fumes, "c'est de la bonne Laughing "
...


Assurément !!! clown

Sinon, bravo, fallait oser ! Laughing

avatar
Po12
Membre actif
Membre actif
Messages : 199
Date d'inscription : 03/09/2015

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Lun 28 Sep 2015 - 23:28
@ prorasoir, jondalar' jm29
Merci!
Y a aussi 'et comment tu tonsort ?', etc.

@ jdel070
Merci pour ces sources d'inspiration.
Et bonne idée. Je suis sûr que ce forum regorge de "connoisseurs" qui auraient pleins de choses à nous faire découvrir.

Quant à savoir si nous sommes des gens sérieux... je préfère ne pas me prononcer...


@ vge, zatiqs, bsh21
Hum.. je vous jure, rien d'autre que des 'nuit grave' en vente dans tous les bureaux de tabac. Très légalement.
C'est grave docteur ?
avatar
snowcrab
Membre actif
Membre actif
Messages : 298
Date d'inscription : 17/09/2015
Age : 54
Localisation : Entre mer et vignoble Nantais ...

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Mar 29 Sep 2015 - 22:46
Bravo

Le suspense est insoutenable

Thierry
avatar
j_doe
Homeboy
Homeboy
Messages : 1199
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 43
Localisation : Val de Marne/Var

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Mer 30 Sep 2015 - 10:14
Super ... me suis bien marré.. cela me fait penser au professeur Burp de Gotlib Laughing
avatar
jdel070
Boss
Boss
Messages : 3162
Date d'inscription : 20/04/2015

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Mer 30 Sep 2015 - 13:40
Et voilà, pour la vraie histoire véritable, c'est par là !
avatar
Po12
Membre actif
Membre actif
Messages : 199
Date d'inscription : 03/09/2015

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

le Mer 30 Sep 2015 - 16:25
@ jdel070

Comment ça la véritable histoire ? Smile

Merci pour ce lien en tout cas.
Contenu sponsorisé

Re: La véritable histoire du rasage traditionnel (1).

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum