rasage-traditionnel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip) Empty Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip)

le Mar 15 Avr 2014, 17:18
Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip)


En furetant sur le net à la recherche de nouveaux achats potentiels, je suis tombé il y a quelques mois sur un joli petit blaireau dont l’apparence et les mensurations me laissaient penser qu’il pouvait être adapté à mes préférences en matière de montage de mousse (« face lather » ou pour les anglophobes, blaireautage directement sur le visage sans faire usage d’un bol).

C’était sur Amazon.fr et le prix demandé (71 €) était bien en deçà des tarifs constatés sur le net pour la même touffe (souvent le double).
Par le passé, j’avais pu lire ça et là que les Blaireaux Edwin Jagger pouvaient constituer un bon rapport qualité prix dans l’entrée et le milieu de gamme, mais qu’ils étaient peu denses et davantage adaptés au bol.
Pas vraiment mon credo donc, mais appâté par le prix sur Amazon (l’impression de faire une bonne affaire !), par le visuel de l’objet et par mon expérience plutôt satisfaisante de la marque, je me laissais tenter.

Je reçu très rapidement mon blaireau (l’avantage d’Amazon, en 2 jours, c’est dans la boite aux lettres) et procédais à son inspection visuelle.

Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip) Img_0412

Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip) Img_0413

Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip) Img_0414

Présentation


Au niveau des proportions, il est relativement râblé pour un nœud de 23mm, le manche est plutôt court et la sortie de poils n’est pas trop longue… à priori tout pour un bon FL
N.B : les photos sur le net le montrent souvent plus élancé qu’il ne l’est en réalité ; il est en fait plus trapu.
La touffe, n’est pas incroyablement dense au niveau de la base (en comparaison avec un Chubby) mais la quantité de poils est tout à fait honorable.
Le poil en lui même, du silvertip, est très beau, avec 3 bandes bien marquées et des pointes écrues parsemées de nombreux reflets irisés.
De plus, et ce qui ne gâche rien, la touffe est admirablement montée et une fois ouverte, se développe en un éventail parfaitement régulier.
Le manche est également  très valorisant et admirablement fini.
Quant à la préhension, rien à signaler, aucun souci.

Bref, vous l’aurez compris, selon moi, ce blaireau a de la gueule !



Test


Comme toujours, avant tout test sur le visage, passage par le bol et savon Derby pour une session nettoyage de poils.
Pourquoi le savon Derby ? Par ce qu’il ne coûte presque rien, que je ne l’utilise pas (ou très peu, la concurrence est rude !) et que son odeur est assez puissante pour se débarrasser des relents d’animal mort émanant parfois de certains brosses neuves.
N.B : le Derby est un clone de l’Arko, avec son inénarrable fragrance Paic citron !
Ce coup-ci, pas d’odeur désagréable, le poil était nickel (après un long trempage dans l’eau savonneuse, rien de suspect). Encore un bon point.

Une fois la toilette terminée, la touffe est bien ouverte et prête pour un montage de mousse sur le visage.
Je me suis pour cela armé d’un savon How to Grow a Moustach Cavendish dont les qualités ont maintes fois été évoquées, mais qui, à mon avis, n’est pas celui qui produit une mousse abondante le plus facilement (savon très dur, format 3oz), surtout avec un poil soyeux comme le silvertip dont il est ici question.

Tournicoti, tournicoton ( !), le blaireau se charge progressivement sans trop s’affaler sur le savon.
Quelques secondes plus tard, la touffe, qui se tient bien malgré le chargement quelque peu vigoureux est prête à faire connaissance avec mes joues !
Sans surprise, le premier contact est extrêmement doux.
Même en attaquant franchement, en mouvements circulaires et en écrasant la touffe sur le visage, c’est à une tendre caresse que j’ai eu droit !
Pas une once d’agressivité, pas le moindre picotement à l’horizon, un brossage au coton hydrophile !

Alors évidemment, ça masse peu, ça exfolie également peu la peau, et si vous comptiez vous en servir pour vos gommages faciaux, ça sera sans doute un peu léger.
Cependant, grâce à la forme de la touffe et à sa sortie qui demeure relativement contenue, il est véritablement possible de s’en servir comme d’un véritable blaireau de FL.
Pour les peaux sensibles et/ou rasées récemment, ce sera très plaisant mais par contre, pour ce qui est de redresser les barbes dures et fournies, ce sera certainement trop juste.

L’effet « pinceau », désagréable et courant avec les sorties longues et les formes plus « pointues », n’est ici pas trop prononcé et les mouvements circulaires se font aisément.
La densité n’étant pas extraordinaire mais l’ouverture conséquente, la production de mousse est très bonne.
Celle-ci- ne reste pas piégée au fond de la touffe mais est bien restituée sur le visage.
Au niveau de la taille, notons une ouverture assez prononcée et donc une couverture du visage amplement suffisante.



Avantages :

L’aspect visuel valorisant
Une très grande douceur
Bonne production de mousse pour un poil si doux et bonne restitution
Polyvalence FL / bol
Le prix sur Amazon


Réserves :

Ressort insuffisant pour les adeptes de massages vigoureux, certains le trouveront sûrement un peu mou
Densité de poils inférieure à un blaireau de pur FL (tout en restant très correcte)
Le prix sur les autres sites web



Conclusion


En définitive, ce petit Edwin Jagger constitue une bonne et douce alternative au Chubby (et autres blaireaux de FL très denses) pour un face lathering de bisounours !
Par ce qu’un peu de tendresse est parfois bénéfique dans ce monde de brutes !
Un blaireau qui peut aussi être à l’aise au bol (bien que le manche soit tout de même un peu court).
Certains le trouveront peut être trop mou mais pour ma part, et en tenant compte du grade de poil, c’est tout à fait honorable (en tout cas bien plus que d’autres silvertip testés que l’on peut qualifier de « serpillières »).
Comme je n’ai pas toujours envie d’un massage énergique du visage avant de me raser, et que ses performances sont très bonnes dans le registre de la douceur je le garderai à coup sûr dans ma rotation.
Bref, je l’aime beaucoup.
Au prix acheté, je pense donc que l’affaire est bonne !


N.B : j’ai aussi testé du Edwin Jagger en entrée de gamme et ça n’a rien à voir.
N.B 2 : sur le visage, je n’apprécie que le très doux. Pour exemple, le best de Simpson est pour moi déjà un peu « rugueux » tout comme la majorité des « finest ».


Dernière édition par Redmond le Mar 15 Avr 2014, 17:46, édité 1 fois
cbf78
cbf78
Boss
Boss
Messages : 4427
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 64
Localisation : Ile de France

Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip) Empty Re: Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip)

le Mar 15 Avr 2014, 17:42
Merci pour cette belle revue cheers 
Chrissss
Chrissss
Admin
Admin
Messages : 20480
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 45
Localisation : Aubange, Belgique

Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip) Empty Re: Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip)

le Mar 15 Avr 2014, 19:14
Merci pour cette revue Smile

En regle général, silvertip 3 bandes c'est synonyme de peu de ressort a part qq exceptions genre chubby, polo ou Thater taille >2 Wink
avatar
Invité
Invité

Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip) Empty Re: Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip)

le Mar 15 Avr 2014, 19:30
C'est tellement doux que le ressort ne peut venir que d'une grande densité de poils.
Ici, c'est clairement pas du Chubby, mais c'est assez pour être très agréable en FL.
j'ai acheté ce blaireau bien avant le Chubby et pourtant, malgré la concurrence du Simpson, je n'ai vraiment pas envie de l'en séparer.
Une autre approche Du FL, très sympa selon moi.
Chrissss
Chrissss
Admin
Admin
Messages : 20480
Date d'inscription : 12/11/2011
Age : 45
Localisation : Aubange, Belgique

Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip) Empty Re: Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip)

le Mar 15 Avr 2014, 19:43
approche que j'apprécie aussi, c'est juste que ces blaireaux 3 bandes peu denses ont tendance a s'ouvrir bcp avec le temps et pour les petits visage c'est pas top top Wink
avatar
Invité
Invité

Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip) Empty Re: Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip)

le Mar 15 Avr 2014, 19:53
C'est vrai, l'ouverture est conséquente mais reste adaptée à un visage "humain" !
Pour parfaire ma gamme, je vais certainement un jour me tourner vers le Thater dont tu as souvent parlé.
Un bon compromis dans la gradation de densité entre le EJ et le Chubby je pense.
Pis aussi peut être un Flat shape Shavemac mais la ce sera plus en guise de friandise !
En attendant, j'attends un Chubby 2 best pour demain, uniquement pour le crâne !
Contenu sponsorisé

Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip) Empty Re: Edwin Jagger 3EJ466LDS (silvertip)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum