Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3279
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Jeu 23 Mar 2017, 23:28
Depuis quelques mois, j’illustre mes SOTD d’un album issu d’une période et d’un style que j’apprécie particulièrement.

Certains d’entre vous ayant manifesté, sur le fil ou par MP, être également amateurs, la création de ce sujet devrait donc leur plaire autant qu’à moi. Wink

Je ne suis pas un spécialiste, mais par le passé j’ai eu un peu la "collectionnite" facile et la musique n’y a pas échappé. Actuellement, je me considère plutôt comme un explorateur qui tombe sur de petites merveilles, souvent connues et parfois encore inconnues.

L’idée est de regrouper, faire connaître et débattre sur la musique de ces années fastes. Même si pour moi la décennie dorée reste 1965-1975, je propose de repousser un peu les frontières temporelles.

Pour ceux qui aiment la littérature, voici une liste d’ouvrages traitant du sujet.
On y ajoutera l’excellent Rock psychédélique: Un voyage en 150 albums de David Rassent.

Voilà pour les présentations.
Je vous propose donc de partir en voyage, et d’entrer dans les méandres et spirales colorées d’un monde hallucinant. drunken



On commence avec les américains de The Sacred Mushroom. Leur album éponyme a meublé mon SOTD du 23 novembre 2016.
C'est pas du tout psychédélique, mais c'est sacrément bon. :hard:



Voici une bio plutôt détaillée et un descriptif des morceaux qui reflète très bien mon avis.

Lindsay Planer a écrit:
Le groupe de cinq musiciens de Sacred Mushroom se forme à Cincinnati dans l'Ohio à la fin des années 60. Le guitariste chanteur Larry Goshorn, le chanteur principal Danny Goshorn, le bassiste Joe Steward, le guitariste Fred Fogwell et le batteur Doug Hamilton ont même vécu tous ensemble dans une maison, appelée Mushroom House. Le membre le plus célèbre du groupe est le guitariste compositeur interprète Larry Goshorn qui rejoindra plus tard les Country Rockers de Pure Prairie League.

Cet album, initialement publié en 1969, est un intense et énergique album de Blues Rock.
Alors que que leur nom de Sacred Mushroom évoque plutôt des images de rock psychédélique des années 60 ou de l'acide, les racines musicales du groupe sont nettement plus Bluesy.

C'est, en fait, du grand Heavy Blues typique de la fin des années soixante.

L'album contient un mélange de morceaux originaux ainsi que deux reprises bien sélectionnées.
Le travail de guitare de Larry Goshorn y est brillant tout au long du disque. Son jeu de guitare rappelle, un peu, le jeu tout en douceur d'Eric Clapton quand il jouait avec Cream. Son frère Danny gère agréablement le chant sur cet album. Des chansons comme "I Don't Like You" et "Lifeline" contiennent des grandes parties de guitare.

Un riff Bluesy avec une jolie mélodie commence l'album, style Cream, bien sûr, avec une voix ressemblant presque à s'y méprendre à celle de Jack Bruce et des chœurs accrocheurs, c'est "I Don't Like You".
"You Won't Be Sorry" suit dans la même lignée que le premier morceau, pratiquement lui aussi influencé par Cream, et c'est un bon blues mélodique.
Le Rock "Catatonic Lover", qui comporte quelques changements d'accords lyriques rappelant le "3 / 5 's Of A Mile In 10 Seconds" de Jefferson Airplane, est fait de riffs de guitare et de solos qui accélère un peu la cadence avant le Blues (Chicago Blues) et l'harmonica de “All Good Things Must Have An End" avec des paroles tristes comme souvent le sont les thèmes de Blues.
On retrouve une reprise plus qu'inspirée du "I'm Not Like Everybody Else" des Kinks jouée comme une ballade avec une guitare délicatement amplifiée. Danny Goshorn révèle une jolie voix très mélodique. Le morceau conserve une sensibilité pop tout à fait intemporelle qui incorpore l'entrelacement des lignes de guitare acoustique et électrique. Le son, la mélodie et le solo de guitare en font quelque chose d'attirant.
"I Take Care" est un Blues pur émouvant joué avec juste une guitare et un harmonica.
"Mean Old World", popularisé par le maître harmoniciste de Blues Little Walter, est par contre un Blues beaucoup plus électrique, plus Rock. La mélodie et le refrain sont très accrocheurs. Cette interprétation rappelle un peu The John Mayall's Bluesbreakers.
La guitare dominante de "Lifeline" finit cet album de Sacred Mushroom et, bien sûr, ce morceau de Blues est de nouveau bourré de solos de guitare. Avec ses 6 minutes et demie, c'est aussi la plus longue chanson de l'album, et il semble que le groupe ait donné tout le meilleur de lui même à la fin afin d'inciter les gens à réécouter l'album encore et encore. Le morceau rappelle quelque peu le Blues électrique de Fleetwood Mac ou du Stan Webb's Chicken Shack.

C'est donc, dans son ensemble, un bon album, parce qu'il dégage beaucoup d'énergie. Il est fortement recommandé aux collectionneurs d'album de Heavy Blues Rock des années soixante.

Les quelques 34 minutes de musique sur ce disque étaient très prometteuses. Mais, malheureusement, ce ne devait être qu'un feu de paille, car ce quintet fut très éphémère.

Après la séparation du groupe, Fred Fogwell a rejoint pour un temps Larry Goshorn dans Pure Prairie League, avant de se joindre à un autre groupe complètement inconnu appelé New Shoes à la fin des années 70.

Fred Fogwell est mort le 19 août 2009. Il avait été blessé dans un accident de construction dans les années 80 en Arizona et s'était retrouvé confiné dans un fauteuil roulant avec des soins 24 heures/ 24 pendant les deux dernières décennies écoulées mais il avait toujours gardé son sens de l'humour.

Perso, j'aime beaucoup cet album, et "Lifeline" est vraiment un superbe morceau. cheers
avatar
Luminoso
Pilier
Pilier
Messages : 18072
Date d'inscription : 10/10/2013
Age : 60
Localisation : Genève-Suisse

La musique des années 60 et 70, ses....

le Jeu 23 Mar 2017, 23:31
Juan, belle initiative. Very Happy
avatar
Tchoutchou
Membre très actif
Membre très actif
Messages : 386
Date d'inscription : 16/11/2016

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Jeu 23 Mar 2017, 23:39
J'aime beaucoup l'ambiance de ses années, où l'on se replonge un peu aussi avec des rasoirs d'époque.

Tu dois connaître la chaîne youtube Adventure in Sound, c'est une collection de pépites sur le sujet.

En voici une que j'aime bien : Nuplex (1976).

avatar
Sinclar
Membre
Messages : 105
Date d'inscription : 04/03/2017

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Jeu 23 Mar 2017, 23:55
Sweet Smoke
avatar
Prorasoir
Team
Team
Messages : 9699
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 100
Localisation : Königreich von Bretzelburg

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Jeu 23 Mar 2017, 23:59
C'est marrant, pas plus tard qu'il y a 5 minutes, j'écoutais ça : du krautrock ...

avatar
Prorasoir
Team
Team
Messages : 9699
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 100
Localisation : Königreich von Bretzelburg

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 24 Mar 2017, 00:02
Y a ça aussi ...

avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3279
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 24 Mar 2017, 08:00
Aujourd'hui, c'est Novac, qui m'a accompagné dans
mon SOTD.

Et là, honnêtement, c'est mission impossible d'avoir des informations sur l'organiste Jerry Novac, ce qu'il
est devenu après cet album psychédélique puissant et inhabituel, au fond vaguement jazzy.

Voici la composition des musiciens de "The Fifth Word", sorti le 18 mai 1970 :
Jerry Novac (organ, org bass pedals, piano, vocals, arranger), Eric Gale (guitar -2,3), Buzzy
Feiten
(guitar -4), John Dzubak (drums).



À noter que certains sont très critiques avec Novac, surtout sur ses qualités de chanteur.
Je vous laisse juger. Wink
avatar
fabrice1120
modo
modo
Messages : 14491
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 49
Localisation : Bruxelles

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 24 Mar 2017, 08:21

Cool le sujet :hard:



_________________
avatar
milou_info
Homeboy
Homeboy
Messages : 839
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 50

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 24 Mar 2017, 08:46
Moi c'était Gong, vous vous souvenez ?

Mais y'en avait d'autres en pire !

En France y'avait Magma bien sur.
avatar
Nicoel
Homeboy
Homeboy
Messages : 1392
Date d'inscription : 18/08/2015
Localisation : La Réunion

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 24 Mar 2017, 10:15
Parlons-en !



Attention à ce que vous dites de Magma, vous avez affaire à un fan absolu de Christian Vander :hard: :hard: :hard: ZEUHL




Merci à Jap de lancer ce topic prometteur
avatar
Robb921
Boss
Boss
Messages : 3048
Date d'inscription : 15/11/2014

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 24 Mar 2017, 10:18
milou_info a écrit:Moi c'était Gong, vous vous souvenez ?

Mais y'en avait d'autres en pire !

En France y'avait Magma bien sur.

qui accompagnèrent un temps Dashiell Hedayat :



… oui, mais on est tous… alien
avatar
Prorasoir
Team
Team
Messages : 9699
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 100
Localisation : Königreich von Bretzelburg

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 24 Mar 2017, 10:48
Sur White light/White Heat. Faut choisir d'écouter que l'un des haut-parleurs (gauche ou droit), selon que l'on veut écouter  que la musique ou les paroles.



Krautrock wieder mit Can !



Bon, c'est plus du rock expérimental ...



Dernière édition par Prorasoir le Ven 24 Mar 2017, 18:05, édité 1 fois
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3279
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 24 Mar 2017, 17:37
Merci pour votre participation et vos remerciements. Wink
Mais rendons à César Barbu (Pascal) qui m'a donné l'impulsion pour créer ce sujet.  cheers

avatar
bsh21
Boss
Boss
Messages : 3247
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 59
Localisation : LE MANS

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 24 Mar 2017, 17:54
Nicoel a écrit:Attention à ce que vous dites de Magma, vous avez affaire à un fan absolu de Christian Vander :hard: :hard: :hard: ZEUHL




Ca n'est pas moi qui va te contrarier... groupe unique que j'ai eu l'occasion de voir plusieurs fois à Paris et RP dans les années 70 et encore dernièrement au Mans. En tant que batteur, je ne peux pas, non plus, ne pas reconnaître combien Christian Vander est "habité" par sa musique / doublé d'un musicien hors pair !   :hard:

Pas pour toutes les oreilles non plus...    Cool
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3279
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 24 Mar 2017, 18:00
Tchoutchou a écrit:....
Tu dois connaître la chaîne youtube Adventure in Sound, c'est une collection de pépites sur le sujet.
...
Merci pour le conseil, j'irai faire un tour sur cette châine YT. Wink

Sinclar a écrit:Sweet Smoke
Alors oui, excellentissime album que ce "Just a Poke", ambiance musicale de mon SOTD du 28 novembre 2016.
À noter que ce groupe de NY était plutôt connu pour ses concerts bien déjantés.
Ils ne se sont pas vraiment imposés aux US et leur premier album ("Just a Poke") est sorti en Allemagne (page Wiki).
Du très bon matos.

Prorasoir a écrit:C'est marrant, pas plus tard qu'il y a 5 minutes, j'écoutais ça : du krautrock ...
Et pas n'importe quel Krautrock !!
Excellent. :hard:

fabrice1120 a écrit:
Cool le sujet :hard:
À ma playlist cet artiste est ajouté.
Merci maître Yoda
avatar
bsh21
Boss
Boss
Messages : 3247
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 59
Localisation : LE MANS

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 24 Mar 2017, 18:01
Lou Reed / Velvet (j'en jouais des reprises étant plus jeune ainsi que The Tubes), Zappa, Can, Gong : très fan aussi !



:hard:
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3279
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Sam 25 Mar 2017, 12:03

Aujourd'hui, c'est Douglas Fir, qui m'a accompagné pendant mon rasage.
Ce "Hard Heartsingin'" (1970) est une petite perle isolée en provenance des USA (Oregon). Wink
Mais Douglas Fir n’a jamais réussi à se faire connaître hors des circuits de seconde zone.

Au hasard de mes pérégrinations sur la toile, j’ai trouvé un témoignage de Douglas lui-même.
Le voici, en VO.

Douglas A. Snider a écrit:It was an incredible era....one like we'll never see again. Howdy, I'm Douglas A. Snider (AKA Douglas Fir). The band was formed as a complete foursome after many of the tracks on the album had already been cut. The original band was a trio comprised of myself on drums and lead vocals, Tim Doyle on Hammond B-3, and Richie Moore on guitar. We went by the name of "The Sun Trio".

We played alot of "Meat Marketn Bars" in order to pay for the studio time and worked day jobs as well. I worked the high timber industry as a logger and fire fighter. Tim worked in construction, and Richie (the smart one in retrospect) drove a liquor delivery truck. We had a dream...to cut an album and hit the big time...and we damned near did it!! We were totally committed to the project!! It was our dream...the only thing we thought of day and night. We were fortunate in that a couple of guys named Mike Carter and Russ Gorsline, two great recording engineers, also got caught up in the energy of the project.

They fronted us alot of studio time, and when we couldn't pay at times, they shuffled alot of paper around so the studio's owners didn't see the bills. We wrote and recorded some of the songs on the studio floor, and others took more planning and time (obviously the cuts with strings, horns, etc.).After laboring for two long years, we finally decided that we had enough to show the record companies. SO...The big plunge...broke and owing studios, I sold my Honda 305 Scrambler and bought a one-way ticket to Hollywood.

Many hours pounding the pavement and dealing with rejection....Until I met a man by accident in an elevator in the Sunset Vine Towers. Serendipity! The man turned out to be one of Hollywood's hottest arrangers at the time. After a few beers (quite a few) he took me down to the third floor and introduced me to executives from MGM/QUAD Records and we played the tape...Magic...a deal was struck immediately,  the studio bills were paid off, and we added Bruce Bye on bass making the final composite of Douglas Fir.

MGM released a single titled "Smokey Joe's" which received a great deal of airplay, and we toured briefly before the label folded. That's showbiz, folks. But hey...we had a great time making these tracks, playing the 60's bars and Groovin'. And By God, we sold the album even if we didn't get the big hit. Thanks for listening in!!
by Douglas A. Snider,  Hendersonville, Tennessee

Cet album est, à mon sens, un excellent blues-rock progressif avec juste une petite touche psychédélique.
Vraiment très représentatif de mes goûts musicaux. Wink
avatar
Prorasoir
Team
Team
Messages : 9699
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 100
Localisation : Königreich von Bretzelburg

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Sam 25 Mar 2017, 12:44
milou_info a écrit:Moi c'était Gong, vous vous souvenez ?

Mais y'en avait d'autres en pire !

En France y'avait Magma bien sur.

C'est bon ça ! Juste le débutm un peu déroutant.
avatar
VGE
Boss
Boss
Messages : 4038
Date d'inscription : 28/10/2014
Age : 48
Localisation : Hauts de Seine

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Sam 25 Mar 2017, 14:19
Nicoel a écrit:
Spoiler:
Parlons-en !



Attention à ce que vous dites de Magma, vous avez affaire à un fan absolu de Christian Vander :hard: :hard: :hard: ZEUHL




Merci à Jap de lancer ce topic prometteur

J'aime bien leur chant liturgique dans "Moi y'en a vouloir des sous"  lol!

avatar
Nicoel
Homeboy
Homeboy
Messages : 1392
Date d'inscription : 18/08/2015
Localisation : La Réunion

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Sam 25 Mar 2017, 19:11
Super d'avoir trouvé cette pépite, merci VGE !

Dans la série Cinéma, ne pas oublier "Wurdah Itah", film bien kitsch mais musique top (yannick, bien sûr  Laughing )


(à partir de 12', tension qui se libère sur un tempo sublime et des breaks drunken de Vander)

Perso, découvert Magma avec une K7 de "ATTAKH" prêtée par un pote... j'en suis toujours pas revenu (Ça y est, je suis en train de réécouter tout l'album  )

Mais, bon, y'a d'autres trucs bien dans ces années-là lol!
avatar
MaitreCornille
Boss
Boss
Messages : 3288
Date d'inscription : 14/01/2015
Age : 42
Localisation : Languedoc

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Sam 25 Mar 2017, 21:43
Une énorme idée ce fil, merci aux penseurs du forum Very Happy
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3279
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Dim 26 Mar 2017, 10:11


Quicksilver Messenger Service est un groupe Américain de Rock Psychédélique, formé en 1965 à San Francisco.
Il est considéré comme l'un des groupes de tout premier plan sur la scène psychédélique de la ville dans le milieu et à la fin des années 1960.

Hawaii, 1970. Quicksilver Messenger Service enregistre "Just For Love", qui marque un important changement dans leur style.
Ils passent d'un "Happy Trails" (1969) aux teintes très psychédéliques, à un pop folk ma foi de très bonne facture.

Pour en savoir davantage sur ce groupe californien, je vous invite à lire la bio concoctée par un certain "alcat01" sur le forum "rock6070.com".



Enjoy :hard:
throbbingrazor
Membre
Messages : 112
Date d'inscription : 08/02/2017

La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Dim 26 Mar 2017, 11:27
Amon duul, CAN, dashiel Hedayat.... si vous me prenez par les sentiments



et si quelqu'un a ce disque (original) qui prend la poussière (pas trop)  qu'il n'hésite pas à me MP


bon dimanche à tous
throbbingrazor
Membre
Messages : 112
Date d'inscription : 08/02/2017

La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Dim 26 Mar 2017, 11:36




avatar
VGE
Boss
Boss
Messages : 4038
Date d'inscription : 28/10/2014
Age : 48
Localisation : Hauts de Seine

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Dim 26 Mar 2017, 11:41
A mon avis, cet excellent topic de Juan mérite une section sur le son psychédélique afro-américain.

Pour les groupes les plus connus, on citera tout de suite Funkadelic et par exemple le mythique "Maggot Brain" de Eddie Hazel composé, selon la légende, à la mémoire de l'âme de Jimi Hendrix ...



... ainsi que Sly & the Family Stone et notamment leur "I want to take your Higher" joué à Woodstock.



Mais il y a plein d'autres choses ...
throbbingrazor
Membre
Messages : 112
Date d'inscription : 08/02/2017

La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Dim 26 Mar 2017, 11:44
Eddie Hazel est un dieu !!!
mais moi j'aime bien les mélanges, metal, avant garde, funk, rasoir tant que ça coupe net ....

avatar
Prorasoir
Team
Team
Messages : 9699
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 100
Localisation : Königreich von Bretzelburg

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Dim 26 Mar 2017, 12:01
More de Barbet Schroeder et la musique de Pink Floyd

avatar
Nicoel
Homeboy
Homeboy
Messages : 1392
Date d'inscription : 18/08/2015
Localisation : La Réunion

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Dim 26 Mar 2017, 17:10
throbbingrazor a écrit:




TOP :hard:

Il y avait aussi toute une collection de musique pour la TV en France : TELEMUSIC

De grands musiciens y ont fait quelques albums intéressants, exemple :

(le seul que j'ai, malheureusement Crying or Very sad )
avatar
Nicoel
Homeboy
Homeboy
Messages : 1392
Date d'inscription : 18/08/2015
Localisation : La Réunion

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Dim 26 Mar 2017, 17:11
De belles découvertes dans les derniers messages, dont le Funkadelic de VGE et Eddy Hazel, merci !

Sly Stone forever  :hard:  :hard:  :hard:

Rythmique  affraid


Prise de son bien "crade" pour une voix drunken


Retour au ciné avec JC Vannier, déjà cité, pour du bon gros son de 1969, 200% psychédélique
(qui à la gratte ? Claude Engel peut-être)


Un autre grand de ces années, Alain Goraguer :


Big up pour Roland Topor I love you
throbbingrazor
Membre
Messages : 112
Date d'inscription : 08/02/2017

La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Dim 26 Mar 2017, 17:43
grande passion pour la Library music Italienne, j'ai toujours aimé les déviants de tous ordres (surtout sans)



Contenu sponsorisé

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum