Partagez
Aller en bas
avatar
ThyLLiS
Référent
Référent
Messages : 2127
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 29
Localisation : Maule, Yvelines IDF

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 14/12/2016, 15:43
jap314 a écrit:Ce sujet sur le métal m'a appris beaucoup de choses, et ce malgré quelques étincelles.
Merci Messieurs :hard:

Et c'est pas fini. Les deux prochains groupes que je vais présenter représente la Suisse. Ils vont te rendre fier, car ce sont 2 excellentissimes groupes (pour moi).
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 4289
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 51
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 14/12/2016, 15:48
ThyLLiS a écrit:
jap314 a écrit:Ce sujet sur le métal m'a appris beaucoup de choses, et ce malgré quelques étincelles.
Merci Messieurs :hard:

Et c'est pas fini. Les deux prochains groupes que je vais présenter représente la Suisse. Ils vont te rendre fier, car ce sont 2 excellentissimes groupes (pour moi).

Chouette
Krokus?
Gotthard?
avatar
ThyLLiS
Référent
Référent
Messages : 2127
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 29
Localisation : Maule, Yvelines IDF

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 14/12/2016, 15:50
jap314 a écrit:
ThyLLiS a écrit:
jap314 a écrit:Ce sujet sur le métal m'a appris beaucoup de choses, et ce malgré quelques étincelles.
Merci Messieurs :hard:

Et c'est pas fini. Les deux prochains groupes que je vais présenter représente la Suisse. Ils vont te rendre fier, car ce sont 2 excellentissimes groupes (pour moi).

Chouette
Krokus?
Gotthard?

Non. Je connais Gotthard mais pas Krokus...

Tu verras Wink Je garde la surprise.
avatar
Mikado
Boss
Boss
Messages : 3700
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 38
Localisation : Région rochelaise

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 14/12/2016, 15:58
allez, dans la collection métal symphonique, pas bourrin mais démonstratif, sieur Malmsteen.

le fameux


avec un "petit" changement vers 4:30 (je vois déjà Gasp écouter le début et dire "mais il est où le métal ??"  Rolling Eyes). C'est un peu comme "une nuit en enfer" de Tarantino, deux films en un Wink

et pour expliquer ce qu'est un arpège de l'enfer Wink
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 4289
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 51
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 14/12/2016, 16:01


Quand j'étais jeune, j'écoutais beaucoup cet album de YJM.
avatar
ThyLLiS
Référent
Référent
Messages : 2127
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 29
Localisation : Maule, Yvelines IDF

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 14/12/2016, 16:05
Mikado a écrit:allez, dans la collection métal symphonique, pas bourrin mais démonstratif, sieur Malmsteen.

le fameux


avec un "petit" changement vers 4:30 (je vois déjà Gasp écouter le début et dire "mais il est où le métal ??"  Rolling Eyes). C'est un peu comme "une nuit en enfer" de Tarantino, deux films en un Wink

et pour expliquer ce qu'est un arpège de l'enfer Wink

Enorme.
Une légende.

Ce qui est énervant c'est que ça a l'air simple quand tu le vois... alors que il y a peut-être 3 personnes dans le monde capable de faire ce qu'il fait...
avatar
ThyLLiS
Référent
Référent
Messages : 2127
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 29
Localisation : Maule, Yvelines IDF

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 14/12/2016, 16:17


Shocked
avatar
Monsieur Gruîk
Boss
Boss
Messages : 4320
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Au-delà du Grand Rien (Oui, bon, dans le massif central, quoi.)

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 14/12/2016, 16:31
Eh, Thyllis, t'inquiète pas, je chambre.

J'ai rien contre le sympho, c'est juste pour te faire enrager. J'écoute du Epica sous la couette, comme tout le monde.

J'ai même cité XJapan, c'est dire. Oui, XJapan a fait du sympho.

(Et je sais pas pourquoi, mais je sens qu'on va se payer une rétrospective Eluveitie et Lunatica).

Enfin, on est tous d'accord pour dire que le prog', c'est de la merde.

Spoiler:
Ironie, hein ! Je ne tiens pas à ce que les fans de Dream Theater me jettent des mediators...

Allez, pour expliquer à Gasp :

Les différents styles de metal expliqués avec un dragon et une princesse ::


Heavy Metal
Le chevalier arrive sur une Harley Davidson, tue le dragon, boit quelques bières et baise la princesse.

Hard Rock
Le chevalier arrive en short avec une casquette. La princesse se casse dégoûtée et le dragon le bouffe même pas parce qu'il n'a pas pris de douche depuis des lustres.

Speed Metal
Chevalier-tue-dragon-sauve-princesse-baise.

Power Metal
Le chevalier arrive en pantalon de cuir moulant, casse la figure des gardes avec sa guitare, et joue un shred destructeur qui tue le dragon et la princesse. Le chevalier repart en direction de l'Oblivion, déçu, en s'amusant au passage avec les corps des défunts gardes.

Progressive Metal
Le chevalier arrive avec une guitare et joue un solo de 23 minutes, le dragon se suicide d'ennui, le chevalier arrive alors près du lit de la princesse, joue un autre solo, la princesse s'enfuit et va chercher le chevalier heavy metal.

Folk Metal
Le chevalier arrive avec des amis flûtistes et violonistes, le dragon commence à danser et à boire de l'alcool, il tombe ivre mort. Le chevalier sauve la princesse et l'épouse.

Glam Metal
Le chevalier arrive en retard après s'être pomponné pendant 3 heures, entre pendant que le dragon se tord de rire à sa vue, vole le maquillage de la princesse et repeint les murs du château en rose.

Hair Metal
Le chevalier arrive avec une coiffure des années 80, envoie un baiser à la princesse et se fait croquer par le dragon.

Alternative/Punk Metal
Le chevalier arrive, refuse de faire partie du système, dit « Fuck you » à la princesse et se casse. La princesse tue le dragon et boit son sang.

Fusion Metal
Le chevalier arrive, encourage la princesse à se battre contre le sexisme de la situation et tente d'expliquer au dragon que manger de la viande c'est mal. Une major le signe car son message fait vendre aux jeunes.

Metal-Indus
Le chevalier arrive en porte-jarretelles, fait des gestes obscènes au dragon, et se fait jeter hors du château par la sécurité.

Neo Metal
Le chevalier arrive dans une vieille Honda Civic défoncée, il flippe quand il voit le dragon alors il reste devant les douves, en faisant des gestes obscènes à la princesse. Puis il repart se branler dans la forêt mais son baggy prend feu et il meurt.

Stoner Metal
Le chevalier n'arrive même pas car il s'est perdu dans la forêt, tellement il est défoncé.

Grind Metal
Le chevalier arrive, crie quelque chose de parfaitement incompréhensible pendant deux secondes et repart.

Viking Metal
Le chevalier arrive en drakkar, tue le dragon avec une hache à deux mains, le cuit, le mange, se bourre la gueule à la bière, viole la princesse, brûle le château, et repart en drakkar.

Pagan Metal
Le chevalier arrive avec sa hache et son corps peint à la Braveheart, invoque le pouvoir de la Terre et des Dieux immortels guerriers, entraînant l'engloutissement du château, et provoque un vent tranchant qui décapite le dragon et déchire la robe de la princesse. Le chevalier la capture et la baise dans la forêt pour remercier l'esprit des bois.

Pagan Metal À L'ancienne
Le chevalier arrive torse nu à la nage depuis le fjord, ralenti par l'épaisseur de ses poils de barbe, de torse, de dos, et ses cheveux de trois mètres de longs tressés et emmêlés dans ses innombrables pendentifs tribaux vikings et celtiques en argent. Il lutte âprement alors que ses forces le quittent et que son épée de 17 mètres de longs transmise par son père et le père de son père l'entraîne au fond de l'eau. Il finit par se noyer pitoyablement en brandissant dans un dernier effort son arme vers les dieux et en gargouillant quelque vague chant de guerre traditionnel, pendant que les poissons alentours remontent lentement à la surface, foudroyés par l'odeur.

Pagan Folk Metal
Même topo que le chevalier pagan, mais avec ses potes flûtistes et violonistes. Les tympans du dragon explosent avant sa décapitation (ça fait plus mal), ils offrent ensuite sa carcasse à Odin et composent une Saga sur cette épopée.

Death Metal
Le chevalier arrive, crie de sa voix gutturale quelque chose au dragon avant de le tuer, baise la princesse et la tue.

Brutal Death Metal
Le chevalier arrive, tue le dragon, baise le dragon, tue la princesse et la baise.

Black Metal
Le chevalier arrive, tue le dragon et boit son sang, viole la princesse et boit son sang, puis la sacrifie à Satan.

Symphonic Black Metal
La même chose, mais en finesse.

True Black Metal (à l'ancienne)
Le chevalier arrive bourré, vomit dans les douves, sacrifie la princesse et commence à draguer lourdement le dragon.

True Black Metal (nouvelle vague)
Le chevalier arrive et commence à expliquer au dragon qu'il n'a rien compris et qu'il est pas evil. Il bute la princesse parce qu'elle l'a interrompu. Le dragon, exaspéré, le bouffe malgré ses bracelets à piques.

Norvegian Black Metal
Le chevalier maquillé de noir crucifie le dragon sur une croix inversée, mange son cœur, sacrifie la princesse dans un fjörd pour un rituel païen et s'en va en criant des paroles profanatrices en norvégien et en norrois tout en brûlant chrétiens et églises sur son passage en direction de son château qui est situé sur une banquise.

NSBM
Le chevalier arrive sur son char Panzer, bute le dragon parce qu'il n'a pas les yeux bleus, bute la princesse parce qu'elle n'a pas les cheveux blonds, puis va dans son bunker, tue son chien parce qu’il est de race dalmatienne et se tue d'une balle dans la tête pour faire comme son maître à penser.

Thrash Metal
Le chevalier arrive sur un char d'assaut complètement bourré, explose le dragon et le château au passage.

Atmospheric Metal
Les écailles du dragon reflètent la lumière de la lune, la princesse est à son balcon et jette un regard mélancolique au loin, l'air souffle doucement dans les arbres de la forêt. Pas de chevalier.

Gore Metal
Le chevalier arrive, tue le dragon en répandant ses entrailles devant le château, baise la princesse et la tue, rebaise le corps mort, tranche son estomac pour en bouffer les tripes, rebaise la carcasse une troisième fois, brûle le cadavre et le rebaise une dernière fois.

Gothic Metal
Le chevalier arrive et tue le dragon. La princesse tombe amoureuse de lui, il l'épouse en grandes pompes, le roi lui donne son royaume, il est le héros du peuple, puis il se suicide sans que quiconque ne sache pourquoi.

Doom Metal
Le chevalier arrive et se suicide sur un air de Black Sabbath. Le dragon mange son corps et la princesse.

War Metal
Le chevalier arrive dans un hélicoptère de combat, explose le dragon au lance roquette, libère la princesse et l'amène dans le donjon où il l'abat froidement d'une balle dans la tête. Enfin il pose une bombe thermonucléaire qui éradiquera toute forme de vie dans un rayon de 500 km. Après son départ on peut lire à l'entrée du château Human, I Hate You All !

White Metal
Le croisé arrive, dédie son combat à Dieu et crie « SUCE À l'INFIDÈLE? ! » (oui, le nazillon parle et écrit comme un poney) en se jetant sur le dragon. Il le torture pour le faire avouer puis le brûle sur un bûcher. Il emmène ensuite la princesse avec lui pour la demander en fiançailles à son père. Quelques années après, ils se marient pour le meilleur et pour le pire, et le chevalier la baise (enfin !) lors de la nuit de noces, mais uniquement pour procréer.

Go Metal
Le chevalier arrive en autocar avec son groupe de dreadeux, joue une musique à la Korn et bouge comme eux en criant GOOOO !. Le dragon, dans l'ambiance, se met à bouger de la sorte, se fait une sextuple hernie discale du dos. Le chevalier enlève la princesse (qui est morte de rire après avoir vu un groupe aussi naze), part du château en laissant ses instruments parce qu'il est pété de thunes.

Unblack Metal
Le chevalier rentre dans le château, en faisant des bruits grim avec son make up méchant et son crucifix dans les mains. Il fait une prière pour terrasser le UNHOLY DRAGON OF THUNDER HELL ! mais ce dernier le mange car la prière n'a pas été efficace du tout, du fait que Dieu bin... il existe pas.

Emo
Le chevalier arrive honteusement en pleurant du noir. Il chante un poème exprimant son malheur et son désespoir de vivre au dragon. Il trouve un coin de mur dans un donjon où il joue de la basse dans le noir tout en se mutilant. Du sang noir jaillit de ses veines meurtries, ce qui lui inspire un autre poème noir. Il s'en va, toupet et piercings dans la face, en pleurant. On le retrouve deux jours plus tard, pendu dans une des tours du château. Tout le monde chante et danse.

Screamo
Le même chevalier arrive, sauf que cette fois il est pas content et porte un short au lieu d'un slim. Se met à brailler en bandant tous ses muscles devant le dragon, le dragon lui crache du feu dans la gueule et le chevalier explose dans une gerbe de flammes et de fumées.

Oriental Black Metal
Un chevalier arrive en caravane, aperçoit le dragon et le tourmente avec des Djinns parce qu'il est sur son chemin et qu'il a commis l'adultère avec la princesse. Il professe des paroles anti-chrétiennes et anti-islamiques. Il voit la princesse, la kidnappe à bord de sa caravane pour la revendre à la frontière du royaume, invite toute sa tribu à squatter le château et à abuser des richesses du royaume pour un temps indéfini et proclamant ce lieu comme lieu saint.

Japan Metal
Le chevalier est un japonais travesti d'environ 1m50 avec des cheveux décolorés et des habits qui sont beaucoup trop colorés. Il débarque au château, dit au dragon que c'est un gros méchant pas beau, et que c'est pas juste qu'il s'oppose à son amour pour la princesse. D'un commun accord, le dragon et la princesse le crucifient.


En enfin (à tout seigneur tout honneur) :

Symphonic Metal
Elle charme le dragon par son chant, arrive devant la princesse, et puis tous les trois se mettent à chanter parce qu'elle au moins n'est pas comme les autres métalleux. Elle a un cœur et puis elle trouve que le monde il est beau. Elle meurt finalement d'une pneumonie contractée à cause du froid, son cri perçant ayant fait exploser toutes les vitres, alors qu'elle attend que son claviériste ne vienne la secourir (ce qui n'arrive bien sûr pas étant donné qu'il est occupé à se rouler dans l'herbe et les fleurs comme toutes ces tapettes de claviéristes!)

avatar
fabrice1120
modo
modo
Messages : 15793
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 50
Localisation : Bruxelles

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 14/12/2016, 17:16


Pour Gasp et son plaisir Very Happy (il a qu'à faire des recherches) , il y a aussi Versailles avec Hizaki Uno.




_________________
avatar
54gasp
Pilier
Pilier
Messages : 11042
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 40
Localisation : Toul

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 14/12/2016, 17:37
Monsieur Gruîk a écrit:
Allez, pour expliquer à Gasp :

Les différents styles de metal expliqués avec un dragon et une princesse :


Heavy Metal
Le chevalier arrive sur une Harley Davidson, tue le dragon, boit quelques bières et baise la princesse.

Hard Rock
Le chevalier arrive en short avec une casquette. La princesse se casse dégoûtée et le dragon le bouffe même pas parce qu'il n'a pas pris de douche depuis des lustres.

Speed Metal
Chevalier-tue-dragon-sauve-princesse-baise.

Power Metal
Le chevalier arrive en pantalon de cuir moulant, casse la figure des gardes avec sa guitare, et joue un shred destructeur qui tue le dragon et la princesse. Le chevalier repart en direction de l'Oblivion, déçu, en s'amusant au passage avec les corps des défunts gardes.

Progressive Metal
Le chevalier arrive avec une guitare et joue un solo de 23 minutes, le dragon se suicide d'ennui, le chevalier arrive alors près du lit de la princesse, joue un autre solo, la princesse s'enfuit et va chercher le chevalier heavy metal.

Folk Metal
Le chevalier arrive avec des amis flûtistes et violonistes, le dragon commence à danser et à boire de l'alcool, il tombe ivre mort. Le chevalier sauve la princesse et l'épouse.

Glam Metal
Le chevalier arrive en retard après s'être pomponné pendant 3 heures, entre pendant que le dragon se tord de rire à sa vue, vole le maquillage de la princesse et repeint les murs du château en rose.

Hair Metal
Le chevalier arrive avec une coiffure des années 80, envoie un baiser à la princesse et se fait croquer par le dragon.

Alternative/Punk Metal
Le chevalier arrive, refuse de faire partie du système, dit « Fuck you » à la princesse et se casse. La princesse tue le dragon et boit son sang.

Fusion Metal
Le chevalier arrive, encourage la princesse à se battre contre le sexisme de la situation et tente d'expliquer au dragon que manger de la viande c'est mal. Une major le signe car son message fait vendre aux jeunes.

Metal-Indus
Le chevalier arrive en porte-jarretelles, fait des gestes obscènes au dragon, et se fait jeter hors du château par la sécurité.

Neo Metal
Le chevalier arrive dans une vieille Honda Civic défoncée, il flippe quand il voit le dragon alors il reste devant les douves, en faisant des gestes obscènes à la princesse. Puis il repart se branler dans la forêt mais son baggy prend feu et il meurt.

Stoner Metal
Le chevalier n'arrive même pas car il s'est perdu dans la forêt, tellement il est défoncé.

Grind Metal
Le chevalier arrive, crie quelque chose de parfaitement incompréhensible pendant deux secondes et repart.

Viking Metal
Le chevalier arrive en drakkar, tue le dragon avec une hache à deux mains, le cuit, le mange, se bourre la gueule à la bière, viole la princesse, brûle le château, et repart en drakkar.

Pagan Metal
Le chevalier arrive avec sa hache et son corps peint à la Braveheart, invoque le pouvoir de la Terre et des Dieux immortels guerriers, entraînant l'engloutissement du château, et provoque un vent tranchant qui décapite le dragon et déchire la robe de la princesse. Le chevalier la capture et la baise dans la forêt pour remercier l'esprit des bois.

Pagan Metal À L'ancienne
Le chevalier arrive torse nu à la nage depuis le fjord, ralenti par l'épaisseur de ses poils de barbe, de torse, de dos, et ses cheveux de trois mètres de longs tressés et emmêlés dans ses innombrables pendentifs tribaux vikings et celtiques en argent. Il lutte âprement alors que ses forces le quittent et que son épée de 17 mètres de longs transmise par son père et le père de son père l'entraîne au fond de l'eau. Il finit par se noyer pitoyablement en brandissant dans un dernier effort son arme vers les dieux et en gargouillant quelque vague chant de guerre traditionnel, pendant que les poissons alentours remontent lentement à la surface, foudroyés par l'odeur.

Pagan Folk Metal
Même topo que le chevalier pagan, mais avec ses potes flûtistes et violonistes. Les tympans du dragon explosent avant sa décapitation (ça fait plus mal), ils offrent ensuite sa carcasse à Odin et composent une Saga sur cette épopée.

Death Metal
Le chevalier arrive, crie de sa voix gutturale quelque chose au dragon avant de le tuer, baise la princesse et la tue.

Brutal Death Metal
Le chevalier arrive, tue le dragon, baise le dragon, tue la princesse et la baise.

Black Metal
Le chevalier arrive, tue le dragon et boit son sang, viole la princesse et boit son sang, puis la sacrifie à Satan.

Symphonic Black Metal
La même chose, mais en finesse.

True Black Metal (à l'ancienne)
Le chevalier arrive bourré, vomit dans les douves, sacrifie la princesse et commence à draguer lourdement le dragon.

True Black Metal (nouvelle vague)
Le chevalier arrive et commence à expliquer au dragon qu'il n'a rien compris et qu'il est pas evil. Il bute la princesse parce qu'elle l'a interrompu. Le dragon, exaspéré, le bouffe malgré ses bracelets à piques.

Norvegian Black Metal
Le chevalier maquillé de noir crucifie le dragon sur une croix inversée, mange son cœur, sacrifie la princesse dans un fjörd pour un rituel païen et s'en va en criant des paroles profanatrices en norvégien et en norrois tout en brûlant chrétiens et églises sur son passage en direction de son château qui est situé sur une banquise.

NSBM
Le chevalier arrive sur son char Panzer, bute le dragon parce qu'il n'a pas les yeux bleus, bute la princesse parce qu'elle n'a pas les cheveux blonds, puis va dans son bunker, tue son chien parce qu’il est de race dalmatienne et se tue d'une balle dans la tête pour faire comme son maître à penser.

Thrash Metal
Le chevalier arrive sur un char d'assaut complètement bourré, explose le dragon et le château au passage.

Atmospheric Metal
Les écailles du dragon reflètent la lumière de la lune, la princesse est à son balcon et jette un regard mélancolique au loin, l'air souffle doucement dans les arbres de la forêt. Pas de chevalier.

Gore Metal
Le chevalier arrive, tue le dragon en répandant ses entrailles devant le château, baise la princesse et la tue, rebaise le corps mort, tranche son estomac pour en bouffer les tripes, rebaise la carcasse une troisième fois, brûle le cadavre et le rebaise une dernière fois.

Gothic Metal
Le chevalier arrive et tue le dragon. La princesse tombe amoureuse de lui, il l'épouse en grandes pompes, le roi lui donne son royaume, il est le héros du peuple, puis il se suicide sans que quiconque ne sache pourquoi.

Doom Metal
Le chevalier arrive et se suicide sur un air de Black Sabbath. Le dragon mange son corps et la princesse.

War Metal
Le chevalier arrive dans un hélicoptère de combat, explose le dragon au lance roquette, libère la princesse et l'amène dans le donjon où il l'abat froidement d'une balle dans la tête. Enfin il pose une bombe thermonucléaire qui éradiquera toute forme de vie dans un rayon de 500 km. Après son départ on peut lire à l'entrée du château Human, I Hate You All !

White Metal
Le croisé arrive, dédie son combat à Dieu et crie « SUCE À l'INFIDÈLE? ! » (oui, le nazillon parle et écrit comme un poney) en se jetant sur le dragon. Il le torture pour le faire avouer puis le brûle sur un bûcher. Il emmène ensuite la princesse avec lui pour la demander en fiançailles à son père. Quelques années après, ils se marient pour le meilleur et pour le pire, et le chevalier la baise (enfin !) lors de la nuit de noces, mais uniquement pour procréer.

Go Metal
Le chevalier arrive en autocar avec son groupe de dreadeux, joue une musique à la Korn et bouge comme eux en criant GOOOO !. Le dragon, dans l'ambiance, se met à bouger de la sorte, se fait une sextuple hernie discale du dos. Le chevalier enlève la princesse (qui est morte de rire après avoir vu un groupe aussi naze), part du château en laissant ses instruments parce qu'il est pété de thunes.

Unblack Metal
Le chevalier rentre dans le château, en faisant des bruits grim avec son make up méchant et son crucifix dans les mains. Il fait une prière pour terrasser le UNHOLY DRAGON OF THUNDER HELL ! mais ce dernier le mange car la prière n'a pas été efficace du tout, du fait que Dieu bin... il existe pas.

Emo
Le chevalier arrive honteusement en pleurant du noir. Il chante un poème exprimant son malheur et son désespoir de vivre au dragon. Il trouve un coin de mur dans un donjon où il joue de la basse dans le noir tout en se mutilant. Du sang noir jaillit de ses veines meurtries, ce qui lui inspire un autre poème noir. Il s'en va, toupet et piercings dans la face, en pleurant. On le retrouve deux jours plus tard, pendu dans une des tours du château. Tout le monde chante et danse.

Screamo
Le même chevalier arrive, sauf que cette fois il est pas content et porte un short au lieu d'un slim. Se met à brailler en bandant tous ses muscles devant le dragon, le dragon lui crache du feu dans la gueule et le chevalier explose dans une gerbe de flammes et de fumées.

Oriental Black Metal
Un chevalier arrive en caravane, aperçoit le dragon et le tourmente avec des Djinns parce qu'il est sur son chemin et qu'il a commis l'adultère avec la princesse. Il professe des paroles anti-chrétiennes et anti-islamiques. Il voit la princesse, la kidnappe à bord de sa caravane pour la revendre à la frontière du royaume, invite toute sa tribu à squatter le château et à abuser des richesses du royaume pour un temps indéfini et proclamant ce lieu comme lieu saint.

Japan Metal
Le chevalier est un japonais travesti d'environ 1m50 avec des cheveux décolorés et des habits qui sont beaucoup trop colorés. Il débarque au château, dit au dragon que c'est un gros méchant pas beau, et que c'est pas juste qu'il s'oppose à son amour pour la princesse. D'un commun accord, le dragon et la princesse le crucifient.


En enfin (à tout seigneur tout honneur) :

Symphonic Metal
Elle charme le dragon par son chant, arrive devant la princesse, et puis tous les trois se mettent à chanter parce qu'elle au moins n'est pas comme les autres métalleux. Elle a un cœur et puis elle trouve que le monde il est beau. Elle meurt finalement d'une pneumonie contractée à cause du froid, son cri perçant ayant fait exploser toutes les vitres, alors qu'elle attend que son claviériste ne vienne la secourir (ce qui n'arrive bien sûr pas étant donné qu'il est occupé à se rouler dans l'herbe et les fleurs comme toutes ces tapettes de claviéristes!)

:hard:
Tu tiens le bon Bout*!

* si tu cherches à préfacer "le metal pour les nuls" hein, je ne te connais pas (encore) intimement pour le reste.

Franchement :hard:
avatar
Mikado
Boss
Boss
Messages : 3700
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 38
Localisation : Région rochelaise

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 14/12/2016, 17:43
Monsieur Gruîk a écrit:
Les différents styles de metal expliqués avec un dragon et une princesse :


Heavy Metal
Le chevalier arrive sur une Harley Davidson, tue le dragon, boit quelques bières et baise la princesse.

Hard Rock
Le chevalier arrive en short avec une casquette. La princesse se casse dégoûtée et le dragon le bouffe même pas parce qu'il n'a pas pris de douche depuis des lustres.

Speed Metal
Chevalier-tue-dragon-sauve-princesse-baise.

Power Metal
Le chevalier arrive en pantalon de cuir moulant, casse la figure des gardes avec sa guitare, et joue un shred destructeur qui tue le dragon et la princesse. Le chevalier repart en direction de l'Oblivion, déçu, en s'amusant au passage avec les corps des défunts gardes.

Progressive Metal
Le chevalier arrive avec une guitare et joue un solo de 23 minutes, le dragon se suicide d'ennui, le chevalier arrive alors près du lit de la princesse, joue un autre solo, la princesse s'enfuit et va chercher le chevalier heavy metal.

Folk Metal
Le chevalier arrive avec des amis flûtistes et violonistes, le dragon commence à danser et à boire de l'alcool, il tombe ivre mort. Le chevalier sauve la princesse et l'épouse.

Glam Metal
Le chevalier arrive en retard après s'être pomponné pendant 3 heures, entre pendant que le dragon se tord de rire à sa vue, vole le maquillage de la princesse et repeint les murs du château en rose.

Hair Metal
Le chevalier arrive avec une coiffure des années 80, envoie un baiser à la princesse et se fait croquer par le dragon.

Alternative/Punk Metal
Le chevalier arrive, refuse de faire partie du système, dit « Fuck you » à la princesse et se casse. La princesse tue le dragon et boit son sang.

Fusion Metal
Le chevalier arrive, encourage la princesse à se battre contre le sexisme de la situation et tente d'expliquer au dragon que manger de la viande c'est mal. Une major le signe car son message fait vendre aux jeunes.

Metal-Indus
Le chevalier arrive en porte-jarretelles, fait des gestes obscènes au dragon, et se fait jeter hors du château par la sécurité.

Neo Metal
Le chevalier arrive dans une vieille Honda Civic défoncée, il flippe quand il voit le dragon alors il reste devant les douves, en faisant des gestes obscènes à la princesse. Puis il repart se branler dans la forêt mais son baggy prend feu et il meurt.

Stoner Metal
Le chevalier n'arrive même pas car il s'est perdu dans la forêt, tellement il est défoncé.

Grind Metal
Le chevalier arrive, crie quelque chose de parfaitement incompréhensible pendant deux secondes et repart.

Viking Metal
Le chevalier arrive en drakkar, tue le dragon avec une hache à deux mains, le cuit, le mange, se bourre la gueule à la bière, viole la princesse, brûle le château, et repart en drakkar.

Pagan Metal
Le chevalier arrive avec sa hache et son corps peint à la Braveheart, invoque le pouvoir de la Terre et des Dieux immortels guerriers, entraînant l'engloutissement du château, et provoque un vent tranchant qui décapite le dragon et déchire la robe de la princesse. Le chevalier la capture et la baise dans la forêt pour remercier l'esprit des bois.

Pagan Metal À L'ancienne
Le chevalier arrive torse nu à la nage depuis le fjord, ralenti par l'épaisseur de ses poils de barbe, de torse, de dos, et ses cheveux de trois mètres de longs tressés et emmêlés dans ses innombrables pendentifs tribaux vikings et celtiques en argent. Il lutte âprement alors que ses forces le quittent et que son épée de 17 mètres de longs transmise par son père et le père de son père l'entraîne au fond de l'eau. Il finit par se noyer pitoyablement en brandissant dans un dernier effort son arme vers les dieux et en gargouillant quelque vague chant de guerre traditionnel, pendant que les poissons alentours remontent lentement à la surface, foudroyés par l'odeur.

Pagan Folk Metal
Même topo que le chevalier pagan, mais avec ses potes flûtistes et violonistes. Les tympans du dragon explosent avant sa décapitation (ça fait plus mal), ils offrent ensuite sa carcasse à Odin et composent une Saga sur cette épopée.

Death Metal
Le chevalier arrive, crie de sa voix gutturale quelque chose au dragon avant de le tuer, baise la princesse et la tue.

Brutal Death Metal
Le chevalier arrive, tue le dragon, baise le dragon, tue la princesse et la baise.

Black Metal
Le chevalier arrive, tue le dragon et boit son sang, viole la princesse et boit son sang, puis la sacrifie à Satan.

Symphonic Black Metal
La même chose, mais en finesse.

True Black Metal (à l'ancienne)
Le chevalier arrive bourré, vomit dans les douves, sacrifie la princesse et commence à draguer lourdement le dragon.

True Black Metal (nouvelle vague)
Le chevalier arrive et commence à expliquer au dragon qu'il n'a rien compris et qu'il est pas evil. Il bute la princesse parce qu'elle l'a interrompu. Le dragon, exaspéré, le bouffe malgré ses bracelets à piques.

Norvegian Black Metal
Le chevalier maquillé de noir crucifie le dragon sur une croix inversée, mange son cœur, sacrifie la princesse dans un fjörd pour un rituel païen et s'en va en criant des paroles profanatrices en norvégien et en norrois tout en brûlant chrétiens et églises sur son passage en direction de son château qui est situé sur une banquise.

NSBM
Le chevalier arrive sur son char Panzer, bute le dragon parce qu'il n'a pas les yeux bleus, bute la princesse parce qu'elle n'a pas les cheveux blonds, puis va dans son bunker, tue son chien parce qu’il est de race dalmatienne et se tue d'une balle dans la tête pour faire comme son maître à penser.

Thrash Metal
Le chevalier arrive sur un char d'assaut complètement bourré, explose le dragon et le château au passage.

Atmospheric Metal
Les écailles du dragon reflètent la lumière de la lune, la princesse est à son balcon et jette un regard mélancolique au loin, l'air souffle doucement dans les arbres de la forêt. Pas de chevalier.

Gore Metal
Le chevalier arrive, tue le dragon en répandant ses entrailles devant le château, baise la princesse et la tue, rebaise le corps mort, tranche son estomac pour en bouffer les tripes, rebaise la carcasse une troisième fois, brûle le cadavre et le rebaise une dernière fois.

Gothic Metal
Le chevalier arrive et tue le dragon. La princesse tombe amoureuse de lui, il l'épouse en grandes pompes, le roi lui donne son royaume, il est le héros du peuple, puis il se suicide sans que quiconque ne sache pourquoi.

Doom Metal
Le chevalier arrive et se suicide sur un air de Black Sabbath. Le dragon mange son corps et la princesse.

War Metal
Le chevalier arrive dans un hélicoptère de combat, explose le dragon au lance roquette, libère la princesse et l'amène dans le donjon où il l'abat froidement d'une balle dans la tête. Enfin il pose une bombe thermonucléaire qui éradiquera toute forme de vie dans un rayon de 500 km. Après son départ on peut lire à l'entrée du château Human, I Hate You All !

White Metal
Le croisé arrive, dédie son combat à Dieu et crie « SUCE À l'INFIDÈLE? ! » (oui, le nazillon parle et écrit comme un poney) en se jetant sur le dragon. Il le torture pour le faire avouer puis le brûle sur un bûcher. Il emmène ensuite la princesse avec lui pour la demander en fiançailles à son père. Quelques années après, ils se marient pour le meilleur et pour le pire, et le chevalier la baise (enfin !) lors de la nuit de noces, mais uniquement pour procréer.

Go Metal
Le chevalier arrive en autocar avec son groupe de dreadeux, joue une musique à la Korn et bouge comme eux en criant GOOOO !. Le dragon, dans l'ambiance, se met à bouger de la sorte, se fait une sextuple hernie discale du dos. Le chevalier enlève la princesse (qui est morte de rire après avoir vu un groupe aussi naze), part du château en laissant ses instruments parce qu'il est pété de thunes.

Unblack Metal
Le chevalier rentre dans le château, en faisant des bruits grim avec son make up méchant et son crucifix dans les mains. Il fait une prière pour terrasser le UNHOLY DRAGON OF THUNDER HELL ! mais ce dernier le mange car la prière n'a pas été efficace du tout, du fait que Dieu bin... il existe pas.

Emo
Le chevalier arrive honteusement en pleurant du noir. Il chante un poème exprimant son malheur et son désespoir de vivre au dragon. Il trouve un coin de mur dans un donjon où il joue de la basse dans le noir tout en se mutilant. Du sang noir jaillit de ses veines meurtries, ce qui lui inspire un autre poème noir. Il s'en va, toupet et piercings dans la face, en pleurant. On le retrouve deux jours plus tard, pendu dans une des tours du château. Tout le monde chante et danse.

Screamo
Le même chevalier arrive, sauf que cette fois il est pas content et porte un short au lieu d'un slim. Se met à brailler en bandant tous ses muscles devant le dragon, le dragon lui crache du feu dans la gueule et le chevalier explose dans une gerbe de flammes et de fumées.

Oriental Black Metal
Un chevalier arrive en caravane, aperçoit le dragon et le tourmente avec des Djinns parce qu'il est sur son chemin et qu'il a commis l'adultère avec la princesse. Il professe des paroles anti-chrétiennes et anti-islamiques. Il voit la princesse, la kidnappe à bord de sa caravane pour la revendre à la frontière du royaume, invite toute sa tribu à squatter le château et à abuser des richesses du royaume pour un temps indéfini et proclamant ce lieu comme lieu saint.

Japan Metal
Le chevalier est un japonais travesti d'environ 1m50 avec des cheveux décolorés et des habits qui sont beaucoup trop colorés. Il débarque au château, dit au dragon que c'est un gros méchant pas beau, et que c'est pas juste qu'il s'oppose à son amour pour la princesse. D'un commun accord, le dragon et la princesse le crucifient.


En enfin (à tout seigneur tout honneur) :

Symphonic Metal
Elle charme le dragon par son chant, arrive devant la princesse, et puis tous les trois se mettent à chanter parce qu'elle au moins n'est pas comme les autres métalleux. Elle a un cœur et puis elle trouve que le monde il est beau. Elle meurt finalement d'une pneumonie contractée à cause du froid, son cri perçant ayant fait exploser toutes les vitres, alors qu'elle attend que son claviériste ne vienne la secourir (ce qui n'arrive bien sûr pas étant donné qu'il est occupé à se rouler dans l'herbe et les fleurs comme toutes ces tapettes de claviéristes!)


oh pinaise, j'adore What a Face
Merci Monsieur Gruîk pour cette bonne tranche de rire.
bon le Hard Rock ressemble plus à Grunge mais bon je pinaille (pour le côté pas lavé). Sinon, il manque le jean troué de partout qui tient tout seul Rolling Eyes
avatar
ThyLLiS
Référent
Référent
Messages : 2127
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 29
Localisation : Maule, Yvelines IDF

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 14/12/2016, 17:47
Monsieur Gruîk a écrit:Eh, Thyllis, t'inquiète pas, je chambre.

J'ai rien contre le sympho, c'est juste pour te faire enrager. J'écoute du Epica sous la couette, comme tout le monde.

J'ai même cité XJapan, c'est dire. Oui, XJapan a fait du sympho.

(Et je sais pas pourquoi, mais je sens qu'on va se payer une rétrospective Eluveitie et Lunatica).

Enfin, on est tous d'accord pour dire que le prog', c'est de la merde.

Spoiler:
Ironie, hein ! Je ne tiens pas à ce que les fans de Dream Theater me jettent des mediators...

Allez, pour expliquer à Gasp :

Les différents styles de metal expliqués avec un dragon et une princesse :


Heavy Metal
Le chevalier arrive sur une Harley Davidson, tue le dragon, boit quelques bières et baise la princesse.

Hard Rock
Le chevalier arrive en short avec une casquette. La princesse se casse dégoûtée et le dragon le bouffe même pas parce qu'il n'a pas pris de douche depuis des lustres.

Speed Metal
Chevalier-tue-dragon-sauve-princesse-baise.

Power Metal
Le chevalier arrive en pantalon de cuir moulant, casse la figure des gardes avec sa guitare, et joue un shred destructeur qui tue le dragon et la princesse. Le chevalier repart en direction de l'Oblivion, déçu, en s'amusant au passage avec les corps des défunts gardes.

Progressive Metal
Le chevalier arrive avec une guitare et joue un solo de 23 minutes, le dragon se suicide d'ennui, le chevalier arrive alors près du lit de la princesse, joue un autre solo, la princesse s'enfuit et va chercher le chevalier heavy metal.

Folk Metal
Le chevalier arrive avec des amis flûtistes et violonistes, le dragon commence à danser et à boire de l'alcool, il tombe ivre mort. Le chevalier sauve la princesse et l'épouse.

Glam Metal
Le chevalier arrive en retard après s'être pomponné pendant 3 heures, entre pendant que le dragon se tord de rire à sa vue, vole le maquillage de la princesse et repeint les murs du château en rose.

Hair Metal
Le chevalier arrive avec une coiffure des années 80, envoie un baiser à la princesse et se fait croquer par le dragon.

Alternative/Punk Metal
Le chevalier arrive, refuse de faire partie du système, dit « Fuck you » à la princesse et se casse. La princesse tue le dragon et boit son sang.

Fusion Metal
Le chevalier arrive, encourage la princesse à se battre contre le sexisme de la situation et tente d'expliquer au dragon que manger de la viande c'est mal. Une major le signe car son message fait vendre aux jeunes.

Metal-Indus
Le chevalier arrive en porte-jarretelles, fait des gestes obscènes au dragon, et se fait jeter hors du château par la sécurité.

Neo Metal
Le chevalier arrive dans une vieille Honda Civic défoncée, il flippe quand il voit le dragon alors il reste devant les douves, en faisant des gestes obscènes à la princesse. Puis il repart se branler dans la forêt mais son baggy prend feu et il meurt.

Stoner Metal
Le chevalier n'arrive même pas car il s'est perdu dans la forêt, tellement il est défoncé.

Grind Metal
Le chevalier arrive, crie quelque chose de parfaitement incompréhensible pendant deux secondes et repart.

Viking Metal
Le chevalier arrive en drakkar, tue le dragon avec une hache à deux mains, le cuit, le mange, se bourre la gueule à la bière, viole la princesse, brûle le château, et repart en drakkar.

Pagan Metal
Le chevalier arrive avec sa hache et son corps peint à la Braveheart, invoque le pouvoir de la Terre et des Dieux immortels guerriers, entraînant l'engloutissement du château, et provoque un vent tranchant qui décapite le dragon et déchire la robe de la princesse. Le chevalier la capture et la baise dans la forêt pour remercier l'esprit des bois.

Pagan Metal À L'ancienne
Le chevalier arrive torse nu à la nage depuis le fjord, ralenti par l'épaisseur de ses poils de barbe, de torse, de dos, et ses cheveux de trois mètres de longs tressés et emmêlés dans ses innombrables pendentifs tribaux vikings et celtiques en argent. Il lutte âprement alors que ses forces le quittent et que son épée de 17 mètres de longs transmise par son père et le père de son père l'entraîne au fond de l'eau. Il finit par se noyer pitoyablement en brandissant dans un dernier effort son arme vers les dieux et en gargouillant quelque vague chant de guerre traditionnel, pendant que les poissons alentours remontent lentement à la surface, foudroyés par l'odeur.

Pagan Folk Metal
Même topo que le chevalier pagan, mais avec ses potes flûtistes et violonistes. Les tympans du dragon explosent avant sa décapitation (ça fait plus mal), ils offrent ensuite sa carcasse à Odin et composent une Saga sur cette épopée.

Death Metal
Le chevalier arrive, crie de sa voix gutturale quelque chose au dragon avant de le tuer, baise la princesse et la tue.

Brutal Death Metal
Le chevalier arrive, tue le dragon, baise le dragon, tue la princesse et la baise.

Black Metal
Le chevalier arrive, tue le dragon et boit son sang, viole la princesse et boit son sang, puis la sacrifie à Satan.

Symphonic Black Metal
La même chose, mais en finesse.

True Black Metal (à l'ancienne)
Le chevalier arrive bourré, vomit dans les douves, sacrifie la princesse et commence à draguer lourdement le dragon.

True Black Metal (nouvelle vague)
Le chevalier arrive et commence à expliquer au dragon qu'il n'a rien compris et qu'il est pas evil. Il bute la princesse parce qu'elle l'a interrompu. Le dragon, exaspéré, le bouffe malgré ses bracelets à piques.

Norvegian Black Metal
Le chevalier maquillé de noir crucifie le dragon sur une croix inversée, mange son cœur, sacrifie la princesse dans un fjörd pour un rituel païen et s'en va en criant des paroles profanatrices en norvégien et en norrois tout en brûlant chrétiens et églises sur son passage en direction de son château qui est situé sur une banquise.

NSBM
Le chevalier arrive sur son char Panzer, bute le dragon parce qu'il n'a pas les yeux bleus, bute la princesse parce qu'elle n'a pas les cheveux blonds, puis va dans son bunker, tue son chien parce qu’il est de race dalmatienne et se tue d'une balle dans la tête pour faire comme son maître à penser.

Thrash Metal
Le chevalier arrive sur un char d'assaut complètement bourré, explose le dragon et le château au passage.

Atmospheric Metal
Les écailles du dragon reflètent la lumière de la lune, la princesse est à son balcon et jette un regard mélancolique au loin, l'air souffle doucement dans les arbres de la forêt. Pas de chevalier.

Gore Metal
Le chevalier arrive, tue le dragon en répandant ses entrailles devant le château, baise la princesse et la tue, rebaise le corps mort, tranche son estomac pour en bouffer les tripes, rebaise la carcasse une troisième fois, brûle le cadavre et le rebaise une dernière fois.

Gothic Metal
Le chevalier arrive et tue le dragon. La princesse tombe amoureuse de lui, il l'épouse en grandes pompes, le roi lui donne son royaume, il est le héros du peuple, puis il se suicide sans que quiconque ne sache pourquoi.

Doom Metal
Le chevalier arrive et se suicide sur un air de Black Sabbath. Le dragon mange son corps et la princesse.

War Metal
Le chevalier arrive dans un hélicoptère de combat, explose le dragon au lance roquette, libère la princesse et l'amène dans le donjon où il l'abat froidement d'une balle dans la tête. Enfin il pose une bombe thermonucléaire qui éradiquera toute forme de vie dans un rayon de 500 km. Après son départ on peut lire à l'entrée du château Human, I Hate You All !

White Metal
Le croisé arrive, dédie son combat à Dieu et crie « SUCE À l'INFIDÈLE? ! » (oui, le nazillon parle et écrit comme un poney) en se jetant sur le dragon. Il le torture pour le faire avouer puis le brûle sur un bûcher. Il emmène ensuite la princesse avec lui pour la demander en fiançailles à son père. Quelques années après, ils se marient pour le meilleur et pour le pire, et le chevalier la baise (enfin !) lors de la nuit de noces, mais uniquement pour procréer.

Go Metal
Le chevalier arrive en autocar avec son groupe de dreadeux, joue une musique à la Korn et bouge comme eux en criant GOOOO !. Le dragon, dans l'ambiance, se met à bouger de la sorte, se fait une sextuple hernie discale du dos. Le chevalier enlève la princesse (qui est morte de rire après avoir vu un groupe aussi naze), part du château en laissant ses instruments parce qu'il est pété de thunes.

Unblack Metal
Le chevalier rentre dans le château, en faisant des bruits grim avec son make up méchant et son crucifix dans les mains. Il fait une prière pour terrasser le UNHOLY DRAGON OF THUNDER HELL ! mais ce dernier le mange car la prière n'a pas été efficace du tout, du fait que Dieu bin... il existe pas.

Emo
Le chevalier arrive honteusement en pleurant du noir. Il chante un poème exprimant son malheur et son désespoir de vivre au dragon. Il trouve un coin de mur dans un donjon où il joue de la basse dans le noir tout en se mutilant. Du sang noir jaillit de ses veines meurtries, ce qui lui inspire un autre poème noir. Il s'en va, toupet et piercings dans la face, en pleurant. On le retrouve deux jours plus tard, pendu dans une des tours du château. Tout le monde chante et danse.

Screamo
Le même chevalier arrive, sauf que cette fois il est pas content et porte un short au lieu d'un slim. Se met à brailler en bandant tous ses muscles devant le dragon, le dragon lui crache du feu dans la gueule et le chevalier explose dans une gerbe de flammes et de fumées.

Oriental Black Metal
Un chevalier arrive en caravane, aperçoit le dragon et le tourmente avec des Djinns parce qu'il est sur son chemin et qu'il a commis l'adultère avec la princesse. Il professe des paroles anti-chrétiennes et anti-islamiques. Il voit la princesse, la kidnappe à bord de sa caravane pour la revendre à la frontière du royaume, invite toute sa tribu à squatter le château et à abuser des richesses du royaume pour un temps indéfini et proclamant ce lieu comme lieu saint.

Japan Metal
Le chevalier est un japonais travesti d'environ 1m50 avec des cheveux décolorés et des habits qui sont beaucoup trop colorés. Il débarque au château, dit au dragon que c'est un gros méchant pas beau, et que c'est pas juste qu'il s'oppose à son amour pour la princesse. D'un commun accord, le dragon et la princesse le crucifient.


En enfin (à tout seigneur tout honneur) :

Symphonic Metal
Elle charme le dragon par son chant, arrive devant la princesse, et puis tous les trois se mettent à chanter parce qu'elle au moins n'est pas comme les autres métalleux. Elle a un cœur et puis elle trouve que le monde il est beau. Elle meurt finalement d'une pneumonie contractée à cause du froid, son cri perçant ayant fait exploser toutes les vitres, alors qu'elle attend que son claviériste ne vienne la secourir (ce qui n'arrive bien sûr pas étant donné qu'il est occupé à se rouler dans l'herbe et les fleurs comme toutes ces tapettes de claviéristes!)



Merci pour le fou-rire cheers
avatar
ThyLLiS
Référent
Référent
Messages : 2127
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 29
Localisation : Maule, Yvelines IDF

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 15/12/2016, 03:37
Je sais que j'ai dis que j'allais parler de groupes Suisses... mais en faite vu la saison, je ne pouvais pas ne pas vous parler de ce groupe qui reprend des chants de Noël et certains morceaux de musique classique en blues, Hard Rock et Heavy Métal.

Trans-Siberian Orchestra

C'est un groupe de rock/métal orchestral créé en 1996 aux USA. Il est connu comme je l'ai dit pour reprendre des chants de Noël et des morceau de classique.
En studio d'enregistrement, TSO utilise un orchestre complet de 60 instruments ainsi qu'un chœur. Depuis 2004, le groupe en tournée se compose de 14 chanteurs, 14 musiciens et de 2 narrateurs.

Ils se sont fait surtout connaitre il y a quelques année quand un particulier américain a décoré sa maison qui s'allumait sur le rythme d'une musique de TSO :


(c'est les voisins qui doivent être contents lol! )








l'une de mes préférée (j'adore la Rhapsodie Hongroise n°2 de Liszt) :


une autre de mes préférée (j'y peux riens si j'adore quand le rock/métal et le classique se rencontre) ça devient épique à 2min41 :




avatar
Monsieur Gruîk
Boss
Boss
Messages : 4320
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Au-delà du Grand Rien (Oui, bon, dans le massif central, quoi.)

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 15/12/2016, 09:33
Non mais ça c'est pas metal, c'est juste du POGNON.

Le mec est l'ancien producteur des Scorp' et d'Aerosmith. Ca aide à réunir un orchestre à la con avec trente-deux violons, douze guitaristes et cinquante-trois bassistes (étant donné qu'objectivement, les bassistes, ça sert à rien).

Spoiler:
Sauf éventuellement Steve Harris, et encore, je suis aimable.

Spoiler:
Ou, à la limite, John McVie, mais c'est bien pour vous être agréable.

Je sais que je vais passer pour un vieux con de puriste, mais, objectivement, même si j'aime bien, y a autant de distance entre le metal et ça qu'entre Gutalax et Richard Cochiante. Et c'est pas gentil pour Gutalax.

Donc, rétablissons l'équilibre de la Force.

avatar
Monsieur Gruîk
Boss
Boss
Messages : 4320
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Au-delà du Grand Rien (Oui, bon, dans le massif central, quoi.)

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 15/12/2016, 10:21
Excusez-moi, mais plus je repense à TSO, plus j'ai envie de metal en norrois. Est-ce normal, Docteur ?

Allez, un vieux classique du Black norvégien, dont je parlais l'autre jour, un qui va pas plaire à Gasp, un qui pique, un qui sent bon la poudre et l'odeur douceâtre et vaguement ferreuse du sang.



MAIS VOUS ALLEZ VOUS AIMER LES UNS LES AUTRES, BORDEL ?!
avatar
Mikado
Boss
Boss
Messages : 3700
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 38
Localisation : Région rochelaise

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 15/12/2016, 10:28
Monsieur Gruîk a écrit:Non mais ça c'est pas metal, c'est juste du POGNON.

Le mec est l'ancien producteur des Scorp' et d'Aerosmith. Ca aide à réunir un orchestre à la con avec trente-deux violons, douze guitaristes et cinquante-trois bassistes (étant donné qu'objectivement, les bassistes, ça sert à rien).

Spoiler:
Sauf éventuellement Steve Harris, et encore, je suis aimable.

Spoiler:
Ou, à la limite, John McVie, mais c'est bien pour vous être agréable.

Spoiler:
Je sais que je vais passer pour un vieux con de puriste, mais, objectivement, même si j'aime bien, y a autant de distance entre le metal et ça qu'entre Gutalax et Richard Cochiante. Et c'est pas gentil pour Gutalax.

Donc, rétablissons l'équilibre de la Force.


Je pense que Sting, John Paul Jones de led zep et surtout John Entwistle ne seraient pas de ton avis Laughing
objectivement, sans bassiste : pas de rythme. Rendons à César ce qui appartient à César

Pour ceux qui ne connaissent pas ce grand monsieur, bassiste des who :
avatar
Monsieur Gruîk
Boss
Boss
Messages : 4320
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Au-delà du Grand Rien (Oui, bon, dans le massif central, quoi.)

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 15/12/2016, 10:41
Non mais je déconne.

Soyez gentils : partez du principe que quand je cause de metal en mal, c'est juste pour la provoc'.

Y a des bassistes bien dans le metal : Blackie Lawless, Araya, Harris, le mec des Dream Theater dont je me souviens plus du nom...

Spoiler:
Mais arrêtez de me lancer des mediators, bande de fans de Dream Theater !

Y en a même ailleurs : Stuart Hamm, Les Claypool, Jaco Pastorius, Janick Top... En vrai j'aime bien les bassistes. Des fois, ivre, j'écoute même du jazz.

Mais en vrai, la question est la suivante :
Comment tu fais un guitariste ?
Eh ben tu prends un tas de merde. Mais pas trop gros, sinon tu fais un bassiste.
(C'est une blague de batteur).

Allez, pour vous faire plaisir, un bassiste, dans ses oeuvres :



Vous l'aurez compris, dans cette chanson, il est question de la manif' pour tous.
avatar
djtak
Référent
Référent
Messages : 2883
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 46
Localisation : Occitanie

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 15/12/2016, 10:44
Très bon la blague!!!
avatar
ThyLLiS
Référent
Référent
Messages : 2127
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 29
Localisation : Maule, Yvelines IDF

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 15/12/2016, 10:50
OK... Bon...
Je vois qu'à chaque fois que je vais parler d'un groupe il va y avoir quelqu'un pour me dire "HEY MÉ CÉ PO DU MÉTAL SA LOOOOOL !". Je vais être franc : si c'était rigolo au début, ça commence à être un peu chiant... Shocked Crying or Very sad

D'ailleurs leur but n'est pas de gagner du pognon pour eux-même mais pour reverser à des œuvres caritatives. Depuis sa création, TSO a donné + de 10 millions de dollars aux œuvres. Alors certains vont dire "ouais mais c'est pour payer moins d’impôts gnagna gni", ou "ouais mais ça veut dire qu'ils ont dû gagner 10 fois plus gna gna gna" ce à quoi je vais répondre : Si vous n'avez rien d'autre à dire que des critiques : foutez moi un peu la paix quoi ! J'ai un peu l'impression d'avoir affaire à des gamins qui cherchent juste à me contredire et franchement, à force ça commence à me gonfler... Même si l'intention est de rigoler un peu, une blague n'est pas plus drôle la 19846346954ème fois.

Dans sa carrière, Metallica a gagné 20 fois plus de pognon que TSO. Je suis prêt à parier que Slayer et Megadeth n'en sont pas loin non plus.

OK TSO n'est pas un groupe de métal à proprement parler mais bon, certains riffs sont "Heavy" et étant donné que nous sommes en pleine période de Noël, je trouvais sympa d'en parler étant donné que c'est la période et que leur style se rapproche un peu du métal.

Franchement, là j'ai plus envie de présenter quoique ce soit si c'est pour avoir des remarques à la con à chaque fois. J'ai beaucoup d'humour et d'autodérision, mais au bout d'un moment, la blague du puriste commence à me faire chier. J'emmerde les puristes, quelque soit leurs styles ou domaine : que ce soit dans la musique, le rasage ou n'importe quoi d'autre. Il y a de la place pour tout le monde n'importe où, du moment qu'on est un peu ouvert d'esprit.
avatar
ThyLLiS
Référent
Référent
Messages : 2127
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 29
Localisation : Maule, Yvelines IDF

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 15/12/2016, 11:07
Monsieur Gruîk a écrit:Non mais je déconne.

Soyez gentils : partez du principe que quand je cause de metal en mal, c'est juste pour la provoc'.


ce post a été écrit quand j'écrivais le mien.

Désolé pour mon coup de gueule mais bon... quand j'ai pas bu mon café je ne suis pas franchement d'humeur et j'avoue que ce matin je suis assez ronchon (peut être dû à cette saloperie de sinusite qui m'a autorisé à dormir seulement 3 heures et qui me donne mal au crane jusqu'au bout des cheveux).

Il n'empêche qu'à force, se faire contredire à chaque message, même pour rire, est un peu relou à la longue...


Dernière édition par ThyLLiS le 15/12/2016, 11:08, édité 1 fois
avatar
Monsieur Gruîk
Boss
Boss
Messages : 4320
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Au-delà du Grand Rien (Oui, bon, dans le massif central, quoi.)

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 15/12/2016, 11:07
@ Thyllis : Non mais c'est pour déconner ! Ou-ouh ! Du metal qui se prend au sérieux ? C'est nouveau, ça ? On passe notre temps à se chambrer entre potes, justement. Genre Korn ils chantent pas quand il pleut (deux HF annulés, tout de même !), ou encore Pantera à la base c'est du glam' qu'a viré commercial (c'est pas faux, en vrai) ou la question qui tue : un morceau de grind qui dure plus de deux secondes, c'est du grind progressif ?

Bref, t'agace pas, prend ça à la blague, et chambre moi aussi, quoi. Et excuse-moi si je t'ai vexé, c'était pas le but. 'Spèce de sympho.


Parlons maintenant d'un groupe qu'il est bien, un groupe d'hommes.

Enfin un groupe d'hommes qui font du metal pour les hommes qui aiment les hommes qui font du metal pour les hommes qui aiment les hommes qui aiment le metal.

'Fin j'me comprends.



La blague la plus nulle du PAF.



JUDAS PRIEST



Oui, parce que ça va deux minutes, le metal à brailleuses, mais il est temps de retrouver des groupes d'hommes, des groupes VIRILS, des groupes que même Manowar à côté, ça fait choupette.

Attention, fans de sympho s'abstenir.:

Judas Priest est un groupe fondé à Birmingham, ville d'Angleterre qui a déjà vu la création du Sab'. Ouais, parce quand on est un groupe de metal fait par des hommes qui font du metal pour les hommes qui aiment les hommes qui font du metal pour les hommes qui aiment les hommes qui aiment le metal, on se fonde à Birmingham, pas ailleurs. Question de street cred', gros.

Et, comme le Sab', on se choppe la réputation de pousser les gens au suicide.

Ainsi ce morceau :

Spoiler:

A été accusé d'avoir provoqué des suicides.

STREET CRED', GROS !
Attention remarque relou !
Ah, c'est pas le claviériste de machin qui sort avec la chanteuse de bidule qui pourrait se vanter d'en faire autant !

Mais Judas Priest, c'est avant tout des CLOUS !



Et du CUIR !



OUI ! Du cuir NOIR !

Alors bon...

Certains ont tendance à en déduire des choses...:

Alors qu'en fait non, Judas Priest est un groupe viril, en fait : ils n'utilisent pas de spandex.
D'ailleurs, Judas Priest a encore du succès et jouit d'une certaine estime dans bien des milieux, comme....
Ouais, non.

Putain c'est moche, de vieillir !:
avatar
Mikado
Boss
Boss
Messages : 3700
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 38
Localisation : Région rochelaise

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 15/12/2016, 13:58
Very Happy
avatar
ThyLLiS
Référent
Référent
Messages : 2127
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 29
Localisation : Maule, Yvelines IDF

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 16/12/2016, 01:40
Messieurs,

Je tenais sincèrement à m'excuser pour mon message virulent et mon manque flagrant de sens de l'humour. Surtout vis à vis de Monsieur Gruik.

Je sais que rien ne méritait une telle agressivité de ma part. Nous sommes sur ce Forum entre Gentlemen et contrairement à d'autres forums où je trouve que ça pète un peu plus haut que son cul, ici on sait rester simple et parler de choses et d'autres avec humour et décontraction. C'est ce que j'aime sur ce forum et là raison pour laquelle j'essaie d'y apporter ma petite pierre à cet édifice.
Je sais aussi que je ne suis qu'un utilisateur du forum parmi tant d'autres et que personne n'a à subir ma mauvaise humeur passagère. Evil or Very Mad

Avec le recul, je me sens honteux d'avoir pris la mouche ainsi : ce n'est pas mon tempérament. Surtout que Monsieur Gruik n'a en aucun cas été agressif ou même blessant à mon égard. Je me suis comme qui dirait "enflammé tout seul".
Cela fait maintenant plusieurs mois que je côtoie ce forum et je sais que certains aiment beaucoup jouer sur les mots, chercher la petite bête ou encore titiller.

D'autant que je prônais l'ouverture d'esprit des métalleux (du moins, ceux que je côtoie)... d'où mon manque total d'intelligence sur ce coups-là.

J'espère que vous accepterez mes excuses, surtout Monsieur Gruik et qu'on continuera à débattre sur ce sujet pointilleux qu'est cette musique que nous chérissons.
La prochaine fois que je suis de mauvaise humeur, avant de répondre de manière exagérée, je tournerai 7 fois ma langue dans ma bou... plutôt mon clavier dans mes mains. Et si je ne suis pas calmé, j'irai prendre l'air, courir après mes poules et mes chats et je reviendrai seulement une fois calmé.

Bonne nuit Sleep
avatar
Monsieur Gruîk
Boss
Boss
Messages : 4320
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Au-delà du Grand Rien (Oui, bon, dans le massif central, quoi.)

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 16/12/2016, 10:41
T'inquiète, y a pas de souci.

Ce matin, allons dans les tréfonds de notre discothèque et intéressons-nous à un courant du metal qui a ses aficionados. Ouais.

Je veux bien sur parler du...

DRONE METAL



... et si je l'écris en glauque, c'est qu'il y a une raison.

Alors quoi-t'est-ce que le drone metal, me direz-vous ?
Et je vous répondrai : ben tu prends le bruit d'une pile d'assiettes posée sur une machine à laver en mode essorage, tu mixes avec le bruit d'une turbine d'hélicoptère russe au décollage, tu vires les aigus et pouf ! Tu obtiens un nouveau mode d'expression artistique.

Rigolez pas, j'exagère à peine.

Guilleret, primesautier, ludique, accessible, convivial, sont autant d'adjectifs qui ne viennent pas à l'esprit quand on parle de drone metal.

Historiquement, le mouvement naît dans les années 90 avec un groupe qui s'appelle Earth. Leur deuxième album est considéré comme l'album fondateur du genre.

Et comme je suis gentil, je vous le mets en entier. (Non Gasp, seulement l'album.):

Et c'est parti pour une heure dix de pure rigolade !


Ensuite, est venu Burning Witch. Rien que le nom, on a envie d'avaler un grand bol de Lexomil. Et encore, vous n'avez rien entendu pour le moment.

Ce qu'il y a de bien avec le drone, c'est qu'on trouve les albums libres de droit:


Mais le groupe phare de ce courant indispensable à votre culture musicale, c'est SunO)))

Alors je vous le dis tout de suite : ça ne se prononce pas seuneau. Ca se prononce seune. Comme le soleil en anglais. Et c'est vrai que l'écoute de leurs prestation évoque immédiatement un après-midi ensoleillé (avec des petits papillons et des oiseaux TOUS MORTS ET DES CORBEAUX QUI PLANENT ET DES CYPRES MORTS AUSSI ETMoufmoufmouf.)

ET D'AILLEURS LES CORBEAUX QUI PLANENT SONT MORTS AUSSI ET Moufmoufmouf:


N'aurait-on pas envie de se trancher les veines avec une de ces petites scies en plastiques qu'on trouve sur les bûches de noël ?

Allez, je vous fait des bisous, et je vais reprendre mes petites pilules bleues.
Non, vraiment, allez-y, laissez-moi seul, ça va aller.
Je vous aime.

Vous auriez une scie miniature en plastique ?



Bref, le drone, c'est pas du sympho.
(Ouais, je sais, mais vous auriez été déçus que j'en cause pas.)
avatar
54gasp
Pilier
Pilier
Messages : 11042
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 40
Localisation : Toul

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 16/12/2016, 11:13
Merci pour Sunn0 et de me l'avoir mis en entier (pas très long au demeurant, mais il fait froid, je n'excuse pas mais je comprends)
J'AI PAS ÉCOUTÉ TOUT, sorry, acouphène parti je reprends, mais j'ai picore de ci de là des "sons" absolument pas répétitifs Wink


Je suis content surtout que ThyLLiS et M.Gruik se rabibochent sur fond de métal en égorgeant des chèvres prépuberes.
Quid de l'homosexualité refoulee des Métalleux?


J'aime vous lire, comprendre... mais toujours pas écouter !

avatar
Monsieur Gruîk
Boss
Boss
Messages : 4320
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Au-delà du Grand Rien (Oui, bon, dans le massif central, quoi.)

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 16/12/2016, 11:58
Ben en même temps, le drone, c'est pas ce qu'il y a de plus mélodieux. Cela dit, SunO))) en concert, ça déchire. C'est comme Gutalax, en fait. Le grind c'est pas mon truc, mais Gut' en live, ça dégage une telle énergie que t'es obligé de prendre du plaisir.

Quand à l'homosexualité dans le metal, elle est parfaitement admise. En fait, le principe, et ça se voit bien en festoche, c'est que le mec à côté, quoiqu'il écoute, quoi qu'il mange ou quoi qu'il baise, c'est ton pote. Bon, y a parfois des dissensions, hein : si tu commences à dire à un stoneux que PanterA c'est du glam qui a mal tourné, tu risques quand même de l'agacer. Pis y a les coreux, qui sont un peu bas de la casquette. Et les postpunk, qui sont un peu cons. Et les fans de drone, qui n'écoutent que ça. Et ces tafioles de glameux avec leurs futes en spandex. Et les blackeux avec leurs piques à la con. Et les metalheads, qui se lavent pas. Pis tous les untrve qui sont juste là pour la bière...

Bref, une grande famille.

Sinon, pour revenir brièvement dans l'homosexualité dans le metal, il y a des chanteurs de black norvégien (tu sais, ceux qui brûlent des églises pour de vrai) qui sont ouvertement gays, et ça ne gêne personne.


Bon, faut dire, Gaahl, il a pas vraiment la tronche du mec qu'on a envie de chambrer.


Attention, il est un peu efféminé...:

avatar
54gasp
Pilier
Pilier
Messages : 11042
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 40
Localisation : Toul

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 16/12/2016, 12:53
Wink
Je ne savais pas avec qui j'avais passé une nuit inoubliable l'année dernière dont seules quelques cicatrices tenaces, merci de compter sur ma discrétion pour vous taire L'endroit, sont les témoins.

Maintenant je sais.
Merci Qui?

Merci M.Gruik

Wink
avatar
Monsieur Gruîk
Boss
Boss
Messages : 4320
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Au-delà du Grand Rien (Oui, bon, dans le massif central, quoi.)

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 16/12/2016, 14:04
A l'extrême opposé du drone, que nous avons découvert dans la joie ce matin, et qui, comme vous l'avez constaté, ressemble au croisement de Patrick Sébastien avec un travelo brésilien un soir de carnaval (SAMBA !), nous avons maintenant la joie de vous présenter le...


GRINDCORE


Abrégé en grind. C'est une musique qui abrège beaucoup.

Je vous ai déjà posté du grind : les tchèques de Gutalax, qui est un groupe que j'aime beaucoup, alors que j'aime pas trop le grind.

En guise d'introduction, permettez-moi de vous présenter un groupe fondateur du grind, Napalm Death.
Originaire de ?
BIRMINGHAM !
Déjà, ça pose un groupe.
En gros, le grind vient du punk comme le drone vient de... Ouais non, on arrête avec le drone, j'ai le nez qui saigne. Ce qui est rigolo, c'est que ça a à peu près le même âge (fin 80-début 90).

Alors je tiens à le dire, vous DEVEZ écouter cette chanson en entier. C'est obligatoire, sinon vous ne comprendrez rien à la suite.

Attention, ça démarre un peu doucement:


Voilà.

Je vous avais dit que dans ce courant musical, on abrégeait beaucoup.

Allez, une chanson un peu plus longue des mêmes :

Deux minutes ? Mais c'est un opéra !:

On a des noms de groupe sympas qui respirent la camaraderie, genre les gentils troubadours de la verte forêt, les joyeux amis des animaux, les... Non, gouré de liste. Ah, voilà : Agoraphobic Nosebleed, Exhumed, Dying Fetus, Anal Cunt, Carcass, Aborted (c'est des Belges !)...

On va pas se mentir, c'est pas pour bercer les gosses.

Un exemple avec Cannibal Corpse :

Spoiler:

Mais attention ! Ca a l'air brutal, comme ça, hein, un déferlement sonore sans queue ni tête, mais c'est généralement assez engagé au niveau des textes. Bon, en même temps, ils risquent rien : faudrait pouvoir les comprendre.

Ce que je veux dire, c'est que là où le black norvégien est ouvertement anti-chrétien, parfois xénophobe et, dans quelques cas, franchement sataniste-pour-de-vrai, là, on a des mecs qui ont plutôt tendance à parler de l'oppression gouvernementale, de l'anarchie, du féminisme, des ravages de la drogue, voire de la cause animale.

C'est le cas (pour la cause animale) de Cattle Decapitation.

Ouais je sais, ça veut dire "décapitation de bétail." Je pense que c'est de l'ironie.:

Bon, je le dis tout de suite : je suis pas coreux, mais alors pas du tout. La seule manière d'apprécier le grind ou les musiques apparentées que sont le gorecore, le deathgrind, ou encore le powerviolence (plus punk, enfin il paraît) c'est le concert.

Un concert de grind, ça saute dans tous les sens, ça gueule, ça pogote, ça crowdsurfe, ça resaute dans tous les sens, bref, c'est vachement fendard, d'autant que les zicos sont généralement bien présents. On est loin des orchestrations à nappes de synthés et longue robe gothique comme le sympho ON AVAIT DIT QUE T'ARRETAIS !

Oui, bon...

Allez, je vous laisse en compagnie d'un album qu'il faut, là encore, écouter en entier. C'est une sorte de best-of sorti pour les 25 ans du label Earache Records, qui est au grind ce que la Motown est aux coupes afro.


Vous en faites pas, vous allez pas souffrir trop longtemps.:
avatar
ThyLLiS
Référent
Référent
Messages : 2127
Date d'inscription : 01/03/2016
Age : 29
Localisation : Maule, Yvelines IDF

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 16/12/2016, 15:02
Mon SAC métallique du jour (et si, Nightwish c'est du métal désolé ! 👅 )




Le coffret complet de la dernière tournée de Nightwish comprenant :
3 vinyles, 2 Blu rays, 3 DVD et 3 CD.
Enregistrement de 2 concerts : l'un au Wembley Arena (Angleterre) l'autre à Tempere en Finlande.

La précédente tournée se faisait sur l'album Imaginaerum qui parlait de l'imaginaire d'un vieil écrivain qui retournait en enfance avant de mourir.
Les décors des concerts étaient ce qui se rapprochait d'un cirque.


Sur cette tournée, c'est l'album Endless Form Most Beautiful qui tire son nom de l'Origine des espèces de Darwin. L'album parle donc de la création et de l'évolution de la vie sur terre en contraste avec l'album précédent qui était sur l'imaginaire. Richard Dawkins (Théoricien sur l'évolution) y prête même sa voix dans la chanson finale (The greatest show on Earth) et monte même sur scène lors du concert Londonien.

Je sens que je vais kiffer graaaaaaaaaaaaaaaave !




EDIT : le T-shirt est un cadeau de la maison de disque, mais il ne m'ont pas demandé ma taille... ils m'ont envoyé du M alors que je fais du XXL... Je peux à peine y rentrer un bras...
avatar
Nicoel
Homeboy
Homeboy
Messages : 1432
Date d'inscription : 18/08/2015
Localisation : La Réunion

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

le 16/12/2016, 15:15
À un moment, j'ai cru lire nympho drunken ... et non, c'était sympho Mad

Bon, bon, je repasse dans quelques posts...

https://youtu.be/beMx45iFeBs


Dernière édition par Nicoel le 16/12/2016, 16:30, édité 2 fois
Contenu sponsorisé

Re: Vive la musique sidérurgique... enfin métal quoi !

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum