Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Bebop
Membre
Messages : 132
Date d'inscription : 26/09/2015

Un An Plus Tard

le Ven 30 Sep 2016, 14:19
Mes débuts au RT ont surement été hésitants bien que sur l'instant on ne s'en rende pas vraiment compte.
Heureusement les conseils prodigués sur le forum par les anciens m'ont été d'une très grande utilité. Je n'imaginais pas à quel point il est délicat d'exprimer en mots le ressenti de telle ou telle lame, de même pour un rasoir ou un savon.
Les conseils techniques ont été ceux qui m'ont permis d'établir une ligne de progression en fonction de l'objectif fixé.

Le premier objectif est bien sur d'optimiser un rasage sans coupure ou irritation et pour tenter d'y parvenir j'effectuais des mélanges de savons avec parfois l'adjonction d'une goutte ou deux de glycérine dans le mélange.
J'ai aussi essayé plusieurs type de rasoirs et de lames, et découvert que la peau se comporte différement en fonction de la fatigue, de la saison, du temps qu'il fait.

La préparation revêt aussi une importance non négligeable car c'est souvent d'elle que dépend le ressenti final une fois rasé.
L'implantation des poils et la technique adoptée pour le maniement du rasoir reste pour moi la clé d'un rasage agréable. Les poils du cou plus ou moins incarnés durant l'époque du GII se sont révélés être des problèmes en quête de solution rapide et efficace.

Cette passion du DE a commencé avec la remise en état du Slim qui était à mon père. Immédiatement suivi d'un Feather popular car le Slim était bloqué en position 9 et était assez délicat à utiliser. Le mécanisme a été remis en état depuis mais entretemps j'en avais trouvé un autre (Slim) en bon état.
Ensuite un Fat Boy, avec son côté Harley et les Schicks adjustables qui m'ont laissé pantois par leur excellent rasage avec leurs lames dédiées.

Le Futur est devenu mon numéro un au fil des mois, d'une part parce qu'il est remplaçable en cas de pépin et surtout car c'est une vraie machine à raser. Le mien est généralement réglé sur 2 et demi et cela suffit pour avoir un rasage de très près.
Les Schick sont très proches en terme de qualité de rasage bien que le Futur conserve un petit avantage.
Son petit frère le Progress ne m'aura rasé que quelques fois et est reparti vers un autre foyer car il ne me convenait finalement pas.

Quand aux lames, mon choix dépend essentiellement du rasoir et du ressenti de la lame, dans mon cas la voskhod va bien avec le Futur, la no name Carrefour avec le Fat Boy et les gillette platinum avec le Slim mais bien sur rien n'est gravé dans le marbre. La Bic Astor peut être excellente dans le Slim et pas du tout le rasage suivant.
Les savons, essentiellment du LPL et parfois Proraso et/ou 3D.

En conclusion je reste au RT, je n'imagine même plus revenir au GII et encore moins aux bidules 5 lames avec pile...

Du côté recyclage j'ai conservé les lames que j'ai utilisé, elles tiennent dans le fond d'une petite boite et il n'y a que du métal, la même durée avec des GII produirait beaucoup plus de plastique.
Pareil avec les bombes de mousse à raser, je n'en utilise plus et quand un de mes savons sera fini je pense acheter une recharge pour rempoter dans mon contenant existant.

Les projets à venir seront entre autre un slant pour tester, un CC ou un Kamisori et éventuellement retenter des lames Feather dans un DE.

Merci pour tous ces conseils et passion du rasage traditionnel prodigués sur ce forum!
avatar
sousmarin83
Boss
Boss
Messages : 4062
Date d'inscription : 17/11/2012
Age : 53
Localisation : TOULON

Re: Un An Plus Tard

le Ven 30 Sep 2016, 18:31
Merci, pour ce retour d'information au bout d'un an.
cheers le RT
avatar
Anzioluz
Homeboy
Homeboy
Messages : 1359
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : Causse du Larzac

Re: Un An Plus Tard

le Ven 30 Sep 2016, 19:24
Très chouette - et surtout très intéressant - compte rendu.

Je me retrouve dans beaucoup de ce que tu dis.

Juste un point : tu ne dis pas grand'chose sur les blaireaux qui sont une part non négligeable de la préparation de la peau.

Merci à toi, Wink
avatar
VGE
Boss
Boss
Messages : 4154
Date d'inscription : 28/10/2014
Age : 48
Localisation : Hauts de Seine

Re: Un An Plus Tard

le Ven 30 Sep 2016, 20:21
C'est toujours très sympa à lire ces "témoignages" anniversaires !

Je te souhaite plein de succès dans tes prochains essais pogonotomiques cheers
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3338
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: Un An Plus Tard

le Ven 30 Sep 2016, 20:28
J'ai découvert le RT il y a bientôt un an. Wink

Moi aussi, je me retrouve assez bien dans ton compte-rendu, notamment dans les différentes étapes de l'apprentissage.
Je suis toujours en train d'apprendre, le domaine du RT est si vaste. cheers

Merci pour ton témoignage. Wink
avatar
Nobody38
Homeboy
Homeboy
Messages : 1258
Date d'inscription : 27/03/2016
Age : 45
Localisation : Bourgoin-Jallieu (Isère)

Re: Un An Plus Tard

le Ven 30 Sep 2016, 20:49
Jolie description avec beaucoup de franchise.
Longue vie au RT ! cheers
avatar
Bebop
Membre
Messages : 132
Date d'inscription : 26/09/2015

Re: Un An Plus Tard

le Ven 30 Sep 2016, 21:12
Anzioluz a écrit:Très chouette - et surtout très intéressant - compte rendu.

Je me retrouve dans beaucoup de ce que tu dis.

Juste un point : tu ne dis pas grand'chose sur les blaireaux qui sont une part non négligeable de la préparation de la peau.

Merci à toi, Wink

Merci pour les commentaires, c'est un plaisir d'apprendre que l'on perçoit des choses identiques concernant le RT.

J'ai laissé les blaireaux de côté car en fait je n'en ai eu que deux et de surcroit très différents l'un de l'autre. Le premier était le Wilkinson que l'on trouve dans presque tous les supermarchés, au bout de même pas deux mois d'utilisation il perdait tout ses poils.

Le second est un Semogue 1305 qu'un membre du forum, Octant, m'avait conseillé sur un fil de discussion du forum. C'est celui que j'utilise depuis quasiment un an, il s'est bien rôdé et perd un poil de temps en temps. Je le laisse sécher tête en bas, jusqu'à présent la peinture du manche est comme à l'origine. Je dis ça car je ne sais plus ou j'avais vu des photos ou l'humidité avait fait éclater la couche de peinture car le bois du manche était gorgé d'eau.

Je n'ai jamais testé un blaireau haut de gamme et je n'ai pas vraiment de point de comparaison.
Peut être que c'est quelque chose ou je devrais investiguer un peu plus à l'avenir.

avatar
bertolotti
Boss
Boss
Messages : 5974
Date d'inscription : 04/03/2014
Age : 54
Localisation : Nissa (La bella)-Fontanelle di Boves.Piemonte.

Re: Un An Plus Tard

le Sam 01 Oct 2016, 08:09
Très sympathique compte rendu d'anniversaire. Continue sur cette lancée !
avatar
Anzioluz
Homeboy
Homeboy
Messages : 1359
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : Causse du Larzac

Re: Un An Plus Tard

le Sam 01 Oct 2016, 11:47
Bebop a écrit: Le premier était le Wilkinson que l'on trouve dans presque tous les supermarchés, au bout de même pas deux mois d'utilisation il perdait tout ses poils.

.....................................

Je n'ai jamais testé un blaireau haut de gamme et je n'ai pas vraiment de point de comparaison.
Peut être que c'est quelque chose ou je devrais investiguer un peu plus à l'avenir.

Ah !! Le "fameux" Wilkinson merdique au possible avec lequel j'ai commencé il y a presque 4 ans..

.....................................

Pour ce qui est des blaireaux hauts de gamme - forcément donc en poils de blaireau - effectivement renseigne toi bien avant because il y a dans ce domaine un effet de mode doublé d'une inflation folle des prix qui peut vite coûter très cher en surprises souvent désagréables..
Perso, après avoir "donné" plus qu'un peu dans la sphère des blaireaux, j'ai maintenant - modestement - une idée assez précise de la chose que je suis prêt à t'exposer quand tu le voudras ; étant entendu que ce ne sera qu'un avis perso allant à l'encontre de celui de pas mal de membres de notre forum..
avatar
exocet
Référent
Référent
Messages : 1851
Date d'inscription : 27/01/2016
Age : 40
Localisation : LYON

Re: Un An Plus Tard

le Mer 05 Oct 2016, 05:52
Joli descriptif  cheers

La magie des blaireaux.... Moi aussi j'ai débuté le RT avec un blaireau très haut de gamme, un HB  

au bout de 5 mois et demi je crois, le manche s'est fendu. Une belle grosse fissure. Peu de temps après, la touffe s'est décollée du manche. bilan ---> poubelle

Depuis j'utilise un SEMOGUE 610 et tout est parfait
avatar
Lem2510
Membre
Messages : 94
Date d'inscription : 06/10/2016
Localisation : IDF

Re: Un An Plus Tard

le Lun 10 Oct 2016, 08:05
Merci pour ce témoignage. Très utile je trouve pour les nouveaux comme moi (1 mois de DE) qui pataugent. Intéressant aussi de ne pas avoir suivi la course aux armements sur les blaireaux (elle est marrante cette phrase !).
Merci à toi
Contenu sponsorisé

Re: Un An Plus Tard

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum