Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Nicoel
Homeboy
Homeboy
Messages : 1392
Date d'inscription : 18/08/2015
Localisation : La Réunion

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Dim 26 Mar 2017, 17:48
Prorasoir a écrit:
milou_info a écrit:Moi c'était Gong, vous vous souvenez ?
Spoiler:

Mais y'en avait d'autres en pire !

En France y'avait Magma bien sur.

C'est bon ça ! Juste le débutm un peu déroutant.


Pas faux !

Dans la mouvance Gonguesque, tu devrais aimer çà (début moins déroutant) :



... et tu penseras sûrement à Pink Floyd Wink
throbbingrazor
Membre
Messages : 112
Date d'inscription : 08/02/2017

La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Dim 26 Mar 2017, 17:54
avatar
Nicoel
Homeboy
Homeboy
Messages : 1392
Date d'inscription : 18/08/2015
Localisation : La Réunion

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Dim 26 Mar 2017, 18:01
Don Cherry existe aussi en version kitsch Laughing
(idée de producteur Shocked ?!)



Bon, je me calme... trop sympa ce topic bounce bounce bounce
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3279
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Lun 27 Mar 2017, 08:35


Attention, ça c'est vraiment du lourd.

Parce que cet unique album éponyme sorti par Farm en 1970 est pratiquement devenu légendaire.

Premier constat : chaque morceau est une tuerie. Du très bon blues rock underground, aux solos de guitare bien alambiqués.
Plutôt le "style côte ouest" de l'époque, ce qui est paradoxal pour ce sextet originaire du sud de l'Illinois.

Un album superbe, sorte de mélange idéal entre le son sudiste des Allman Brothers, le boogie de Canned Heat et la guitare de Santana.

Et pour les plus anglophones d'entre vous, n'hésitez pas à lire la longue interview de deux membres du groupe, réalisée par
"It's Psychedelic Baby Magazine".
Respect. :hard:
throbbingrazor
Membre
Messages : 112
Date d'inscription : 08/02/2017

La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Lun 27 Mar 2017, 10:22





avatar
Monsieur Gruîk
Boss
Boss
Messages : 4042
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Au-delà du Grand Rien (Oui, bon, dans le massif central, quoi.)

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Lun 27 Mar 2017, 11:47
Coven, dans ses œuvres :



On est dans la fin des années 60, début des 70, et arrive sur la scène ce groupe de Chicago qui fait dans le morbide.



Pour rappel, le titre ci-dessus est sorti en 1969.

Pour l'anecdote, à peu près au même moment, sortait le titre Black Sabbath, de Black Sabbath, mais de l'autre côté de l'Atlantique. De manière assez amusante, ce n'est pas le seul point commun de ces deux groupes puisque le bassiste de Coven s'appelle Oz Osborne (oui, on pourrait croire que c'est le cousin de Ozzie Osbourne, mais non). D'ailleurs, les deux groupes tournent encore.
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3279
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mar 28 Mar 2017, 20:33


Avec Terreno Baldio, nous avons là un des rares représentants du rock progressif brésilien. Mais pas des moindres.
Un son complexe, mais plein de conventions, qui rappelle quelquefois "Gentle Giant".

Le groupe a enregistré seulement deux albums : "Terreno Baldio" (1976) et "Além das lendas brasileiras" (1977).
Ceux-ci se sont avérés suffisants pour se faire un nom dans l'histoire du rock brésilien.

Companheiros, vamos curtir boa música brasileira!
avatar
VGE
Boss
Boss
Messages : 4041
Date d'inscription : 28/10/2014
Age : 48
Localisation : Hauts de Seine

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mar 28 Mar 2017, 20:42
jap314 a écrit:
Un son complexe, mais plein de conventions, qui rappelle quelquefois "Gentle Giant".

... ainsi que certaines compositions de Edu Lobo Wink.
avatar
Prorasoir
Team
Team
Messages : 9711
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 100
Localisation : Königreich von Bretzelburg

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mar 28 Mar 2017, 21:50
Le trip hop avant le trip hop ... J'ai une version de Cut Chemist sur mon smartphone qui ne me quitte jamais.

avatar
Barbu
Homeboy
Homeboy
Messages : 1395
Date d'inscription : 23/09/2013
Localisation : Paris

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mar 28 Mar 2017, 22:07
cheers bravo pour toutes ces découvertes
throbbingrazor
Membre
Messages : 112
Date d'inscription : 08/02/2017

La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mar 28 Mar 2017, 22:43
Prorasoir, merci pour ce nouveau morceau de Minoru Muruoka, tu en avais déjà partagé un sur un autre fil, magnifique.

J'adore le Japon, du enka le plus niais au noise le plus trash.



avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3279
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mer 29 Mar 2017, 10:31


D'abord nommé "United Gas", Christopher  est un trio de Rock psychédélique formé en 1968 dans la région de Houston, au Texas.

Dès le  blues tribal d'ouverture ("Dark Road"), et ce jusqu'à la fin de l'album, Christopher montre à quel point la musique psychédélique de la deuxième partie de la fin des années 60 pouvait être subtile.

Un album éponyme magnifique (1970), d'une finesse étonnante, mais qui est tombé complètement à travers les mailles du filet.
Tout comme le groupe, qui aurait mérité aller bien plus loin qu'un simple album.

Source : forum rock6070.com, bio complète par "alcat01".
avatar
Blancou
Membre
Messages : 70
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 57
Localisation : De Séte à Carcassonne

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mer 29 Mar 2017, 21:32
HA GONG ...

""Gazeuze"" album que j'ai trop écouté dans une autre vie et type de musique que je n'arrive plus à écouter .... La musique des intellos le ""jazz rock""et ""Alternatif ""


avatar
bsh21
Boss
Boss
Messages : 3250
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 59
Localisation : LE MANS

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mer 29 Mar 2017, 22:46
jap314 a écrit:


D'abord nommé "United Gas", Christopher  est un trio de Rock psychédélique formé en 1968 dans la région de Houston, au Texas.

Dès le  blues tribal d'ouverture ("Dark Road"), et ce jusqu'à la fin de l'album, Christopher montre à quel point la musique psychédélique de la deuxième partie de la fin des années 60 pouvait être subtile.

Un album éponyme magnifique (1970), d'une finesse étonnante, mais qui est tombé complètement à travers les mailles du filet.
Tout comme le groupe, qui aurait mérité aller bien plus loin qu'un simple album.

Source : forum rock6070.com, bio complète par "alcat01".


Intéressant !   Cool


Le riff du 1er morceau me rappelle un autre grand de l'époque...

avatar
Prorasoir
Team
Team
Messages : 9711
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 100
Localisation : Königreich von Bretzelburg

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mer 29 Mar 2017, 23:01
throbbingrazor a écrit:
Spoiler:





C'est bon ça, le gars avait l'air d'être un phénomène.


Dernière édition par Prorasoir le Mer 29 Mar 2017, 23:06, édité 1 fois
avatar
Prorasoir
Team
Team
Messages : 9711
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 100
Localisation : Königreich von Bretzelburg

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mer 29 Mar 2017, 23:05
Ce truc n'a pas pris une ride ...

avatar
Prorasoir
Team
Team
Messages : 9711
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 100
Localisation : Königreich von Bretzelburg

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mer 29 Mar 2017, 23:08
Sans oublier les classiques

avatar
Robb921
Boss
Boss
Messages : 3050
Date d'inscription : 15/11/2014

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mer 29 Mar 2017, 23:37
On n'a pas encore évoquer les (présumés) inventeurs de l'expression "rock psychédélique",
le groupe maudit, les " 13th Floor Elevators", - You're Gonna Miss Me (1966):

J'aime bien ce son que je trouve encore proche du garage et même du surf rock




plus mainstream, l'Airplane et son petit lapin carollien:

Jefferson Airplane -White Rabbit-

avatar
Robb921
Boss
Boss
Messages : 3050
Date d'inscription : 15/11/2014

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mer 29 Mar 2017, 23:53
à la demande du petit Nicolas D-A, un beau titre Français ET Psychédélique, non de diou !!:

Antoine - Un éléphant me regarde:



et bien sur Manset : Animal On Est Mal (1968)

avatar
Prorasoir
Team
Team
Messages : 9711
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 100
Localisation : Königreich von Bretzelburg

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Jeu 30 Mar 2017, 00:00
Special dedicace à Robby
et accessoirement les taupins et ceux passés par matelem

avatar
Robb921
Boss
Boss
Messages : 3050
Date d'inscription : 15/11/2014

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Jeu 30 Mar 2017, 00:20
Prorasoir a écrit:Special dedicace à Robby
et accessoirement les taupins et ceux passés par matelem
evariste:





Oh Oui !! et les parents ne manquaient pas de nous faire remarquer que certes
" ils ont les cheveux longs, mais l'un est en Maths Élem' et l'autre finit Centrale … T'as fini tes devoirs pour demain ?? "
avatar
VGE
Boss
Boss
Messages : 4041
Date d'inscription : 28/10/2014
Age : 48
Localisation : Hauts de Seine

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Jeu 30 Mar 2017, 07:45
Robb921 a écrit:
et bien sur Manset : Animal On Est Mal (1968)

Spoiler:

L'album "La Mort d'Orion" de Manset est bien "conceptuel" aussi Wink

avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3279
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Jeu 30 Mar 2017, 10:03


C'est pour son unique album en 1969, "An Eye for An Ear", que Terry Black a pris le nom de Terence.
Il a alors à peine 20 ans, et déjà cinq bonnes année d'une carrière musicale débutée au Canada.

Les avis sont partagés sur cet album, que certains considèrent comme manquant de profondeur et de nuances.
Mais tous sont unanimes à encenser "Fool Amid The Traffic" qui aurait sa place dans n'importe quelle compilation psychédélique, tant cette piste est représentative du genre.

Ce mélange de musique pop, psychique et électronique vaut aussi le détour pour l'expérimental "The Emperor".

Sources : blog therockasteria, blog vinyldrome et wikipédia.
avatar
Prorasoir
Team
Team
Messages : 9711
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 100
Localisation : Königreich von Bretzelburg

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Jeu 30 Mar 2017, 12:12
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3279
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 31 Mar 2017, 16:00
À juste titre, Robert (Robb921) le soulignait il y a quelques jours : nous n'avons pas encore parlé du mythique et maudit 13th Floor Elevators.

Nous sommes donc en 1966, et le psychédélisme s'assume pleinement.
Premier groupe a placer le mot psychédélique sur une pochette – ou un titre – d’album, ce sont des précurseurs.
Cette petite bande de drogués prenant très au sérieux leurs idées cosmo-théologico-patato-métaphysiques sur la connaissance sensorielle du monde veut percer.
Ils débarquent avec un son voulu unique et révolutionnaire.

Le son de cet album, "The Psychedelic Sounds of the 13th Floor Elevators", est particulièrement garage, ce qui contribue à alimenter son côté underground.
En effet, la voix semble si lointaine, la batterie si discrète...
Et surtout, les sons ont une furieuse tendance à se mélanger, comme les guitares solistes et rythmiques qui se confondent avec la basse, la faute à des structures répétitives, hypnotiques et lancinantes.

Une altération rythmique se fait sentir : c'est l'incursion d'un instrument insolite.
La jarre électrique de Tommy Hall (véritable maître d’œuvre du groupe) qui résonne en décalage avec la rythmique, ajoutant une nouvelle dimension à la musique du groupe texan.

Il s'agit en fait d'une cruche dans laquelle est plongé un micro où le musicien souffle pour en sortir le son d'une dinde en plein trip post-coïtal, variant sa tonalité avec la quantité de postillons s’accumulant dans le récipient.

Le résultat est stupéfiant (!), un bruit étrange qu’on entend sur tous les morceaux du groupe, un dougoudougoudou lancinant qui sert de décorum aux agressions punk d’Erickson.
Des glouglous, quoi !


Objectivement, tout n'est pas parfait dans ce premier manifeste psychédélique vieux de plus de 50 ans.
Mais cette galette reste sacrée pour chaque beatnik qui se respecte, chaque gobeur de pilules qui voudra explorer toutes les parcelles d'une musique à cheval entre le vrai, le supposé, et l’imaginaire.

Cet album connaîtra une poignée de successeurs qui ne parviendront jamais – à l’exception du second et exceptionnel Easter Everywhere – à saisir l’essence de ce The Psychedelic Sounds Of The 13th Floor Elevators, la faute à un sale destin qui décida en 1969 de s’acharner sur Erickson.

Le groupe avait pris à l’époque certaines habitudes sur la côte ouest et San Francisco. Celle de fumer des joints ostensiblement ne plaisait pas chez les cow-boys. Arrêté en possession de cannabis, il se vit menacé d’une peine de prison de plusieurs années. Pour éviter cela, il plaida la folie auprès du tribunal.

Placé en hopital psychiatrique, il reçut un traitement quotidien d’électrochocs et de thorazine, comme le personnage de McMurphy dans le livre Vol Au Dessus D’un Nid De Coucou. Erickson en sortit trois années plus tard, changé à tout jamais, dans un état proche de la démence, et produisit plusieurs albums terrifiants de noirceur et de violence sous son propre nom, devenant de fait une figure culte de l’underground américain.

Sources: diverses


Dernière édition par jap314 le Ven 31 Mar 2017, 16:17, édité 1 fois
avatar
Greg
Boss
Boss
Messages : 3435
Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 22
Localisation : Bearn

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 31 Mar 2017, 16:09
genial toutes ces decouvertes musicales merci en tout cas.pour vos partages
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3279
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Sam 01 Avr 2017, 10:16
Parlons aujourd'hui un peu de T.P. Smoke.

Si ce trio de rock progressif danois, relativement peu connu, a plutôt bien su mélanger des influences aussi différentes que le rock psychédélique et le rock symphonique, c'est grâce à Tommy Petersen, son leader.

Cet album éponyme montre deux Tommy Petersen différents mais tout aussi bons: d'abord comme parolier et compositeur, et ensuite comme organiste.

Avec Kay Rose à la basse et Rene Sejr à la batterie, il n'a finalement ait qu'un seul album, mais qui prouve que T.P. Smoke appartient aux meilleurs groupes nordiques.

Malheureusement, ces précurseurs scandinaves du rock progressif, n'ont pas eu la reconnaissance qu'ils méritaient.


Source :
Blog rockasteria.
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3279
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Lun 03 Avr 2017, 08:30
Vraiment un groupe très obscur que Fat Water.

Oublié de tous, leur unique album éponyme est malgré tout un petit bijou de rock très "côte ouest", influencé par le style Jefferson Airplaine de la fin des sixties.



Leur petite notoriété ne dépassera pratiquement pas la banlieue de Chicago, malgré la voix de Vicky Hubley qui donne une note de charme et d'équilibre à cet album.

Un petit tour et puis s'en va. Quel dommage !
throbbingrazor
Membre
Messages : 112
Date d'inscription : 08/02/2017

La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Lun 03 Avr 2017, 11:24


throbbingrazor
Membre
Messages : 112
Date d'inscription : 08/02/2017

La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Lun 03 Avr 2017, 11:38


Contenu sponsorisé

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum