Partagez
Aller en bas
avatar
h900
Membre
Messages : 134
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 55
Localisation : 69

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Ven 12 Fév 2016, 23:50
Smile

Agnostiques, athées…. etc…..A tous ceux qui doutent de l’existence de Dieu  Question . Quand j’étais jeune au catéchisme, le curé nous avait enseigné que c’était nous les humains qui avions donné forme humaine a Dieu pour que ce soit plus simple pour tout le monde……Les années ont passé, j’ai cherché une explication en vain et j’ai fini par comprendre qu’en faite c’était tout simple : La vie est un mystère et un grand point d’interrogation pour l’ensemble de l’humanité. Ce point d’interrogation c’est tout simplement Dieu, la preuve est très facile à trouver et a toujours été là : Il suffit de sortir dehors un jour de ciel bleu ou par une nuit étoilée et de lever les yeux au ciel ! Que voulez-vous de plus comme preuve ? Si on ramène sa propre existence dans un contexte de réalité et de vérité, la preuve est gigantesque ! Perso, j’ai quelques velux, même pas besoin de sortir. Je suis chrétien (c’est  l'essence de notre civilisation qu'on le veuille ou non), catholique non pratiquant, je ne renie pas mes ancêtres ni l’histoire de la civilisation. Les scientifiques découvrent et finalement ont en sait pas bien plus qu’il y a 10000 ans et je pense que si notre univers est en expansion, alors d’autres univers sont en contraction puisque tout est en équilibre depuis la nuit des temps. Début et fin, qu’est ce que ça veut dire ? L’humanité a trouvé quelques découvertes qui étaient sous ses yeux, quelques trucs et elle se prend pour l’élu de l’univers, presque pour Dieu ! LOL Allez j’arrête la ….Pauvre petit humain idiot qui a même perdu sa liberté alors que le corbeau qui me chie dessus est vraiment libre lui et pas si con…

Smile
avatar
54gasp
Pilier
Pilier
Messages : 11433
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 40
Localisation : Toul

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 06:07
h900 a écrit:
Je suis chrétien (c’est  l'essence de notre civilisation qu'on le veuille ou non), catholique non pratiquant, je ne renie pas mes ancêtres ni l’histoire de la civilisation.
Pour la preuve irréfutable..... j'ai des doutes Wink
Pour le corbeau, vérifie c'est plutôt une corneille.

Je suis catholique "pratiquant" (la définition de pratiquant pourrait être intéressante dans ce sujet.... un peu moins casse gueule  que la foi)
Pour l'essence de notre civilisation..... j'ai un peu de mal avec le "notre" qui engloberait également les québécois ou autres francophones du fofo..... je ne parle pas des belges qui sont néandertaliens ou néerlandophones je ne connais pas le terme exact (évidemment  Wink et spécial   à tous les wallons.... je pousse même le   à quelques bruxellois sauf un qui penserait que par mon   j'essayerais de le convertir, je me contenterai donc d'un  Very Happy à Mach1 lui)
J'ai un peu de mal également avec le "civilisation" dans le sens où, si on ne parle que de l'Europe, il me semble avoir appris à l'école que grecs et romains sont à la base de pas mal de trucs philosophique et politique au fondement de l'Europe..... et adorer Jupiter ou Vénus .... c'est pas vraiment chrétien Wink. Sans omettre le poids de la Gaulle le matin Wink (le savon c'est gaulois)

Par contre l'influence judéo-chrétienne sur "notre" société est pour moi évidente.
avatar
FrereJoe
Membre
Messages : 60
Date d'inscription : 06/02/2016
Localisation : Abbaye d'Hautecombe

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 07:54
jde42 a écrit:Par des croyances tu ne peux trouver que TA vérité. Je ne vois pas comment trouver LA vérité à quoi que ce soit en choisissant simplement une croyance parmi d'autres.

Ca signifierait que tous ceux qui croient en autre chose que ton dieu se trompent ? C'est prétentieux s'agissant d'un domaine dans lequel aucune preuve n'existe

Tu m'as mal compris. Je ne parlais pas de Vérité en tant que foi catholique, je parlais de la Vérité en tant qu'elle est conçue dans la philosophie objectiviste, adversaire du relativisme : Il y a une Vérité qui nous transcende (objectivisme) contre il n'y a pas de vérité absolue, seule des vérités contingentes et relatives (relativisme). La disposition dans laquelle le philosophe doit se mettre, c'est une position d'abstraction de lui-même pour chercher cette Vérité qu'il ne prétend pas pouvoir atteindre par lui-même de toute manière... mais cette attitude est requise pour atteindre la sagesse. La recherche de la vérité par l'abstraction de nos préjugés, préconceptions, n'est rien de plus qu'un moyen pour parvenir à la sagesse (à un bonheur intellectuel).

Ce que je disais donc, c'est que d'adhérer à cette position objectiviste, est noble en tant qu'elle n'est pas indifférente à toutes les possibilités, même au relativisme ou au scepticisme, contrairement au relativisme (duquel se développe l'athéisme) qui est systématique la plupart du temps et donc fermé sur lui-même.

avatar
Mach1
Admin
Admin
Messages : 7822
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 57
Localisation : Bruxelles

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 10:13
FrereJoe a écrit:Je ne sais pas s'il faut vraiment avoir envie de croire, comme tu le dis, mais sûrement avoir une ouverture à l'éventualité que Dieu puisse simplement exister et avoir un impact sur notre vie. Je ne dirais pas qu'il est question d'une prédisposition à la croyance, mais d'un désir profond de trouver la vérité. (....) Si je ne suis pas ouvert à cette éventualité d'un Dieu présent dans ma vie, c'est certain que je n'aurai rien à trouver dans une religion ou une autre. Mais si je fais abstraction de mes préjugés pour trouver la vérité, je pourrais me convertir (au sens de changer d'avis en général sur la question religieuse)... C'est dangereux Very Happy Mais cela peut aussi consolider notre athéisme.

Intéressant, oui, un désir profond de trouver...une vérité. On peut effectivement opposer de cette façon celui qui cherche des réponses et celui qui cherche la vérité.

Celui qui cherche des réponses est le scientifique, qui cherche mais ne trouve pas toujours, et va simplement continuer en sachant ce qu'il sait, ce qu'il croit savoir et ce qu'il ne sait pas. Et la question qu'il se pose est toujours la question du "comment", jamais du "pourquoi" (sauf en terme de causalité directe, auquel cas c'est un pourquoi qui se résume à un comment). La raison d'être de la gravité, il s'en balance, ce qu'il lui faut c'est comprendre comment elle fonctionne ! La raison d'être du tout ne l'intéresse pas, et il doute vraisemblablement qu'il y en ait une.

Celui qui cherche la vérité a besoin de quelque chose de plus sécurisant. Une situation où on ne sait pas n'est sans doute pas supportable. Mais surtout il a besoin d'une réponse à la question du "pourquoi". Une réponse possible, en tout cas la plus facile selon moi, c'est qu'il y a un dieu et que c'est comme ça parce que dieu l'a voulu.

Soyons franc, pour moi, cette seconde position n'est pas une position de "recherche". Si tu es né en occident, tu vas te mettre à croire au dieu chrétien, si tu es né en Inde tu croiras à Krishna, etc. Je n'appelle pas ça une recherche. A la limite, si tu as les moyens, tu vas un peu voyager et tu vas rencontrer une autre religion et tu vas choisir celle-là parce qu'elle te convient mieux. Mais ce n'est toujours pas ce que j'appelle une recherche, plutôt du shopping religieux.

Bref, on peut peut-être effectivement dire que celui qui croit en dieu est celui qui ne peut vivre sans la réponse à la question du "pourquoi?". Tandis que l'agnostique ou l'athée peuvent vivre avec le fait que cette question est sans réponse.

_________________
Je suis toujours prêt à apprendre, bien que je n'aime pas toujours qu'on me donne des leçons.  
Winston Churchill
avatar
54gasp
Pilier
Pilier
Messages : 11433
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 40
Localisation : Toul

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 10:31
Mach1 a écrit:Bref, on peut peut-être effectivement dire que celui qui croit en dieu est celui qui ne peut vivre sans la réponse à la question du "pourquoi?". Tandis que l'agnostique ou l'athée peuvent vivre avec le fait que cette question est sans réponse.

Pour le croyant (chrétien pour le reste.... pas assez calé pour le dire) je dirais plutôt celui qui espère avoir la réponse à la question du "pourquoi" (foi et doute sont liés).

Mach1 a écrit:Tandis que l'agnostique ou l'athée peuvent vivre avec le fait que cette question est sans réponse.


Finalement
avatar
FrereJoe
Membre
Messages : 60
Date d'inscription : 06/02/2016
Localisation : Abbaye d'Hautecombe

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 10:36
Mach1 a écrit:Celui qui cherche des réponses est le scientifique, qui cherche mais ne trouve pas toujours, et va simplement continuer en sachant ce qu'il sait, ce qu'il croit savoir et ce qu'il ne sait pas. Et la question qu'il se pose est toujours la question du "comment", jamais du "pourquoi" (sauf en terme de causalité directe, auquel cas c'est un pourquoi qui se résume à un comment). La raison d'être de la gravité, il s'en balance, ce qu'il lui faut c'est comprendre comment elle fonctionne ! La raison d'être du tout ne l'intéresse pas, et il doute vraisemblablement qu'il y en ait une.

J'aime beaucoup ta distinction des deux approches "comment" et "pourquoi". L'approche scientifique ou épistémologie est justement ce "comment" et elle ne concerne en rien cette métaphysique du "pourquoi". Là-dessus je suis parfaitement d'accord avec toi. Cela dit, rien empêche le scientifique de se poser des questions sur le sens de la vie le soir en rentrant du boulot Very Happy

Mais comme gasp en fait la distinction, le croyant n'est pas dans cette posture du "je ne pourrais vivre sans cette réponse au pourquoi", mais plutôt qu'il a trouvé une réponse qui le satisfait et en laquelle il espère la vérité.

Mach1 a écrit:Tandis que l'agnostique ou l'athée peuvent vivre avec le fait que cette question est sans réponse.

cheers
avatar
didier_gaumet
Homeboy
Homeboy
Messages : 756
Date d'inscription : 24/12/2013

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 11:00
jde42 a écrit:
Attention, ce qui suit ne s'adresse pas aux croyants. Enfin, vous pouvez le lire mais la question s'adresse aux non croyants. Et vous pouvez répondre aussi mais pas avec votre "statut" de croyant.

Je me retrouverais assez bien dans cette position. En effet pourquoi devrait-on avoir un avis sur l'existence de dieu et pas sur celle monstre du Loch Ness ou d'un kraken géant qui siègerait au centre de la terre ? Je n'ai pas plus d'indice de l'existence de l'un que des autres. Dès lors pourquoi chercher à se positionner sur l'existence ou non d'un dieu qui n'influence rien et qu'aucun indice ne laisse supposer.

Le seul vrai positionnement utile se situe plutôt par rapport aux règles dictées par les différentes églises. Je veux m'y soumettre ou pas.

Historiquement, et c'est parfois encore vrai aujourd'hui à des degrés divers, avoir un avis sur l'existence de Dieu a pu (ou peut encore) avoir une influence sur ses chances de survie ou plus simplement sur son bien-être. Et ceci aussi bien sous des régimes religieux que sous des régimes athées: il n'y a pas eu que des persécutions par des chrétiens d'athées ou de croyants d'autres confessions, il y a eu aussi (et a encore) des persécutions de chrétiens par des croyants d'autres confessions, mais aussi par des athées. Tout ceci parfois négligé, plus ou moins encouragé, voire perpétré par les différents régimes en question, religieux, laïcs, athées.
Donc aujourd'hui en France, où la laïcité est censée permettre à chacun la liberté de conscience, la chose a perdu de son importance, mais en d'autres temps et/ou en d'autres lieux, la question pouvait ou peut encore s'avérer importante voire vitale.
Alors que l'existence du monstre du Loch Ness revêt un caractère moins sensible, probablement Very Happy
avatar
djtak
Boss
Boss
Messages : 3083
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 46
Localisation : Occitanie

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 11:07
Sur l'approche "comment/pourquoi" lisez "Y a-t-il un grand architecte dans l'univers ?" du célèbre astrophysicien Stephen Hawking.
avatar
didier_gaumet
Homeboy
Homeboy
Messages : 756
Date d'inscription : 24/12/2013

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 11:08
Monsieur Gruîk a écrit:
On utilise l'aspirine en cas de soupçon d'accident de décompression. Ca fluidifie le sang, ça évite donc les caillots dus aux microbulles d'azote en suspension. En revanche, le paracétamol est déconseillé car il ne fait qu'atténuer la douleur sans avoir cet effet fluidifiant.

Du coup, dans ma trousse de secours, j'ai que de l'aspirine.

mais inversement si comme un pilote de sports mécaniques par exemple, on pratique un activité susceptible en cas d'accident d'occasionner une hémorragie importante, l'aspirine est proscrite.
c'est pour ça qu'avant qu'Octant et toi n'expliqiuez la chose, je ne comprenais pas Cool
avatar
Mach1
Admin
Admin
Messages : 7822
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 57
Localisation : Bruxelles

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 11:08
54gasp a écrit:
Mach1 a écrit:Tandis que l'agnostique ou l'athée peuvent vivre avec le fait que cette question est sans réponse.


Finalement  

Pertinent !


_________________
Je suis toujours prêt à apprendre, bien que je n'aime pas toujours qu'on me donne des leçons.  
Winston Churchill
Invité
Invité

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 11:38
didier_gaumet a écrit:

Donc aujourd'hui en France, où la laïcité est censée permettre à chacun la liberté de conscience, la chose a perdu de son importance, mais en d'autres temps et/ou en d'autres lieux, la question pouvait ou peut encore s'avérer importante voire vitale.
Alors que l'existence du monstre du Loch Ness revêt un caractère moins sensible, probablement Very Happy

Ton optimisme a toute ma sympathie, mais tant que Cabu ne sort pas du tombeau en sifflotant la"Tarentelle de Caruso" pour me dessiner le Grand Duduche et la fille du Proviseur ( Ah! Catherine, si tu savais…). j'ai un peu de mal à te suivre.

Les religions sont des névroses collectives parfois intéressantes, souvent mortifères que je préfère tenir à distance.

Et se rendre compte que l'esprit humain a fait si peu de progrès, 2050 ans après Lucrèce ( De la nature/De Natura Rerum, GF, 8,50€ dans les bonnes librairies !!), 200 ans après Laplace, 100 après Einstein est assez accablant!
On nous amuse avec des niaiseries folkloriques pendant que la planète meure sous nos pieds… et on n'est même pas arrivé dans dans la banlieue d'Andromède…

Bon, je vais aller me raser avec LPL Abricot, un peu de douceur dans un monde de brutes…ou le Dusy à la rose…
Rosa rosa rosam
Rosae rosae rosa
Rosae rosae rosas
Rosarum rosis rosis


Dernière édition par Robb921 le Sam 13 Fév 2016, 12:20, édité 1 fois
avatar
FrereJoe
Membre
Messages : 60
Date d'inscription : 06/02/2016
Localisation : Abbaye d'Hautecombe

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 11:41
Robb921 a écrit:Bon, je vais aller me raser avec LPL Abricot

avatar
VGE
Boss
Boss
Messages : 5436
Date d'inscription : 28/10/2014
Age : 49
Localisation : Hauts de Seine

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 12:10
djtak a écrit:Sur l'approche "comment/pourquoi" lisez "Y a-t-il un grand architecte dans l'univers ?" du célèbre astrophysicien Stephen Hawking.

Très bon livre mais au titre trompeur.

C'est un ouvrage scientifique qui présente une (excellente) synthèse des modèles de l'univers pensés par l'Homme. Le nom de Dieu n'apparait que dans le dernier tiers du bouquin Wink
avatar
didier_gaumet
Homeboy
Homeboy
Messages : 756
Date d'inscription : 24/12/2013

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 12:39
Robb921 a écrit:
didier_gaumet a écrit:

Donc aujourd'hui en France, où la laïcité est censée permettre à chacun la liberté de conscience, la chose a perdu de son importance, mais en d'autres temps et/ou en d'autres lieux, la question pouvait ou peut encore s'avérer importante voire vitale.
Alors que l'existence du monstre du Loch Ness revêt un caractère moins sensible, probablement Very Happy

Ton optimisme a toute ma sympathie, mais tant que Cabu ne sort pas du tombeau en sifflotant la"Tarentelle de Caruso" pour me dessiner le Grand Duduche et la fille du Proviseur ( Ah! Catherine, si tu savais…). j'ai un peu de mal à te suivre.

L'origine du fil concerne "Dieu" et j'ai compris -j'espère correctement- la question de jde42 comme concernant "l'existence de dieu" comme l'existence du Dieu des chrétiens, pas comme "l'existence d'une quelconque divinité".
Tu fais référence à Cabu et Dieu n'apparaît pas pour moi dans la problématique déjà compliquée (Allah, oui, et ce n'était même pas vraiment son existence qui était (re)mise en question)


Les religions sont des névroses collectives parfois intéressantes, souvent mortifères que je préfère tenir à distance.

Et se rendre compte que l'esprit humain a fait si peu de progrès, 2050 ans après Lucrèce ( De la nature/De Natura Rerum, GF, 8,50€ dans les bonnes librairies !!), 200 ans après Laplace, 100 après Einstein est assez accablant!
On nous amuse avec des niaiseries folkloriques pendant que la planète meure sous nos pieds… et on n'est même pas arrivé dans dans la banlieue d'Andromède…

Bon, je vais aller me raser avec LPL Abricot, un peu de douceur dans un monde de brutes…ou le Dusy à la rose…Rosa,rosas,rosam, rosarum, rosis, rosas !

Je suis un athée convaincu (par réflexion pas par croyance), mais alors vraiment, d'aucuns diraient indécrottable Razz
Si tu me crois optimiste, malheureusement, moi ce que je considère comme le point important à l'origine de la civilisation, c'est l'écriture voici probablement environ 7000 ans? (qu'on me corrige dans mes grossières approximations). 7000 ans déjà et pourtant un laps de temps peu important comparé à la durée de l'histoire humaine. Et nous sommes toujours selon moi dans un désespérant manque de civilisation.
Donc: optimiste, non vraiment pas.

Et pourtant, je tais te scier: athée convaincu, pessimiste invétéré, ça fait déjà un bout de temps que je pense que sans les religions, ce serait encore pire Sad
avatar
linuxjca
Référent
Référent
Messages : 2865
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 57
Localisation : Belgique

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 17:19
djtak a écrit:Sur l'approche "comment/pourquoi" lisez "Y a-t-il un grand architecte dans l'univers ?" du célèbre astrophysicien Stephen Hawking.
Un grand architecte qui ne demande pas l'avis des futurs locataires n'est pas un bon architecte lol!
avatar
jde42
Admin
Admin
Messages : 15337
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 59
Localisation : Isère

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 17:54
didier_gaumet a écrit:
jde42 a écrit:
Attention, ce qui suit ne s'adresse pas aux croyants. Enfin, vous pouvez le lire mais la question s'adresse aux non croyants. Et vous pouvez répondre aussi mais pas avec votre "statut" de croyant.

Je me retrouverais assez bien dans cette position. En effet pourquoi devrait-on avoir un avis sur l'existence de dieu et pas sur celle monstre du Loch Ness ou d'un kraken géant qui siègerait au centre de la terre ? Je n'ai pas plus d'indice de l'existence de l'un que des autres. Dès lors pourquoi chercher à se positionner sur l'existence ou non d'un dieu qui n'influence rien et qu'aucun indice ne laisse supposer.

Le seul vrai positionnement utile se situe plutôt par rapport aux règles dictées par les différentes églises. Je veux m'y soumettre ou pas.

Historiquement, et c'est parfois encore vrai aujourd'hui à des degrés divers, avoir un avis sur l'existence de Dieu a pu (ou peut encore) avoir une influence sur ses chances de survie ou plus simplement sur son bien-être. Et ceci aussi bien sous des régimes religieux que sous des régimes athées: il n'y a pas eu que des persécutions par des chrétiens d'athées ou de croyants d'autres confessions, il y a eu aussi (et a encore) des persécutions de chrétiens par des croyants d'autres confessions, mais aussi par des athées. Tout ceci parfois négligé, plus ou moins encouragé, voire perpétré par les différents régimes en question, religieux, laïcs, athées.
Donc aujourd'hui en France, où la laïcité est censée permettre à chacun la liberté de conscience, la chose a perdu de son importance, mais en d'autres temps et/ou en d'autres lieux, la question pouvait ou peut encore s'avérer importante voire vitale.
Alors que l'existence du monstre du Loch Ness revêt un caractère moins sensible, probablement Very Happy

Ma question se place évidemment en un lieu et à une époque où l'on peut se la poser (ou non) tranquillement, à tête reposée et san risquer sa vie pour autant. Je ne parlais pas d'un positionnement quasi obligatoire pour sauver sa peau. Pour autant je n'avais pas vu cet aspect des choses.
avatar
jde42
Admin
Admin
Messages : 15337
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 59
Localisation : Isère

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 18:06
FrereJoe a écrit:
jde42 a écrit:Par des croyances tu ne peux trouver que TA vérité. Je ne vois pas comment trouver LA vérité à quoi que ce soit en choisissant simplement une croyance parmi d'autres.

Ca signifierait que tous ceux qui croient en autre chose que ton dieu se trompent ? C'est prétentieux s'agissant d'un domaine dans lequel aucune preuve n'existe

Tu m'as mal compris. Je ne parlais pas de Vérité en tant que foi catholique, je parlais de la Vérité en tant qu'elle est conçue dans la philosophie objectiviste, adversaire du relativisme : Il y a une Vérité qui nous transcende (objectivisme) contre il n'y a pas de vérité absolue, seule des vérités contingentes et relatives (relativisme). La disposition dans laquelle le philosophe doit se mettre, c'est une position d'abstraction de lui-même pour chercher cette Vérité qu'il ne prétend pas pouvoir atteindre par lui-même de toute manière... mais cette attitude est requise pour atteindre la sagesse. La recherche de la vérité par l'abstraction de nos préjugés, préconceptions, n'est rien de plus qu'un moyen pour parvenir à la sagesse (à un bonheur intellectuel).

Ce que je disais donc, c'est que d'adhérer à cette position objectiviste, est noble en tant qu'elle n'est pas indifférente à toutes les possibilités, même au relativisme ou au scepticisme, contrairement au relativisme (duquel se développe l'athéisme) qui est systématique la plupart du temps et donc fermé sur lui-même.


Je suis loin d'être assez cultivé pour te répondre sur le plan de la philosophie. Néanmoins je ne comprends pas en quoi l'objectivisme justifie/nécessite un passage par la foi. Le fait d'envisager que tout est possible n'implique pas de vivre soi-même toutes les possibilités sous peine de n'avoir pas assez de 50 vies pour tout explorer et ne pas forcément arriver à grand chose.

J'ai l'impression, peut-être à tort, que tu cherches à légitimer ta foi par une approche philosophique. Ou que tu détournes l'approche philosophique pour mettre en porte-à-faux l'athée qui appuie son athéisme sur la philosophie.

Je ne sais pas étayer ce que je ressens par un discours philosophique solide (ni même chancelant) mais c'est mon ressenti.
avatar
FrereJoe
Membre
Messages : 60
Date d'inscription : 06/02/2016
Localisation : Abbaye d'Hautecombe

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 18:35
jde42 a écrit:Néanmoins je ne comprends pas en quoi l'objectivisme justifie/nécessite un passage par la foi. Le fait d'envisager que tout est possible n'implique pas de vivre soi-même toutes les possibilités sous peine de n'avoir pas assez de 50 vies pour tout explorer et ne pas forcément arriver à grand chose.

L'objectivisme ne nécessite justement pas un passage par la foi, seulement une ouverture à la vérité, en tant qu'on la cherche pour atteindre le bonheur (sagesse). Si l'on est fermé, alors nous ne sommes pas plus philosophe que têtu. Philosophe en grec signifie littéralement "celui qui aime la sagesse". Si l'on cherche activement cette sagesse, ce bonheur, alors se tromper sur notre hypothèse initiale (que Dieu existe, ou que Dieu n'existe pas - pour rester sur le sujet de discussion) est forcément envisageable. Pour le philosophe en tout cas. Cela ne signifie ni qu'il a tort, ni qu'il a raison, mais seulement qu'il doit être prêt à avoir tort, pour chercher vraiment la vérité.

Si l'on cherche vraiment la vérité, j'imagine que notre recherche finira par se pencher sur certaines religions, voir sur la franc-maçonnerie ou sur un certain type de lecture spirituel. De la même manière on se penchera sur des auteurs athées ou agnostiques, à des Cioran ou des Comte-Sponville en passant par des sceptiques comme Hume... L'idée est de chercher et de ne pas rester camper sur une position par paresse ou je-m'en-foutisme. Cela dit, la posture philosophique n'engage à rien sinon à l'ouverture et la recherche. Nulle position n'est favorisée en soit, seule l'attitude philosophique compte (recherche et ouverture).

Et si l'on croit vraiment avoir trouvé cette vérité, j'imagine que l'on peut s'y attacher. Mais cette dernière phrase ne tient qu'à moi.
avatar
Luminoso
Pilier
Pilier
Messages : 22066
Date d'inscription : 10/10/2013
Age : 61
Localisation : Genève-Suisse

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Sam 13 Fév 2016, 18:53
linuxjca a écrit:
djtak a écrit:Sur l'approche "comment/pourquoi" lisez "Y a-t-il un grand architecte dans l'univers ?" du célèbre astrophysicien Stephen Hawking.
Un grand architecte qui ne demande pas l'avis des futurs locataires n'est pas un bon architecte lol!

Ils font tous comme ça.
avatar
linuxjca
Référent
Référent
Messages : 2865
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 57
Localisation : Belgique

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Dim 14 Fév 2016, 11:18
Luminoso a écrit:
linuxjca a écrit:
djtak a écrit:Sur l'approche "comment/pourquoi" lisez "Y a-t-il un grand architecte dans l'univers ?" du célèbre astrophysicien Stephen Hawking.
Un grand architecte qui ne demande pas l'avis des futurs locataires n'est pas un bon architecte lol!

Ils font tous comme ça.

Pas prêt de faire appel à un alors s'ils sont tous comme ça (amonbeaufils)  Shocked
avatar
Luminoso
Pilier
Pilier
Messages : 22066
Date d'inscription : 10/10/2013
Age : 61
Localisation : Genève-Suisse

Parce qu'il faut bien en parler quelque part qu'il f

le Dim 14 Fév 2016, 21:31
Si tu es locataire, l'architecte se fout pas mal de ton avis. Il va voir la chose avec le propriétaire (qui se fout également du locataire) donc, tu n'est pas maître de la situation.

Si tu es propriétaire, la chose change du tout au tout. Si tu as besoin d'un architecte, c'est toi qui dictes les règles du jeu et l'architecte ne peut que te conseiller, mais plus décider. clown
avatar
jde42
Admin
Admin
Messages : 15337
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 59
Localisation : Isère

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Dim 14 Fév 2016, 21:49
Luminoso a écrit:Si tu es locataire, l'architecte se fout pas mal de ton avis. Il va voir la chose avec le propriétaire (qui se fout également du locataire) donc, tu n'est pas maître de la situation.

Si tu es propriétaire, la chose change du tout au tout. Si tu as besoin d'un architecte, c'est toi qui dictes les règles du jeu et l'architecte ne peut que te conseiller, mais plus décider. clown

Ou alors juste du bon gros tas de pognon qu'il va te demander.
avatar
Luminoso
Pilier
Pilier
Messages : 22066
Date d'inscription : 10/10/2013
Age : 61
Localisation : Genève-Suisse

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Dim 14 Fév 2016, 22:09
jde42 a écrit:
Luminoso a écrit:Si tu es locataire, l'architecte se fout pas mal de ton avis. Il va voir la chose avec le propriétaire (qui se fout également du locataire) donc, tu n'est pas maître de la situation.

Si tu es propriétaire, la chose change du tout au tout. Si tu as besoin d'un architecte, c'est toi qui dictes les règles du jeu et l'architecte ne peut que te conseiller, mais plus décider. clown

Ou alors juste du bon gros tas de pognon qu'il va te demander.

Non, pas spécialement. Il y a des conventions et des tarifs applicables, même pour les architectes. clown
avatar
h900
Membre
Messages : 134
Date d'inscription : 15/09/2015
Age : 55
Localisation : 69

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Lun 15 Fév 2016, 00:40
54gasp a écrit:
Par contre l'influence judéo-chrétienne sur "notre" société est pour moi évidente.

Aie ! La chrétienneté, c'est plutot une rupture totale avec le judaisme....

Smile
avatar
linuxjca
Référent
Référent
Messages : 2865
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 57
Localisation : Belgique

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Lun 15 Fév 2016, 07:36
Dites jde42 & Luminoso,
Vous avez légèrement dérapé Laughing
Quand je parlais d'architecte, suite discussion, c'était le créateur (dieu), je pense pas qu'on puisse l'acheter avec du pognon Shocked
Bon si c'est de l'humour alors ok c'est nickel bounce
avatar
linuxjca
Référent
Référent
Messages : 2865
Date d'inscription : 18/01/2016
Age : 57
Localisation : Belgique

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Lun 15 Fév 2016, 07:52
h900 a écrit:
54gasp a écrit:
Par contre l'influence judéo-chrétienne sur "notre" société est pour moi évidente.

Aie ! La chrétienneté, c'est plutot une rupture totale avec le judaisme....

Smile

Pas tout à fait "Les chrétiens considèrent que la Bible se compose de l’Ancien Testament (écrits antérieurs à Jésus) et du Nouveau Testament." voir Wikipedia

Les inventeurs de religions ne sont pas tous cons, ils savent qu'en reconnaissant une religion existante, ils auront également la reconnaissance de l'autre religion.
Mais comme dans ce monde il est plus facile de tomber sur un con que sur un trèfle à 4 feuilles, n'importe quelle religion aura toujours plus ou moins d'adeptes (exemple scientologie ! ).
On devrait en faire une, la religion du Rasage Traditionnel, et trouver des commandements : 1° Le blaireau avec un bon savon tu utiliseras, ou coupure tu auras Laughing
Bon je vous laisse trouver les autres bounce

Bonne journée à tous.
avatar
Greenood
Team
Team
Messages : 6210
Date d'inscription : 09/10/2013

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Lun 15 Fév 2016, 08:05
linuxjca a écrit:
On devrait en faire une, la religion du Rasage Traditionnel, et trouver des commandements : 1° Le blaireau avec un bon savon tu utiliseras, ou coupure tu auras Laughing
Bon je vous laisse trouver les autres bounce

Bonne journée à tous.

ça éxiste déjà:

tu n'utiliseras pas de multi
tu n'utiliseras pas de bombe à raser
tu te raseras qu'au MDC
tu te raseras qu'au CC
...
ne jete pas la pierre d'alun sur ton prochain, elle peut encore servir.
...
bla bla
sinon tu seras insultés sur 4 générations pages


Dernière édition par Greenood le Lun 15 Fév 2016, 10:06, édité 1 fois
avatar
jde42
Admin
Admin
Messages : 15337
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 59
Localisation : Isère

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Lun 15 Fév 2016, 09:03
linuxjca a écrit:Dites jde42 & Luminoso,
Vous avez légèrement dérapé Laughing
Quand je parlais d'architecte, suite discussion, c'était le créateur (dieu), je pense pas qu'on puisse l'acheter avec du pognon Shocked

Lui je ne sais pas mais ses représentants directs, carrément, oui Very Happy
avatar
jde42
Admin
Admin
Messages : 15337
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 59
Localisation : Isère

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Lun 15 Fév 2016, 09:05
Greenood a écrit:
linuxjca a écrit:
On devrait en faire une, la religion du Rasage Traditionnel, et trouver des commandements : 1° Le blaireau avec un bon savon tu utiliseras, ou coupure tu auras Laughing
Bon je vous laisse trouver les autres bounce

Bonne journée à tous.

ça éxiste déjà:

tu n'utiliseras pas de multi
tu n'utiliseras pas de bombe à raser
tu te rasseras qu'au MDC
tu te raseras qu'au CC
...
ne jete pas la pierre d'alun sur ton prochain, elle peut encore servir.
...
bla bla
sinon tu seras insultés sur 4 générations pages

Les admins tu vénéreras sinon tu sera banni sur quatre générations
Les modos aussi, mais un peu moins Very Happy
avatar
ALF78
modo
modo
Messages : 4434
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 45
Localisation : Yvelines

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

le Lun 15 Fév 2016, 10:03
Par virements paypal aux admin-modos tu aideras.

_________________
"Et si on rasait le chat...?"
Contenu sponsorisé

Re: Parce qu'il faut bien en parler quelque part

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum