rasage-traditionnel
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

+22
NénéOfMarseille
Nicoel
Luminoso
Elnino
Jondalar
Markur
jap314
jmw2
Greenood
Frac
VGE
bsh21
Mach1
OCTANT
Theleme
Popof
ChrisT
Prorasoir
Doc
David S
TheShadowMonkey
Courcelles
26 participants
Aller en bas
Courcelles
Courcelles
Référent
Référent
Messages : 1631
Date d'inscription : 10/03/2016
Age : 54
Localisation : Paris

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 10:18
Hello Gentlemen,

Ce post pour partager avec vous le fruit d'une observation qui vient chatouiller notre culture de ce qu'est une mousse idéale. Cette observation ne porte pas sur la qualité d'un savon et de ces effets : rapidité de montée en mousse, facilité à monter en FL, densité de la mousse obtenue etc. En tout cas, pas comme point de départ. Elle ne concerne que la quantité de la mousse que nous déposons sur notre visage afin d'obtenir un BBS ou DFS.

BOURRAGE DE CRÂNE ET DE TÊTE DE RASAGE

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? 37626910

Voilà ce que j'entends par notre culture commune d'une bonne mousse : lorsque des vlogueurs essaient un savon ou une crème à raser, vous remarquerez que dans leurs revues, inévitablement, les mecs se tartinent une quantité pas possible de mousse sur le visage, au point de ne plus laisser entrevoir un mm2 de peau. En couvrant ainsi uniformément et généreusement notre peau, nous cherchons à créer le meilleur amortissement possible de la lame à des fins de protection. Il y a aussi en jeu une question de plaisir. Il est vrai que passer et repasser son blaireau de part et d'autre du visage est un moment trippant de notre rituel matinal.

J'ai fait une expérience qui contredit (?) cette habitude à déposer une quantité substantielle de mousse. En effet, cette semaine, j'ai dû me raser tous les jours alors que d'ordinaire, je me rase une fois tous les 2 voire 3 jours. Aussi, je n'avais que très peu de barbe à raser. Ayant un rasoir très doux, je me suis aventuré à déposer assez peu de mousse sur mon visage i.e. que l'on pouvait deviner ma peau derrière la mousse sur pas mal de surfaces.

Le résultat ? un bien meilleur rasage qu'auparavant avec une couche substantielle de mousse. Après réflexion, la raison de cela me paraît assez évidente. Circulant sur un visage généreusement tartiné, la lame de votre rasoir est vite obstruée et ne peut pas s'exprimer dans les meilleures conditions. La même chose, avec une image : prenez un râteau de jardinage ; bourrer de terre les espaces entre ses dents. Vous verrez que dans cette configuration, le râteau ratissera moins bien par la suite. En allégeant la quantité de mousse à raser sur votre visage, vous libérer la tête de rasage et sa lame, leur permettant de faire leur boulot plus efficacement.


PLUS DE DÉCIBELS

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Xvmdc910

Une autre vertu est le bien meilleur retour sonore que vous obtenez de votre rasoir. Je prends une autre image : faites exploser un pétard enroulé dans une serviette. Le pétard fait nettement moins de bruit qu'à l'air libre (et vous avez foutu en l'air votre serviette). Si la tête de rasage et sa lame sont calfeutrées par de la mousse, une partie du retour sonore sera absorbé par la mousse (bien sûr, dans l'origine du retour sonore, il y a aussi une origine mécanique inhérente au rasoir).


MOINS, C'EST PLUS

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Oeuf-b10

Comment obtenir moins de mousse ? Habituellement, je tourne une bonne vingtaine de fois mon blaireau sur le savon. Vous obtiendrez moins de mousse en tournant 3 à 5 fois. Bref, plutôt que de charger votre blaireau pour créer une usine à chantilly, vous n'en mettez que très peu et laissez l'eau faire le reste. En passant, vous ferez de sacrées économies de savon.

Ayant une peau hyper sensible et sèche, procéder comme je l'ai fait avec peu de mousse est un sacré challenge : en permettant à mon rasoir de raser de plus près, je prenais plus de risque à créer des irritations. Ce ne fut pas le cas. Avec mon MDC, je n'ai pas pris plus de risque que d'habitude. Mon scalp n'était ni plus ni moins fragilisé que d'habitude. En revanche, j'ai obtenu un DFS "bien meilleur" (BBS sur les joues) à chaque fois.

Ce retour d'expérience m'a amené à une conclusion : trop de mousse tue la qualité du rasage.

Une économie de mousse sur son visage permet selon moi un rasage au plus près, plus précis et du coup, soumet les savons à des tortures tests encore plus impitoyables : leur faculté à lubrifier le visage et ainsi, permettre une glisse en toute sécurité + hydrater avec peu de matière.

Et vous, qu'en pensez-vous ?
TheShadowMonkey
TheShadowMonkey
Homeboy
Homeboy
Messages : 885
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 38
Localisation : Bordeaux

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 13:42
Pour ma part j'adapte la mousse au rasoir que j'utilise. Si j'utilise une tête très douce je fai une mousse un chouya plus liquide et ne charge pas trop en épaisseur, alors que lorsque j'utilise mon R41 je fait une grosse mousse de cochon, bien collante et je m'en tartine le groin de façon industrielle Razz

Cdlt.
David S
David S
Homeboy
Homeboy
Messages : 1493
Date d'inscription : 25/02/2016
Age : 49
Localisation : Haute Loire

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 13:51
J'ai aussi remarqué ce 'bourrage' obligeant à desserrer la tête pour pouvoir la rincer correctement.
Trop de mousse ou pas je ne sais pas. La taille du poils a son importance plus que la quantité mousse je pense en ce qui concerne le bourrage. Si la mousse est abondante sur un poils court (la majorité de mes rasages) elle partira sans recourir à un desserrage de la tête. Par contre a quantité égale sur une barbe de 3 jours je serai contraint de la desserrer. Le rasoir aussi a son importance car je rencontre moins ce problème sur mon Progress que sur mon EJ89.

Pour le bruit c'est aussi une histoire de résonance dans la bouche. Il y a du bruit et de la vibration. Bouches toi les oreilles et tu ressentiras toujours le 'scrounch' de la lame.

On est parti sur du très technique là lol!
Doc
Doc
Admin
Admin
Messages : 7933
Date d'inscription : 17/03/2012
Age : 48
Localisation : Montrouge

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 13:54
Ou de la sodomie de drosophile Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? 677956

_________________
Tout doit disparaitre


"Noël au scanner, Pâques au cimetière."
Pierre Desproges
Prorasoir
Prorasoir
Pilier
Pilier
Messages : 13461
Date d'inscription : 25/08/2012
Age : 24
Localisation : 名古屋市

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 14:58
Courcelles a écrit:

Le résultat ? un bien meilleur rasage qu'auparavant avec une couche substantielle de mousse. Après réflexion, la raison de cela me paraît assez évidente. Circulant sur un visage généreusement tartiné, la lame de votre rasoir est vite obstruée et ne peut pas s'exprimer dans les meilleures conditions. La même chose, avec une image : prenez un râteau de jardinage ; bourrer de terre les espaces entre ses dents. Vous verrez que dans cette configuration, le râteau ratissera moins bien par la suite. En allégeant la quantité de mousse à raser sur votre visage, vous libérer la tête de rasage et sa lame, leur permettant de faire leur boulot plus efficacement.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

J'en pense que c'est bien gentil, mais le bourrage de rasoir ne dépend pas uniquement de la densite/quantité de mousse : longueur, densité, sens de pousse des poils, ouverture du rasoir, etc.

D'autre part, on rince le rasoir après chaque passage, donc le bourrage est plus ou moins un faux problème. En plus, si on se rase en plusieurs passes, l'épaisseur de mousse étalée pour chaque passe va diminuer donc ...

Après selon la nature de la peau ou l'épaisseur/dureté de la barbe, chaque utilisateur préfèrera une mousse plus ou moins épaisse, sans parler des qualité de glisse/protection de chaque savon/crème. Bref, y a tellement variables qu'il est un peu illusoire de généraliser sur l'épaisseur de la mousse.
Courcelles
Courcelles
Référent
Référent
Messages : 1631
Date d'inscription : 10/03/2016
Age : 54
Localisation : Paris

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 15:08
Messieurs, je ne parle pas de bourrage dans la tête de rasoir mais à l'extérieur, entre la barre de sécurité et la tête / lame. Sinon, laissons les mouches en paix ;-)
ChrisT
ChrisT
Homeboy
Homeboy
Messages : 1157
Date d'inscription : 22/02/2016
Age : 56
Localisation : Strasbourg

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 15:30
Courcelles a écrit:
Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Xvmdc910

beurk, un groupe de rock avec un chanteur de variété
Popof
Popof
Boss
Boss
Messages : 3011
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 60
Localisation : Sud-Ouest

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 16:46
Pendant que je fais ma mousse j'en profite aussi pour me masser le visage avec ce qui déborde du bol.

Je masse bien, puis ensuite ziou je passe le blaireau sur la face.

En fait je m'amuse à faire du bol, du FL et du pinceau. Embarassed

Il doit y avoir quelque chose de vrai dans ce que dit Courcelle, mais je n'ai psa vérifié, j'en met tellement ...

Bon il est vrai que notre mousse pour être efficace doit déposer une couche protectrice entre la peau le poil et la lame. Une mousse mal montée et la couche protectrice ne sera pas suffisamment efficace sur tout le visage.

Pour le reste il est difficile de se prononcer étant donné que Courcelle a utilisé cette méthode sur un début de repousse de poil de 24h. Il faudrait voir si il y a une différence en mettant beaucoup de mousse.  Et faire l'inverse, mettre peu de mousse sur une barbe de 48 h.

Doc a écrit:Ou de la sodomie de drosophile Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? 677956

Si on se fait mordiller, il faut vite retourner la mouche.  Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? 677956
Theleme
Theleme
Boss
Boss
Messages : 3168
Date d'inscription : 13/04/2016

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 16:51
Tout à fait en phase avec toi Courcelles, l'épaisseur de la mousse ne sert à rien !
Seule compte la qualité de la fine couche de la mousse qui passe entre la peau et le peigne (et/ou le capot) : c'est elle qui va contribuer à la glisse et protéger la peau. C'est seulement cette très fine couche qui travaille ! Discrète, efficace, mais oubliée par tous. Un scandale !
Et pendant ce temps, l'autre couche, cette feignasse, celle qui passe au dessous du peigne (donc du coté du manche), elle est mollement repoussée, elle fait la belle (ça c'est sûr qu'elle est voyante, parfumée, rebondie, belles formes plantureuses, appétissante), mais elle n'en fout pas une !
Et elle fini, inutile parasite, dans un bain d'eau chaude, avant de rejoindre le syphon avec lequel elle se barre sans un regard, alors que c'est toi qui l'a payée et qui à fait tout ton possible pour qu'elle soit belle et confortable. C'est pas une S...pe ça ?!

Si on en revient à la travailleuse, son épaisseur étant mécaniquement réduite à un simple film, il faut le redire : seule compte sa qualité !
Et c'est là qu'elle fait la différence avec ses copines. Si elle sort d'une grande famille, style LPL, MdC, ou pourquoi pas une belle Américaine, elle saura vous câliner, vous lubrifier tendrement la lame, et vous laisser détendu avec un sourire extatique après avoir fait le job...
Alors que de plus basse extraction, elle vous fera de l’œil, ne vous demandera pas cher, mais restera sèche et insensible.

Alors stop aux mousses épaisses ! Halte à la quantité ! Privilégions la qualité !
OCTANT
OCTANT
Modo
Modo
Messages : 15403
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 47
Localisation : Le plus bel endroit...l'Ardèche !

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 16:55
Doc a écrit:Ou de la sodomie de drosophile Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? 677956


Ne me remercie pas Doc, ça me fait plaisir !!!!!


Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Encule10

_________________
Christophe

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Giphy
Courcelles
Courcelles
Référent
Référent
Messages : 1631
Date d'inscription : 10/03/2016
Age : 54
Localisation : Paris

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 17:01
Theleme a écrit:Tout à fait en phase avec toi Courcelles, l'épaisseur de la mousse ne sert à rien !
Seule compte la qualité de la fine couche de la mousse qui passe entre la peau et le peigne (et/ou le capot) : c'est elle qui va contribuer à la glisse et protéger la peau. C'est seulement cette très fine couche qui travaille ! Discrète, efficace, mais oubliée par tous. Un scandale !
Et pendant ce temps, l'autre couche, cette feignasse, celle qui passe au dessous du peigne (donc du coté du manche), elle est mollement repoussée, elle fait la belle (ça c'est sûr qu'elle est voyante, parfumée, rebondie, belles formes plantureuses, appétissante), mais elle n'en fout pas une !
Et elle fini, inutile parasite, dans un bain d'eau chaude, avant de rejoindre le syphon avec lequel elle se barre sans un regard, alors que c'est toi qui l'a payée et qui à fait tout ton possible pour qu'elle soit belle et confortable. C'est pas une S...pe ça ?!

Si on en revient à la travailleuse, son épaisseur étant mécaniquement réduite à un simple film, il faut le redire : seule compte sa qualité !
Et c'est là qu'elle fait la différence avec ses copines. Si elle sort d'une grande famille, style LPL, MdC, ou pourquoi pas une belle Américaine, elle saura vous câliner, vous lubrifier tendrement la lame, et vous laisser détendu avec un sourire extatique après avoir fait le job...
Alors que de plus basse extraction, elle vous fera de l’œil, ne vous demandera pas cher, mais restera sèche et insensible.

Alors stop aux mousses épaisses ! Halte à la quantité ! Privilégions la qualité !

Theleme : c'est exactement cela mais dis de façon inspirée. sunny Un trésor d'érotisme.
Il existe des huiles de rasage. Faudrait essayer un truc comme cela. Un film de glisse réduit à sa plus simple expression.


Dernière édition par Courcelles le Jeu 12 Mai 2016 - 17:08, édité 1 fois
Courcelles
Courcelles
Référent
Référent
Messages : 1631
Date d'inscription : 10/03/2016
Age : 54
Localisation : Paris

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 17:01
OCTANT a écrit:
Doc a écrit:Ou de la sodomie de drosophile Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? 677956


Ne me remercie pas Doc, ça me fait plaisir !!!!!


Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Encule10

Mais où trouves-tu des trucs pareils ???? Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? 78980
OCTANT
OCTANT
Modo
Modo
Messages : 15403
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 47
Localisation : Le plus bel endroit...l'Ardèche !

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 17:03
J’échange mes sources contre ton Pils !

👅

_________________
Christophe

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Giphy
Courcelles
Courcelles
Référent
Référent
Messages : 1631
Date d'inscription : 10/03/2016
Age : 54
Localisation : Paris

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 17:04
OCTANT a écrit:J’échange mes sources contre ton Pils !

👅

Ça mérite réflexion.
Courcelles
Courcelles
Référent
Référent
Messages : 1631
Date d'inscription : 10/03/2016
Age : 54
Localisation : Paris

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 17:04
OCTANT a écrit:J’échange mes sources contre ton Pils !

👅

J'ai réfléchi.

Non.
OCTANT
OCTANT
Modo
Modo
Messages : 15403
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 47
Localisation : Le plus bel endroit...l'Ardèche !

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 17:05
Tu réfléchi trop vite...C'est pas bon ça !

_________________
Christophe

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Giphy
Theleme
Theleme
Boss
Boss
Messages : 3168
Date d'inscription : 13/04/2016

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 17:09
Courcelles a écrit:
Il existe des huiles de rasage. Faudrait essayer un truc comme cela. Un film de glisse réduit à sa plus simple expression.

J'ai essayé, et avec les meilleurs produits du marché (au moins six)... et bien bad trip No
Mais il y a des fans absolus ! peu nombreux... mais très convaincus !
Si tu veux tenter j'ai un lot de ce qui se fait de mieux à ta dispo santa
avatar
Invité
Invité

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 19:43
je partage ton point de vue
d'autant que me rasant surtout au multi,je prefere une mousse pas trop collante
avec une couche trop epaisse de mousse, les lames glissent au dessus du poil et finalement rasent moins efficacement
avec un blaireau synthetique 3/4 tours de boite de LPL par exemple, suffisent habituellement pour avoir assez de mousse
quand j'utilise un DE, par mesure de precaution, je charge d'avantage, mais ce n'est pas forcement plus protecteur
Mach1
Mach1
Admin
Admin
Messages : 9062
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 61
Localisation : Bruxelles

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 20:29
Intuitivement, parce que c'est ce que mon expérience m'indique, la meilleure mousse est celle qui couvre correctement les poils à raser. Je veux dire par là que les poils ne doivent plus être visibles. Je me suis déjà rasé, en 3e passe, avec une mousse fine et transparente, eh bien l'expérience est moins agréable.

_________________
Je suis toujours prêt à apprendre, bien que je n'aime pas toujours qu'on me donne des leçons.  
Winston Churchill
bsh21
bsh21
Boss
Boss
Messages : 3570
Date d'inscription : 26/08/2015
Localisation : LE MANS

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 20:32
OCTANT a écrit:J’échange mes sources contre ton Pils !

👅


Tu t'en sors bien, Christophe, tu as quand-même pris le risque qu'il "prenne la mouche" sur cette affaire-là...   Razz
OCTANT
OCTANT
Modo
Modo
Messages : 15403
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 47
Localisation : Le plus bel endroit...l'Ardèche !

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 20:34
bsh21 a écrit:
OCTANT a écrit:J’échange mes sources contre ton Pils !

👅


Tu t'en sors bien, Christophe, tu as quand-même pris le risque qu'il "prenne la mouche" sur cette affaire-là...   Razz

D'autant plus qu'elle n'attendait que ça !

_________________
Christophe

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Giphy
Theleme
Theleme
Boss
Boss
Messages : 3168
Date d'inscription : 13/04/2016

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 20:55
Mach1 a écrit:Intuitivement, parce que c'est ce que mon expérience m'indique, la meilleure mousse est celle qui couvre correctement les poils à raser. Je veux dire par là que les poils ne doivent plus être visibles. Je me suis déjà rasé, en 3e passe, avec une mousse fine et transparente, eh bien l'expérience est moins agréable.
Tout a fait d'accord avec toi Mach 1, il faut que la mousse couvre les poils (donc pas trop liquide) pour un rasage confort !
Mais il ne sert techniquement à rien que cette belle et bonne mousse fasse un centimètre d'épaisseur. Je rejoins en cela l'avis de Courcelles en disant que cette épaisseur va même à l'encontre du but recherché.
Après si le plaisir du Razeur est de se tartiner abondamment, il aurait bien tort de s'en priver, parce qu'au final c'est bien le plaisir que l'on recherche drunken  plus que le BBS parfait avec la juste quantité de mousse et l'angle idoine de la tête de rasoir Wink  

Mais un des plaisir de ce forum n'est-il pas aussi de couper les cheveux (ou les poils) en quatre, entre gentlemen afficinados des délices du rasage ?
Alors pourquoi pas disserter sur 5 pages, de la bonne épaisseur de mousse ?!
Certains ont bien passé quelques décennies à discuter officiellement du sexe des anges scratch ... pas plus malin, ni plus intéressant !
Theleme
Theleme
Boss
Boss
Messages : 3168
Date d'inscription : 13/04/2016

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 20:56
Theleme a écrit:
Tout a fait d'accord avec toi Mach 1, il faut que la mousse couvre les poils (donc pas trop liquide) pour un rasage confort !
Octant, celle là tu devrais pouvoir en faire quelque chose lol!
OCTANT
OCTANT
Modo
Modo
Messages : 15403
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 47
Localisation : Le plus bel endroit...l'Ardèche !

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 20:57
Hé hé Wink

_________________
Christophe

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Giphy
Popof
Popof
Boss
Boss
Messages : 3011
Date d'inscription : 15/11/2015
Age : 60
Localisation : Sud-Ouest

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 21:48
Theleme a écrit:
Theleme a écrit:
Tout a fait d'accord avec toi Mach 1, il faut que la mousse couvre les poils (donc pas trop liquide) pour un rasage confort !
Octant, celle là tu devrais pouvoir en faire quelque chose lol!

Il est occupé, il balaie devant chez lui, il y a des cendres. Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? 1371514729
bsh21
bsh21
Boss
Boss
Messages : 3570
Date d'inscription : 26/08/2015
Localisation : LE MANS

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Jeu 12 Mai 2016 - 22:04
TheShadowMonkey a écrit:Pour ma part j'adapte la mousse au rasoir que j'utilise. Si j'utilise une tête très douce je fai une mousse un chouya plus liquide et ne charge pas trop en épaisseur, alors que lorsque j'utilise mon R41 je fait une grosse mousse de cochon, bien collante et je m'en tartine le groin de façon industrielle Razz

Cdlt.

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? 3313621563  pour un même savon. Je te rejoins sur ce point de vue !


Sinon, d'un savon à l'autre - et indépendamment de la quantité d'eau apportée, il y a quand-même une "viscosité" intrinsèque à chaque savon qui va certainement influencer aussi préalablement le choix.

Par exemple, sans partir sur des considérations sur chaque marque, le MdC me paraît parfait (et rassurant) lorsque j'utilise C.C. ou Kamisori et probablement trop "consistant" avec un Gillette Tech ou Feather Popular / sauf, effectivement, à le diluer... mais, dans ce cas-là, autant en choisir un autre...


My 2 cents...   Cool
VGE
VGE
Team
Team
Messages : 7792
Date d'inscription : 28/10/2014
Age : 52
Localisation : Hauts de Seine

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Ven 13 Mai 2016 - 9:28
Me rasant quasi quotidiennement avec un rasoir doux, je n'ai jamais chargé ma brosse plus que de mesure. Non pas par souci d'économie mais parce que cela ne m'a jamais paru vraiment utile d'avoir 5 cm de savon sur le visage Wink

La vraie bonne mousse est celle qui se niche au coeur du blaireau I love you
Courcelles
Courcelles
Référent
Référent
Messages : 1631
Date d'inscription : 10/03/2016
Age : 54
Localisation : Paris

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Sam 14 Mai 2016 - 10:10
Hello Gentlemen,

Un matin de plus à explorer le rasage avec une économie de mousse. Suis bluffé par le résultat, une fois de plus : BBS garanti ! Toutefois, des points de sang autour de la bouche car je me suis précipité. Peu de mousse ne pardonne pas si vous n'êtes pas concentré un minium. Mais je pense que le résultat aurait finalement été le même car j'ai attaqué cette zone comme un porc.

Autour du menton, là où les poils sont durs et difficiles à attaquer, j'ai débroussaillé pour 2 jours. C'est doux comme le hum-hum d'un BB. Dans le cou où la pousse est tortueuse, c'est désormais moi le patron.

De plus, je confirme les décibels : mon PILS est bien plus chantant dans cette configuration. C'est une conséquence vraiment cool de cette économie de mousse.

Enfin, curieusement, même si je suis clairement rasé de très près, la pose d'un Tonic et d'un AS ne provoque pas de réactions outre mesure, plutôt moins d'ailleurs que d'habitude, contre toute attente (NB : j'ai utilisé des CRSW assez chargés en parfum / huiles essentielles ce qui chez moi, génère des réactions temporaires).

Allez, bon weekend Gentlemen !
Frac
Frac
Homeboy
Homeboy
Messages : 1141
Date d'inscription : 16/03/2016
Age : 53
Localisation : Bussigny-près-Lausanne

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Sam 14 Mai 2016 - 11:18
Je suis d'accord avec toi Courcelle. Naturellement économe je mets peux de savon, mais il m'est aussi arrivé en faisant la mousse avec peu de savon qu'elle n'aie pas assez de tenue.
Maintenant j'essaie de me forcer à faire une mousse généreuse en bol, ce qui permet de mieux gérer la qualité. Ensuite j'essuie le blaireau sur le bord du bol pour ne pas avoir trop de mousse sur le pig

Greenood
Greenood
Team
Team
Messages : 6734
Date d'inscription : 09/10/2013
Age : 48
Localisation : France

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Sam 14 Mai 2016 - 11:28
dans l'absolu, le mieux c'est l'huile ... (je parle techniquement).

première passe plus fournit en mousse protectrice
la 2 éme , on recherche la glisse
et les finitions en ATG dans les zones sensible à l'huile.
Contenu sponsorisé

Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ? Empty Re: Mousse idéale : est-ce que l'on ne ferait pas fausse route ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum