Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Po12
Membre actif
Membre actif
Messages : 199
Date d'inscription : 03/09/2015

Trois mois plus tard.

le Lun 02 Nov 2015, 15:36
Il y a un peu plus de trois mois je me rasais au multilame et au prêt à raser industrialisé et marketé jusqu’à la moelle, avant de me tourner vers le rasage traditionnel, et tout son toutim : DE, lames, savon, blaireau, après rasage. Que reste-il de nos amours comme dit la chanson ? Petit debrief.

Le Rasage.
Ah ben oui, parce que quand même, c’est bien parce qu’on n’est pas satisfait du résultat qu’on se tourne vers le RT. De ce point de vue, satisfaction sur toute la ligne.
Le résultat du rasage est bien meilleur et bien plus satisfaisant pour ma peau, qui s’en porte bien mieux. Nul doute que c’est également dû au fait d’y porter plus d’attention, de temps et avec des produits de meilleure qualité que le tout industriel qui est notre lieu commun à nous les Zoms.
Mais quand même. Un bon point. Il m’arrive même certains matins de me demander si j’ai eu des poils un jour en me passant la main sur le visage.
(le soir, la réponse est invariablement oui)

Le Matériel.
Très franchement je ne joue pas dans la cour des (très) sympathiques fadas collectionneurs qu’on peut trouver ici.
J’ai démarré avec un Edwin Jaeger DE89, des lames Derby, un blaireau Semogue, un savon Crabtree & Evelyn Indian Lime, et un après rasage Acqua Di Parma. Et c’était très bien. Le rasoir est bon, je dirais idéal pour démarrer, couplé aux Derby il autorise les approximations du débutant sans que ça ne se termine en St Barthélémy faciale.
Ensuite j’ai élargi la famille avec un avant et après rasage Proraso, un savon Valobra.
Plus récemment j’ai ajouté un Merkur Progress et un assortiment de lames, pour pouvoir goûter tout ça.
Le Valobra est vraiment excellent, avec son odeur d’amande colle-blanche comme à l’école. Et je trouve le Progress très plaisant. Il est petit mais il est lourd, et –pour moi- facile à prendre en main et à manipuler. Et la possibilité d’avoir un modèle réglable complète bien mon DE89 que je n’ai pas laissé tomber pour autant. Quant aux produits Pro Raso, aucun doute ça fait le job, j’adore ce parfum mentholé.

Reste les lames. Le début aux Derby c’était pas mal, mais j’ai parfois (rarement) jeté des lames prématurément. Peut être un problème de qualité dans la production. Pour l’instant j’ai testé les Merkur, mais je trouve qu’elles tiennent moins longtemps (je garde 1 lame pendant 1 semaine, soit 5 jours de rasage). Maintenant c’est les 7 O’Clock que je trouve vraiment excellentes, en attendant de tester les Astra, Feather, Treet…

Au global, en tout cas, pas de grosse déception ou sentiment d’arnaque sur les achats entrepris. Pas comme quand vous passez à la caisse avec votre paquet de Mach 3 si vous voyez ce que je veux dire.

Le Coût.
C’est souvent souligné dans les forums, articles… Passer au Rasage Traditionnel avec DE est beaucoup plus économique, malgré une mise de départ plus importante. Bon…
Sentiment partagé.
J’ai acheté plus de matériel et de produits en 3 mois que lorsque j’étais au Gilkinson Rotatif à Multilames Protoplasmiques. Mais c’était la mise de départ. J’ai tout ce qu’il faut pour un rasage quotidien pour au moins 1 an et demi maintenant, et ça devrait être bien plus rentable.
Si ce n’était la tentation (grande, très grande tentation) d’assouvir le plaisir d’ajouter de nouveaux produits dont je n’ai pas le besoin, stricto sensu.
Donc en ce qui concerne le coût, soit on s’en tient à une approche ultra rationnelle de la chose, et alors là les économies sont certaines. Soit on ne se fait même pas tirer l’oreille pour céder aux plaisirs du rasage retrouvé, et là, c’est parti mon kiki pour faire chauffer la carte bleue. Vade Retro Satanas dit mon banquier !
Tiens par exemple, j’ai en ligne de mire quelques savons du Père Lucien.
Ceci dit, il y a des addictions plus coûteuses pas vrai !?

Le Temps.
C’est un des points ou j’ai ressenti le plus de changement.
A mon époque Tout Jetable, se raser était devenu une corvée sans joie, expédiée le plus rapidement possible, et pour des résultats très décevants (forcément). Le tout conduisant à un désintérêt total pour ce moment quotidien.
Le passage au DE m’a obligé à reconsidérer les choses.
A re-prendre le temps de faire chaque opération dans l’ordre, avec un minimum de soin. Réapprendre les bons gestes. Et le vrai bénéfice a été de faire un peu plus attention à moi à travers ce moment pourtant basique.
Du coup, au début j’y ai consacré pas mal de temps, parce que je voulais m’y mettre soigneusement. Disons qu’en moyenne, de bout en bout, il me fallait au moins 30 mn.
C’était un peu long, mais ça m’a permis de mémoriser les bons gestes, de mieux connaitre cette espèce de surface bizarrement bosselée que j’appelle « ma tronche », de bien faire les choses, tout simplement.

Avec 3 mois d'expérience acquise, le temps passé est descendu à environ une vingtaine de minutes, ce qui me semble plus raisonnable en terme de durée. Je ne crois pas que je descendrai beaucoup en dessous sans conséquences sur la qualité du résultat.

Le Plaisir.
C’est le point le plus important à mes yeux.
Avant, me raser, ça m’emm... et pas qu’à moitié. C’est devenu un moment matinal que j’apprécie vraiment. Ca peut paraître grotesque vu de l’extérieur, mais le rasage est devenu en quelque sorte le vrai starter de ma journée.
Et surtout, je trouve ça rigolo. Même après trois mois.
C’est comme si j’avais le droit de m’amuser pendant 20 minutes avant d’aller bosser, tout en faisant quelque chose de « sérieux ».
Je ne sais pas si c’est très clair ce que je dis. Mais… j’me comprends… Hu hu…
Tout ce qui reste de mon attirail Jetable/Multilames est parti dans un carton, et j’espère bien ne plus avoir à y toucher de si tôt. Bien fait !
Longue Vie aux joies du RT donc.

Et Demain ?
J’envisage de (tenter de) rester raisonnable dans mes tentations.
Je ne suis pas (encore) atteint de collectionnite aigüe et je ne prévois pas d’investir tout de suite dans de nouveaux rasoirs. Plus tard peut être. Un beau truc cher, genre Pils. Ou un vintage, genre l’iconique Gillette Fatboy, encore que lorsque je vois les prix (250, 300, 600 USD sur la baie) je trouve qu’on part dans un grand n’importe quoi.
Quelques savons ou blaireaux sans doute.
Histoire de varier un peu les plaisirs.
Bon, en fait l’évolution est en train de se faire vers le CC, celui que j’ai depuis le mois d’Août, et qui m’a amené à commencer par le DE en première étape. Je commence à pratiquer la chose, en y allant mollo car c’est tout nouveau, mais franchement ça me plaît bien. Mais ce sera dans une autre rubrique.

Bonne semaine à tous.
avatar
JM29
Team
Team
Messages : 6424
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 46
Localisation : Bretagne

Re: Trois mois plus tard.

le Lun 02 Nov 2015, 17:17
Tout cela est très bien écrit.
Me rasant depuis 7 ans au DE, mais n'étant pas non-plus un saceur boulimique, je te rejoins à 100%. Very Happy
avatar
Luminoso
Pilier
Pilier
Messages : 17716
Date d'inscription : 10/10/2013
Age : 60
Localisation : Genève-Suisse

Trois mois plus tard.

le Lun 02 Nov 2015, 18:38
Bonne semaine à toi aussi, merci et Wink
avatar
bsh21
Boss
Boss
Messages : 3191
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 59
Localisation : LE MANS

Re: Trois mois plus tard.

le Lun 02 Nov 2015, 21:12

Les mêmes impressions et la même satisfaction au bout de 4 mois. Des découvertes enthousiasmantes et beaucoup de plaisir !

Par contre, je me suis beaucoup plus laissé aller au SAC / comme si j'avais quelque chose à "rattraper"...

Idem pour le CC : démarré la semaine dernière / 2 rasages à mon actif en alternance avec le D.E. > encore un autre monde, d'autres rituels et des sensations nouvelles !
avatar
Jondalar
Boss
Boss
Messages : 4897
Date d'inscription : 01/03/2015
Age : 57
Localisation : Haute Loire

Re: Trois mois plus tard.

le Lun 02 Nov 2015, 21:21
Po12 a écrit:
Le Plaisir.
C’est le point le plus important à mes yeux.
Avant, me raser, ça m’emm... et pas qu’à moitié. C’est devenu un moment matinal que j’apprécie vraiment. Ca peut paraître grotesque vu de l’extérieur, mais le rasage est devenu en quelque sorte le vrai starter de ma journée.
Et surtout, je trouve ça rigolo. Même après trois mois.
C’est comme si j’avais le droit de m’amuser pendant 20 minutes avant d’aller bosser, tout en faisant quelque chose de « sérieux ».
Je ne sais pas si c’est très clair ce que je dis. Mais… j’me comprends… Hu hu…
Tout ce qui reste de mon attirail Jetable/Multilames est parti dans un carton, et j’espère bien ne plus avoir à y toucher de si tôt. Bien fait !
Longue Vie aux joies du RT donc.


Le plaisir : superflu, donc parfaitement indispensable ! Wink
avatar
Luminoso
Pilier
Pilier
Messages : 17716
Date d'inscription : 10/10/2013
Age : 60
Localisation : Genève-Suisse

Trois mois plus tard.

le Lun 02 Nov 2015, 23:01
Si je comprends bien, VIVE le CC... Wink
avatar
Po12
Membre actif
Membre actif
Messages : 199
Date d'inscription : 03/09/2015

Re: Trois mois plus tard.

le Lun 02 Nov 2015, 23:32
@ JM29
Je me sens moins seul ! Wink

@ Luminoso
Very Happy merci.

@ bsh21
Ah je comprend le SAC.
Le trou noir du RT. Il attire tout ce qui passe à sa portee et une fois attrapé, impossible d'en sortir. Cool

@ Jondalar
Je suis bien d'accord.
Wink

@ Luminoso
Exactement, vive le CC. Bientôt ! Very Happy
avatar
Luminoso
Pilier
Pilier
Messages : 17716
Date d'inscription : 10/10/2013
Age : 60
Localisation : Genève-Suisse

Trois mois plus tard.

le Lun 02 Nov 2015, 23:36
lol! cheers
avatar
Mach1
Admin
Admin
Messages : 7607
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 56
Localisation : Bruxelles

Re: Trois mois plus tard.

le Mar 03 Nov 2015, 06:22
Pour être passé par là, je te préviens d'un des possibles scénarios dans le cadre de tes débuts au CC: que devoir affiler ton CC t'emmerde, que tu n’arrives pas à le maitriser correctement (sans doute en partie parce que ça ne t'intéresse pas vraiment), et que tu finisses par passer ton tour What a Face

_________________
Je suis toujours prêt à apprendre, bien que je n'aime pas toujours qu'on me donne des leçons.  
Winston Churchill
avatar
bsh21
Boss
Boss
Messages : 3191
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 59
Localisation : LE MANS

Re: Trois mois plus tard.

le Mar 03 Nov 2015, 08:51
Oui, bien sûr, ça fait aussi partie des possibles. ...
on verra bien Smile
avatar
fabrice1120
modo
modo
Messages : 14328
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 49
Localisation : Bruxelles

Re: Trois mois plus tard.

le Mar 03 Nov 2015, 09:25

Le CC faut perséverer, on peut compter 6 mois pour savoir un peu gérer le truc (je parle du "tout"), après quand on a compris...on gère surtout au feeling (affilage, angle, appui, etc...).

_________________
avatar
jdel070
Boss
Boss
Messages : 3162
Date d'inscription : 20/04/2015

Re: Trois mois plus tard.

le Mar 03 Nov 2015, 10:24
Po12 a écrit:Je ne suis pas (encore) atteint de collectionnite aigüe et je ne prévois pas d’investir tout de suite dans de nouveaux rasoirs. Plus tard peut être. Un beau truc cher, genre Pils. Ou un vintage, genre l’iconique Gillette Fatboy, encore que lorsque je vois les prix (250, 300, 600 USD sur la baie) je trouve qu’on part dans un grand n’importe quoi.

Il n'y a pas que Gillette dans la vie, le Gibbs 17 aussi est iconique (une sorte de DS du rasage) et antérieur de vingt ans au Fat Boy... Un peu de fierté nationale que diable Razz ! Et sans parler d'ajustables, il y a plein de rasoirs vintage fun à utiliser et pas très chers (trouvables à 50€ maxi comme neufs avec boîte) : pour moi, les slants allemands, le Famex Wink...
avatar
Po12
Membre actif
Membre actif
Messages : 199
Date d'inscription : 03/09/2015

Re: Trois mois plus tard.

le Mar 03 Nov 2015, 14:42
@ Mach1, bsh21
Me voilà prévenu ! Very Happy
Pour ce qui est du CC, comme je pars de zéro (ce qui n'est pas le cas du DE), j'ai décidé de donner du temps au temps. J'ai déjà commencé à affiler et tester la chose. Pour le moment ça se passe bien. Mais il est trop tôt encore, et "l'hiver vient".

@ Fabrice1120
Bon, ben 6 mois c'est pas le bout du monde non plus.
Je me pose bien sûr quelques questions sur un passage au CC, mais je ne suis pas dans le bon topic sur le forum.

@ Jdel070
Bien sûr, le Fatboy c'était juste un exemple.
Si j'en juge par les talents archéologiques de nos Saceurs fous, le filon de la mine à DE n'est pas prêt d'être épuisé. Smile
Pour ce qui est du slant, pas encore essayé, mais ce n'est pas forcément ces modèles là qui m'attirent le plus.
De toute façon l'oeil Sauronien de mon Trésor pas Public veille à ce que mes dépenses restent sous contrôle (en plus c'est même pas vrai).
Very Happy
Contenu sponsorisé

Re: Trois mois plus tard.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum