Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Sam 22 Avr 2017, 16:32
Ce matin, en fond musical pendant mon rasage.


Aujourd'hui, je vous propose une excellente compilation de divers groupes, relativement peu connus, qui ont sévi pendant période qui nous intéresse.

Il s'agit de "Nuggets: Original Artyfacts from the First Psychedelic Era, 1965-1968".

Je vous mets le lien wikipédia de la série et celui du disque 1.

Le choix est très représentatif du style garage rock et rock psychédélique.

Pistes et artistes du disque 1:
Pistes de l'album "Nuggets: Original Artyfacts from the First Psychedelic Era, 1965-1968" :

1. I Had Too Much To Dream (Last Night) - Electric Prunes - 0:00 -
2. Dirty Water - The Standells - 3:00 -
3. Night Time - Strangeloves - 5:47 -
4. Lies - The Knickerbockers - 8:19 -
5. Respect - Vagrants - 11:03 -
6. A Public Execution - Mouse - 13:18 -
7. No time like the right time - Blues Project - 16:07 -
8. Oh Yeah - Shadows Of Knight - 18:53 -
9. Pushin' Too Hard - Seeds - 21:42 -
10. Moulty - Barbarians - 24:19 -
11. Don't Look Back - Remains - 26:52 -
12. An invitation to cry - The Magicians - 29:35 -
13. Liar, Liar - Castaways - 32:32 -
14. You're Gonna Miss Me - Thirteenth Floor Elevators - 34:25 -
15. Psychotic Reaction - Count Five - 36:53 -
16. Hey Joe - Leaves - 40:00 -
17. Romeo & Juliet - Michael & The Messengers - 42:51 -
18. Sugar And Spice - Cryan Shames - 44:50 -
19. Baby Please Don't Go - Amboy Dukes - 47:21 -
20. Tobacco Road - Blues Magoos - 53:00 -
21. Let's Talk About Girls - Chocolate Watch Band - 57:42 -
22. Sit Down, I Think I Love You - Mojo Men - 1:00:25 -
23. Run, Run, Run - Third Rail - 1:02:45 -
24. My World Fell Down - Sagittarius - 1:04:41 -
25. Open My Eyes - Nazz - 1:08:31 -
26. Farmer John - Premiers - 1:11:17 -
27. It's-A-Happening - Magic Mushrooms - 1:13:44 -

Enjoy!! :hard:
avatar
jdel070
Boss
Boss
Messages : 3165
Date d'inscription : 20/04/2015

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Sam 22 Avr 2017, 17:00
Super sujet , j'écouterai dès que j'aurai le temps !
Je connais très mal la musique de cette époque (je suis un enfant de la New Wave), mais j'aime bien la musique planante et électronique.

Est-ce que ceci entre dans le thème ? Un album absolument génial !
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Sam 22 Avr 2017, 18:57
Oui Jérôme, c'est bien dans le thème. Wink

J'avoue que je ne connaissais pas Manuel Göttsching.
Par contre, je te rejoins dans l'appréciation de cet album: du grand art! cheers
throbbingrazor
Membre
Messages : 112
Date d'inscription : 08/02/2017

La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Sam 22 Avr 2017, 20:00
Manuel Goottsching est un astre, jetez une oreille E2 E4 que j'avais posté précédemment.... et Bien sûr au sein de Ash Ra Tempel



entre deux effluves on sent déjà poindre les Pistols, PIL, TG et Joy Division voire Neubauten  (moi aussi je suis un enfant de la new wave)
throbbingrazor
Membre
Messages : 112
Date d'inscription : 08/02/2017

La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Dim 23 Avr 2017, 12:25
TIM BUCKLEY
Le talent fou et le destin tragique en héritage à son fils.



avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Lun 24 Avr 2017, 08:09
En accompagnement musical de mon rasage du jour.


On ne sait pratiquement rien sur Hootch et leur unique album éponyme de 1974, et c'est réellement bien dommage.

Il paraît qu'à l'époque ce n'étaient que des ados originaires du Wisconsin, qui jouaient dans leur lycée et ont eu l'opportunité d'enregistrer un album.

Mais quand on écoute ces compositions, qui mélangent habilement du rock progressif, du funk et du blues, enrobant tout cela d'une touche de psychédélisme, on est en droit de se demander comment une telle pépite est tombée dans l'oubli. scratch

Composition du groupe:
Composition du groupe Hootch :

Henry ERKELENZ
Thomas S. HENRY
Doug LEMIRANDE
Bob MALONEY
Laura SCHAEFER

Pistes de l'album:
Pistes de l'album "Hootch" :

01. You Can't Come In
02. African Boogie
03. Golden Valley
04. Blue Bird
05. Eyes of the Raven
06. Arabian Style


Enjoy !! :hard:
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mer 26 Avr 2017, 08:18
Pendant mon superbe rasage de ce matin...


Aujourd'hui, nous allons faire un tour en Europe du nord avec les Norvégiens de Rain.

Leur unique album, "Norsk Suite", est enregistré en 1969-1970. Il présente dix pistes (dont 3 intéressantes reprises des Beatles) aux compositions complexes et aux arrangements très bien maîtrisés, musicalement et techniquement.

C'est clairement un petit bijou dans un style quasiment unique.

Composition du groupe:
Composition du groupe Rain :

Åsmund Feidje - Vocals, Guitar, Violin
Knut Heljar Hagen - Vocals, Piano, Organ
Carl Jorgen Kionig - Drums

Pistes de l'album:
Pistes de l'album "Norsk Suite" :

1. A Day In The Life (Lennon, McCartney) - 4:51
2. Whine And Wail (Hagen, Feidje, Kionig) - 5:25
3. Strawberry Fields Forever (Lennon, McCartney) - 5:17
4. Norsk Suite (Kionig) - 6:08
5. Join The City War (Kl. Hagerup, Hagen, Feidje, Kionig) - 4:07
6. Ikke Vær Redd Far (Hagerup, Hagen, Feidje, Kionig) - 4:38
7. Have You Seen Your Father's Face (Hagerup, Hagen, Feidje, Kionig) - 3:59
8. Svein's Vise (Hagen, Feidje, Kionig) - 8:26
9. Isolation (Lennon) - 2:49
10.Siste Ordre (D. Hare, T. Bical, N. Bical, Kionig) - 5:54
11.Tapha (Bonus Track) (Hagen, Feidje, Kionig) - 21:03


Enjoy !! :hard:
avatar
Nicoel
Homeboy
Homeboy
Messages : 1392
Date d'inscription : 18/08/2015
Localisation : La Réunion

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 28 Avr 2017, 10:59
Très belle découverte, merci Juan cheers

Tu creuses le (micro)sillon à la recherche de trésors enfouis pendant que j'enfonce les portes ouvertes Laughing

avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 28 Avr 2017, 15:30
Peut-être Nicolas, mais des portes mythiques. cheers
avatar
Flomad
Membre très actif
Membre très actif
Messages : 571
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 29
Localisation : Bourg En Bresse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 28 Avr 2017, 16:27
C'est du tout bon Genesis Smile
avatar
Nicoel
Homeboy
Homeboy
Messages : 1392
Date d'inscription : 18/08/2015
Localisation : La Réunion

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 28 Avr 2017, 19:03
Ouaip :hard: Pour moi, la période Peter Gabriel. Après, ça reste excellent mais moins fun...

Dans la série des groupes de grands musiciens, on a aussi



Écoutez la superbe intro au Fender Rhodes de Jan Hammer et cette rythmique  Shocked de Billy Cobham à 0'40 :



Le guitariste après son passage de chez Miles (Davis  Wink )



Le batteur, Billy Cobham, qui a commis ce disque culte "Spectrum" dont voici un extrait largement samplé (allez directement à 3'00   afro  )



Le clavier Jan Hammer, un génie... ayant par la suite atteint une certaine célébrité avec cela scratch



Mais avant, il avait fait quelques albums bien psyché



Sans oublier le violoniste du groupe, chemise à fleurs 1970



Seul le bassiste, celui qui tient tient la maison debout, n'a pas laissé de grande trace  Crying or Very sad

So long...

Petit bonus, une "alternative take" très agréable de "in a silent way"



Mais faut pas que cela vous brouille l'écoute Laughing
avatar
VGE
Boss
Boss
Messages : 4042
Date d'inscription : 28/10/2014
Age : 48
Localisation : Hauts de Seine

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 28 Avr 2017, 23:00
"In the Silent Way" reste mon album préféré de Miles Davis devant "Bitches Brew".


The "Carpet Crawlers" sur "The lamb lies down on Broadway" est un excellent morceau.




Mais bon, le best de Pit Gab reste à mes tympans son duo avec Nusrat Fateh Ali Khan



Wink
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Sam 29 Avr 2017, 14:04
Excellents choix Président. cheers

Pour ma part, j'ai toujours eu un faible pour Kate Bush. I love you I love you I love you



À tel point que je n'hésiterai pas à vendre un rein pour assister à un show... si elle daigne faire une tournée.
Parce que les billets de ses 22 derniers concerts au Hammersmith Odeon en 2014 se sont vendus en 15 minutes. Shocked

Bon, on peut toujours se remémorer son dernier live avant cela, toujours dans la même salle, en mai 1979.



Sublime! drunken
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Sam 29 Avr 2017, 14:05

Il y a des fois où, par le plus grand des hasards, on tombe accidentellement sur quelque chose d'hallucinant. Un exemple frappant avec Iota.

Ces quatre gars d'El Paso ont quand même fabriqué un son qui mélangeait habilement psychédélisme, acid rock et des pointes de blues, le tout très bien arrangé avec des musiciens très compétents. C'est de la très très bonne came, oui Monsieur. On se risquerait même à les comparer avec le son des premiers Deep Purple.

Ils sortent donc quelques singles au tournant de la décennie 60-70, projettent un album qui ne sortira jamais et, faute de moyens financiers, tombent dans l'oubli en 1972. En 2003, Suemi Records compile tout ça et nous voilà avec ces dix pépites.

Quand je pense à ce que ce groupe aurait pu devenir avec un peu de chance et de persévérance, je me .

Composition du groupe:
Composition du groupe Iota :
Carl Neer (vocals, bass)
Mark Evans (guitar)
Steve Phipps (organ)
Rich Ramaka (drums)

Pistes de l'album:
Pistes de l'album "Iota" :
1 Precincts (3:38)
2 Glympses (2:31)
3 R.I.P. (3:17)
4 Love Come Wicked (2:25)
5 Bottle Baby (3:59)
6 Sing for You (2:47)
7 Better Place (2:18)
8 The Words Are True (4:08)
9 I'm Gonna Be a Man (2:46)
10 Our Love So Warm (2:20)

Enjoy ! :hard:
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Lun 01 Mai 2017, 08:01
Excellente ambiance ce matin, pendant mon rasage.


Retour dans l'Hexagone où, il y a bientôt un demi-siècle, se faire un nom dans le rock psychédélique était mission impossible.
Avec "Rêve de Silence" (1968), Les Goths y sont parvenus, mais ce fut malheureusement éphémère.

L'encyclopédie du rock a écrit:Tout démarre en 1965 sous le nom de Welkins.

Rapidement le groupe devient Les Goths avec Bruno Frascone (Guit), son frère Gino Frascone (Guit), Bernard Faucher (Basse) et Philippe Sauteur à la batterie. Ce dernier ne pouvant se déplacer pour les répétitions, il est écarté au profit… de Bruno Frascone.

Nous sommes en 1966 et le groupe répète à la salle du Donjon à Gisors où ils partagent les lieux avec les Senders. Pendant un an ils rodent leur répertoire sur les scènes locales et finissent par enregistrer leur premier 45t en 1968. Dans la foulée, ils entrent en studio pour graver l’album "Rêve de Silence". Sept titres seront enregistrés… Et puis EMI n’étant pas payé, pile la production et s’empare de l’acétate. En 1969, Gino part à l’armée et décide à son retour de ne plus chanter et de se consacrer au jazz.

C’est la fin des Goths… Ce qui ne marque pas la fin de leurs aventures discographiques puisque quarante ans plus tard le label français Mémoire Neuve retrouve les bandes de l’album ! C’est pourtant le label allemand Shadoks Music qui va sortir l’opus comprenant tous les morceaux enregistrés par le groupe entre 1965 et 1969.

Et cette réédition est impressionnante, la pochette somptueusement conçue, le son énorme, les bandes retrouvées étant d’une incroyable qualité.

Composition du groupe:
Composition du groupe Les Goths :
Bernard Faucher (Bass, Vocals)
Bruno Frascone (Drums, Vocals)
Gino Frascone (Guitar, Vocals)

Pistes de l'album:
Pistes de l'album "Rêve de Silence" :
A1 Turn Over [3:43]
A2 I Remember (Alternative Version) [2:36]
A3 Out Of The Sun [2:46]
A4 Le Jour Etait Gris [2:27]
A5 Blues Gamelle [4:49]
B6 Rêve De Silence [2:36]
B7 A Man Has Been Entered [5:01]
B8 I Wait For Your Answer [2:59]
B9 Nothing Can Be Bad [3:08]
B10 Wake Up [7:18]

Enjoy ! :hard:
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Jeu 04 Mai 2017, 08:09
Ce matin, pendant mon rasage, une ambiance musicale... magique!



Avec "Enclosed" de Magic, nous avons là une vraie rareté en tant que LP original.

Lorsque ce groupe américain inconnu a sorti cet album au début de 1969, le point culminant du mouvement psychédélique était presque déjà fini.
Mais peu importe: les "guitares psychédéliques" sont très présentes dans Enclosed.

S'il ne faut écouter qu'un seul morceau, alors que ce soit le génial 'I'll Just Play', qui ravira les amateurs d'acid rock.

On le sait: à la fin des années 60, il y a eu de nombreux groupes, certains très bons, qui ont sorti un seul album qui n'a pas forcément marqué les esprits.
Sans aucun doute, Magic est l'un de ceux-ci.
Dommage, on en redemande !

Composition du groupe:
Composition du groupe Magic :
*Nick King - Bass, Backing Vocals
*Gary Harger - Drums
*Duane King - Guitar, Lead Vocals
*Joey Murcia - Lead Guitar
*Clyde Hamilton - Organ, Trumpet, Backing Vocals
*Paul Rankin -  Steel Guitar
*Mike Motz - Guitar

Pistes de l'album:
Pistes de l'album "Enclosed" :
1. Keep On Movin' On (Duane King) - 3:22
2. Indian Sadie (Joey Murcia) - 3:57
3. You Must Believe She's Gone (Duane King) - 4:04
4. ETS Zero (Duane King) - 2:42
5. Wake Up Girl (Duane King) - 2:35
6. One Minus Two (Duane King) - 2:37
7. Who Am I To Say? (Duane King) - 1:57
8. I'll Just Play (Duane King, Joey Murcia) - 11:55  
9. I Think I Love You (Duane King) - 2:38
10.That's How Strong My Love Is (Jamison) - 3:07
11.California  (Joey Murcia) - 2:51
12. Sound Of The Tears Is Silent (Duane King) - 2:59
13.I Do (Duane King) - 3:26
14.Hold Me Tight (Duane King) - 3:35
15.Compassion (Duane King) - 2:44
16.Be At Peace With Yourself (Duane King) - 3:23
17.Too Many People Starving (Joey Murcia) - 3:45

Enjoy !! :hard:
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Sam 06 Mai 2017, 11:56


Aujourd'hui, allons faire un tour du côté du Canada et laissons Smyle nous offrir les 11 pistes de leur unique album éponyme.

Si c'est le succès du single 'Glory Glory' qui leur a donné la possibilité d'enregistrer chez Columbia,
force est de constater que l'album "Smyle" (1970) n'a pas vraiment été bien accueilli.

Pourtant, il y avait du potentiel dans ce quartet, et certains morceaux font même penser à du Blue Öyster Cult à leurs débuts.
Intéressant tout de même. Wink

Composition du groupe:
Composition du groupe Smyle :
⭐ Ron Demmans – Vocals, Guitar
⭐ Peter Rihbany - Bass
⭐ Ray Durritt - Lead Guitar
⭐ Tim Regan - Drums

Pistes de l'album:
Pistes de l'album "Smyle" :
01. Glory Glory – 2:50
02. Where You Goin’ – 2:50
03. (Gotta) Get To It (Ray Durritt) – 2:45
04. Will I Get Back Home Tomorrow – 3:45
05. It’s Not Hard – 2:34
06. See Me Smiling Now – 2:46
07. Company Man – 3:58
08. Better Road Ahead (Ron Demmans/Ray Durritt/Pete Rihbany) – 2:21
09. Maybelline (Chuck Berry) – 2:30
10. Away – 3:02
11. Woodstock (Joni Mitchell) – 5:28

Enjoy !! :hard:
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Lun 08 Mai 2017, 08:30
En fond musical de mon rasage du jour...



Cet album éponyme de Graffiti, très bien équilibré du début à la fin, est à lui seul un mélange varié et intéressant d'éléments de rock psychédélique et progressif.

Doté de très belles harmonies vocales, on sent toutefois une certaine complexité, mais toujours dans l'ordre et la logique. À noter un morceau bonus sur l'édition de 1998 ("He's Got the Knack") qui amène une jolie plus-value.

Quant au groupe, originaire de Grenwich Village (NY), il a eu la chance de voir son unique album coproduit par un certain Eddie Kramer (Kiss, Jim Hendrix, Led Zeppelin).
Avant de disparaître dans l'oubli.

Composition du groupe:
Composition du groupe Graffiti :
⭐ George Stuntz - Guitars
⭐ Jon St.John - Guitar
⭐ Steve Benderoth - Bass, Keyboards
⭐ Richie Blakan – Drums, Percussion
⭐ Tony Taylor - Vocals

Pistes de l'album:
Pistes de l'album "Graffiti" :
1. Father Protector - 4:16
2. The Capture Of Me / Life Blood - 9:45
3. Jingle Jangle Woman - 5:10
4. New Life / Girl On Fire / Cold Water / Love In Spite - 15:15
5. Ugly Mascara - 5:19
6. He's Got The Knack (Bonus Track) - 2:41

Enjoy !! :hard:


Dernière édition par jap314 le Mer 10 Mai 2017, 08:10, édité 3 fois
throbbingrazor
Membre
Messages : 112
Date d'inscription : 08/02/2017

La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Lun 08 Mai 2017, 23:48
Magique !!



avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mer 10 Mai 2017, 08:07
Mon fond musical pendant mon rasage matinal...



Actif en tant que tel pendant une paire d'années (1968-1970), The Frost a sorti quand même quelques singles et quatre albums.

Avec "Frost Music" (1969), nous avons ici le premier opus de ce groupe originaire du Michigan, formé par un certain Dick Wagner.

Et, honnêtement, ça vaut largement le détour ! Un album très bien équilibré, qui se laisse écouter avec plaisir et curiosité.
Et ça bouge bien : du rythme, avec quelques relents psychédéliques tout de même. Du très bon. Wink

En complément, je vous invite à lire l'excellente et très complète bio rédigée par "alcat01" du forum "rock6070.com".

Composition du groupe:
Composition du groupe Frost :
⭐ Dick Wagner - Lead. Guitar, Vocals
⭐ Donny Hartman - Guitar, Vocals, Harmonica
⭐ Gordy Garris - Bass, Vocals
⭐ Bobby Rigg - Drums, Vocals

Pistes de l'album:
Pistes de l'album "Frost Music" :
1. Jennie Lee - 3:02
2. The Family - 3:00
3. A Long Way Down from Mobile - 3:05
4. Take My Hand - 4:22
5. Mystery Man - 4:24
6. Baby Once You Got It - 2:36
7. Stand in the Shadows - 8:00
8. Little Susie Singer (Music to Chew Gum By) - 2:42
9. First Day of May - 3:27
10.Who Are You? - 5:18

Enjoy !! :hard:
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Jeu 11 Mai 2017, 08:18


Aujourd'hui, pas de rareté mais du connu de tous (ou presque).

On peut considérer Jefferson Airplane comme les précurseurs du mouvement psychédélique, notamment californien.

En septembre 1989, je ne mesurais pas la chance que j'avais de les voir en live au Greek Theatre de Los Angeles.
Mais depuis lors je suis resté un inconditionnel du groupe, plus particulièrement de cet album "After Bathing at Baxter's" (1967).

Pourquoi donc ? Eh bien parce qu'il marque un virage dans le style de Jefferson Airplane, avec une direction très rock psychédélique issue paraît-il de leur consommation de LSD.
D'autre part, la composition de l'album est novatrice pour l'époque car, scindé en 5 parties musicales, il préfigure ce que seront par la suite les "concept album".

Bref, je ne vous fait pas un dessin : cliquez et admirez. Very Happy
Et lisez l'excellente bio rédigée par "alcat01" du forum"www.rock6070.com".

Composition du groupe:
Composition du groupe Jefferson Airplane :
Grace Slick : chant, piano, orgue
Paul Kantner : chant, guitare rythmique
Jorma Kaukonen : chant, guitare, sitar
Jack Casady : basse
Spencer Dryden : batterie, percussions
Marty Balin : chant, guitare rythmique

Pistes de l'album:
Pistes de l'album "After Bathing at Baxter's" :

Streetmasse
The Ballad Of You & Me & Pooneil - 4:30
A Small Package Of Value Will Come To You Shortly - 1:42
Young Girl Sunday Blues - 3:29

The War Is Over
Martha - 3:21
Wild Tyme - 3:05

Hymn To An Older Generation
The Last Wall Of The Castle - 2:46
Rejoyce - 4:00

How Suite It Is
Watch Her Ride - 3:11
Spare Chaynge - 9:05

Shizoforest Love Suite
Two Heads - 3:10
Won't You Try / Saturday Afternoon – 5:01

Bonus
The Ballad of You & Me & Pooneil (version longue en concert) – 11:04
Martha (version mono) – 3:26
Two Heads (version alternative) – 3:15
Things Are Better in the East (démo) (Balin) – 2:31
Young Girl Sunday Blues (instrumental caché) – 3:59

Enjoy !! :hard:
avatar
Nicoel
Homeboy
Homeboy
Messages : 1392
Date d'inscription : 18/08/2015
Localisation : La Réunion

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Ven 12 Mai 2017, 10:47
jap314 a écrit:Ce matin, pendant mon rasage, une ambiance musicale... magique!



Avec "Enclosed" de Magic, nous avons là une vraie rareté en tant que LP original.

Lorsque ce groupe américain inconnu a sorti cet album au début de 1969, le point culminant du mouvement psychédélique était presque déjà fini.
Mais peu importe: les "guitares psychédéliques" sont très présentes dans Enclosed.

S'il ne faut écouter qu'un seul morceau, alors que ce soit le génial 'I'll Just Play', qui ravira les amateurs d'acid rock.

On le sait: à la fin des années 60, il y a eu de nombreux groupes, certains très bons, qui ont sorti un seul album qui n'a pas forcément marqué les esprits.
Sans aucun doute, Magic est l'un de ceux-ci.
Dommage, on en redemande !

Composition du groupe:
Composition du groupe Magic :
*Nick King - Bass, Backing Vocals
*Gary Harger - Drums
*Duane King - Guitar, Lead Vocals
*Joey Murcia - Lead Guitar
*Clyde Hamilton - Organ, Trumpet, Backing Vocals
*Paul Rankin -  Steel Guitar
*Mike Motz - Guitar

Pistes de l'album:
Pistes de l'album "Enclosed" :
1. Keep On Movin' On (Duane King) - 3:22
2. Indian Sadie (Joey Murcia) - 3:57
3. You Must Believe She's Gone (Duane King) - 4:04
4. ETS Zero (Duane King) - 2:42
5. Wake Up Girl (Duane King) - 2:35
6. One Minus Two (Duane King) - 2:37
7. Who Am I To Say? (Duane King) - 1:57
8. I'll Just Play (Duane King, Joey Murcia) - 11:55  
9. I Think I Love You (Duane King) - 2:38
10.That's How Strong My Love Is (Jamison) - 3:07
11.California  (Joey Murcia) - 2:51
12. Sound Of The Tears Is Silent (Duane King) - 2:59
13.I Do (Duane King) - 3:26
14.Hold Me Tight (Duane King) - 3:35
15.Compassion (Duane King) - 2:44
16.Be At Peace With Yourself (Duane King) - 3:23
17.Too Many People Starving (Joey Murcia) - 3:45

Enjoy !! :hard:


Ecouté ce midi... La plage recommandée est vraiment excellente :hard:

Merci Juan I love you
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Sam 13 Mai 2017, 11:29
En fond musical lors de mon rasage du jour.



Fondé en 1968 à New-York, The Wind in the Willows est un groupe qui a produit une musique basée sur le folk rock avec des pointes de pop et de rock psychédélique.

Ce groupe ne sortit qu'un seul album en 1968, très folk.
On ne sait pas grand chose sur eux, si ce n'est qu'à l'époque ils furent traités de hippies et de drogués, et comparés à "The Mamas & the Papas". Wink
Le nom du groupe est inspiré d'un roman de 1908 de l'écrivain écossais Kenneth Grahame, "Le vent dans les saules".

Composition du groupe:
Composition du groupe The Wind in the Willows :
Deborah Harry - vocals, tamboura, tambourine, finger cymbals
Ida Andrews - flute, bassoon, piccolo, chimes, vocals
Peter Brittain - lead guitar, vocals
Steve de Phillips - bass, vocals
Gil Fields – batteri
Paul Klein – vocals, guitar
Harris Wiener – organ, vocals

Pistes de l'album:
Pistes de l'album "The Wind in the Willows" :
"Moments Spent"
"Uptown Girl"
"So Sad"
"My Uncle Used to Love Me But She Died"
"There Is But One Truth, Daddy"
"Friendly Lion, The"
"Park Ave. Blues"
"Djini Judy"
"Little People"
"She's Fantastic and She's Yours"
"Wheel of Changes"

Enjoy !! :hard:
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Lun 15 Mai 2017, 08:34


Groupe anglais, au style reconnu non seulement comme psychédélique mais également progressif, Dantalian's Chariot était formé de quatre membres, sont un certain Andy Summers.
Alors âgé de quinze ans, qui sera par la suite le guitariste de The Police.

En 1967, George Bruno Zooz Money n'était pas satisfait du succès très moyen de son groupe de Rhythm and Blues, Jazz et Soul, nommé "Big Roll Band", notamment au vu de l'importance grandissante du mouvement psychédélique, très à la mode.

Il fait alors connaissance des autres membres de ce qui deviendra Dantalian's Chariot.
Il baptise ainsi le groupe en référence au Duc Dantalion, démon dont les rituels d'invocation sont décrits dans le Lemegeton Clavicula Salomonis, grimoire de magie noire du XVIIème siècle. Evil or Very Mad

Le groupe se produit pendant toute l'année 1967 à Londres et se démarque par ses jeux de lumières particulièrement spectaculaires, consistant en de superbes projections stroboscopiques.
Les membres s'habillaient intégralement en blanc et peignaient leurs instruments également en blanc, ceci afin de favoriser une meilleure réflexion des lumières colorées. cyclops

À cette époque, ils ne produisirent que des singles. Ce fut en 1996 que sortit "Chariot Rising", une sorte de compilation représentative de leur œuvre.
La raison pour laquelle cet album ne sortit pas dans les années 60 fut une profonde divergence d'opinion entre les membres du groupe et la maison de disques EMI.

Composition du groupe:
Composition du groupe Dantalian's Chariot :
Zoot Money - keyboards, vocals
Andy Summers - guitar, sitar
Pat Donaldson - bass
Colin Allen - drums

Pistes de l'album:
Pistes de l'album "Chariot Rising" :
1. Madman Running Through the Fields 00:00:00
2. World War Three 00:04:14
3. This Island 00:08:24
4. Fourpenny Bus Ride 00:12:21
5. Four Firemen 00:16:05
6. Sun Came Bursting Through My Cloud 00:19:36
7. Recapture the Thrill 00:22:43
8. Soma 00:26:38
9. Coffee Song 00:32:52
10. High Flying Bird 00:35:42

Enjoy !! :hard:
avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mer 17 Mai 2017, 08:09
En accompagnement musical de mon rasage du jour….



Voici le seul album sorti par Picadilly Line, un groupe britannique mené par les chanteurs et compositeurs Rod Edwards (également claviériste) et Roger Hand (guitare).

Ce "The Huge World Of Emily Small" (1967), à la magnifique pochette, est une perle baroque très sixties, qui passa complètement inaperçu à sa sortie.
C'est sa réédition en CD qui permet aux amateurs avertis de déguster ces 22 pistes.

Cet album, qui compte sur la collaboration de nombreux musiciens de session comme Herbie Flowers à la basse ou Harold McNair à la flûte, est un exemple de folk pop raffiné avec d'exquises et sophistiquées compositions.

Les harmonies vocales d'Edwards et Hand sont sublimes, et les arrangements très élaborés.
Tous les morceaux sont des originaux, à l'exception d'une belle version de "Visions of Johanna" de Bob Dylan et de "Gone Gone Gone" des Everly Brothers.

Pistes de l'album (CD version étendue):
Pistes de l'album "The Huge World Of Emily Small" :

1. Emily Small (The Huge World Thereof) - 2:28
2. Silver Paper Dress - 2:42
3. At The Third Stroke - 2:56
4. Can You See Me? - 2:08
5. Your Dog Won't Bark - 2:55
6. How Could You Say You're Leaving Me? - 2:37
7. Gone, Gone, Gone - 2:17
8. Twiggs - 3:44
9. Tumble Down World - 2:50
10. Visions Of Johanna - 6:08
11. Come And Sing A Song - 2:57
12. Her Name Is Easy - 3:25
13. Rosemary's Bluebell Day - 3:08
14. Gunny Sunside - 3:37
15. Country Girl - 3:07
16. No One Else Can See - 2:41
17. Yellow Rainbow - 2:16
18. I Know, She Believes - 3:02
19. Evenings With Corinna - 2:47
20. My Best Friend - 2:31
21. Memories Fade - 1:35
22. I Can Tell You Everything - 2:18

Composition du groupe:
The Picadilly Line :

Roger Hand - Vocals, Acoustic Guitar
Rod Edwards - Vocals, Acoustic Guitar, Keyboards

Guest Musicians
Norrie McLean - Bass Guitar (tracks: 17 to 20)
Herbie Flowers - Bass (tracks: 1 to 16)
Mo Foster - Bass (tracks: 1 to 16)
Danny Thompson - Double Bass [String] (tracks: 1 to 16)
Barry Morgan - Drums (tracks: 1 to 16) ,
Dougie Wright – Drums (tracks: 1 to 16) ,
Keith Hodge - Drums (tracks: 17 to 20)
Tony Carr - Drums, Percussion (tracks: 1 to 16)
Harold McNair - Flute (tracks: 1 to 16)
Alan Parker - Guitar (tracks: 1 to 16) ,
Colin Green - Guitar (tracks: 1 to 16)
Alan Hawkshaw - Keyboards (tracks: 1 to 16)
Roger Coulam- Keyboards (tracks: 1 to 16)
Harry Stoneham - Organ (tracks: 1 to 16)
Jan Barber - Vocals (tracks: 17 to 20)

Enjoy !! :hard:
throbbingrazor
Membre
Messages : 112
Date d'inscription : 08/02/2017

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Lun 22 Mai 2017, 21:06

Derrière le Can gothique, voici le Khan britannique, moins novateur et plus prog
Du beau monde pour un très beau disque entre Gong, Camel et Deep Purple

avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mer 24 Mai 2017, 08:12


Formé en 1964 et originaire du Bronx new-yorkais, Blues Magoos fut un groupe de garage rock psychédélique, avec un style adapté aux changements musicaux inhérents à la décennie des 60'.

C'est donc dans ce contexte que sortit "Psychedelic Lollipop" en 1966.
Un album intéressant qui commence avec leur chanson la plus célèbrem “(We Ain’t Got) Nothing Yet”, magnifique single dans lequel se remarque le superbe travail du claviériste Ralph Scala.

Les autres compositions sont “Love Seems Doomed” (avec une référence au LSD dans les initiales) et la lubrique “Queen Of My Nights”.

Cet album, ainsi que le suivant “Electric Comic Book” sont la part la plus importante de la discographie d'un des groupes les plus représentatifs du mouvement psychédélique new-yorkais.

Pistes de l'album:
Pistes de l'album "Psychedelic Lollipop" :
1. "(We Ain't Got) Nothin' Yet" (Mike Esposito, Ron Gilbert, Ralph Scala) – 2:10
2. "Love Seems Doomed" (Esposito, Gilbert, Scala) – 3:02
3. "Tobacco Road" (John D. Loudermilk) – 4:30
4. "Queen of My Nights" (David Blue) – 2:52
5. "I’ll Go Crazy" (James Brown) – 1:58
6. "Gotta Get Away" (Ritchie Adams, Alan Gordon) – 2:35
7. "Sometimes I Think About" (Esposito, Gilbert, Scala) – 3:35
8. "One by One" (Gilbert, Emil Theilhelm) – 2:45
9. "Worried Life Blues" (Big Maceo Merriweather) – 3:45
10. "She’s Coming Home" (Roger Atkins, Helen Miller) – 2:36

Composition du groupe:
Blues Magoos (1965-1969) :
Ralph Scala : chant, claviers
Emil “Peppy“ Thielhelm : chant, guitare
Ron Gilbert : basse
Mike Esposito : guitare (1965-1969)
Geoff Daking : batterie, percussions (1965-1969)

Enjoy !! :hard:
avatar
Oliv
Membre très actif
Membre très actif
Messages : 550
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 49
Localisation : Ardèche

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mer 24 Mai 2017, 09:58
Hello,

Il y a quelques temps que je n'étais pas venu sur le site. Bon je suis un passionné de musique et particulièrement cette période et le psychédélique. Je connais la plupart des groupes présentés ici mais j'avoue que j'en ai découvert d'autres...merci Juan. (ça semble infini Very Happy )
Personne n'a parlé de Love (assez connu) mais j'ai redécouvert il y a peu leur album "Out Here" avec ce morceau (ce solo de presque 10 minutes... ) qui pour moi représente tellement cette période :

avatar
jap314
Boss
Boss
Messages : 3281
Date d'inscription : 03/12/2015
Age : 50
Localisation : Lausanne / Suisse

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Mer 24 Mai 2017, 22:01
Oliv a écrit:Hello,

Il y a quelques temps que je n'étais pas venu sur le site. Bon je suis un passionné de musique et particulièrement cette période et le psychédélique. Je connais la plupart des groupes présentés ici mais j'avoue que j'en ai découvert d'autres...merci Juan. (ça semble infini Very Happy )
Personne n'a parlé de Love (assez connu) mais j'ai redécouvert il y a peu leur album "Out Here" avec ce morceau (ce solo de presque 10 minutes... ) qui pour moi représente tellement cette période :

Spoiler:

Cool Oliv
Entièrement d'accord avec toi sur Love, particulièrement ce morceau. I love you
Et c'est vrai que c'est pratiquement infini... cheers
avatar
Oliv
Membre très actif
Membre très actif
Messages : 550
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 49
Localisation : Ardèche

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

le Jeu 25 Mai 2017, 16:17
Super ton fil Juan

Mon album préféré de Love c'est Da Capo : psychédélique et baroque, tout ce que j'aime

Contenu sponsorisé

Re: La musique des années 60 et 70, ses dérivés psychédéliques et ses curiosités

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum